Ligue 1 & 2

ES Tunis 3 - USMA 5 : Les Usmistes reviennent de loin

Dziri : «Nous ne sommes pas là pour gagner des matchs»

Auteur : A. C. samedi 05 avril 2014 20:09

C’est finalement contre les espoirs de l’Espérance de Tunis et non contre l’équipe pro du leader du championnat de Tunisie que les Rouge et Noir ont disputé hier leur premier match amical de ce stage de Gamarth qui a débuté jeudi dernier. Certains peuvent penser que l’USMA aurait dû affronter l’équipe première de l’EST, mais par rapport à ce que les Usmistes ont enduré hier face aux jeunes Tunisois, on est presque soulagé de n’avoir pas donné la réplique aux camarades de Belaïli. Car ces espoirs de l’EST ont fait énormément souffrir les Rouge et Noir en les dominant de bout en bout. Supérieurs sur tous les plans, les jeunes Espérantistes ont déroulé comme ils le voulaient en parvenant à ouvrir la marque à la 12e minute de jeu sur un contre rapide et un joli travail collectif conclu par Mhedbi qui a donné l’avantage à son équipe. Une minute plus tard, et avant que les Rouge et Noir ne s’en remettent, le même Mhedbi ajoute un second but sur un tir à bout portant. Pendant ce temps-là, les coéquipiers de Ziaya ont eu beaucoup de mal à s’organiser et à trouver leur marque. Les deux buts encaissés les ont complètement désorientés. Alors qu’ils cherchaient à se ressaisir, ils encaissent un troisième but. Sur un coup franc en faveur de l’Espérance, Ghilane profite d’un mauvais renvoi de Mazouzi pour ajouter un troisième but à la 37’. Complètement déboussolés, les troupes d’Hubert Velud vont tout de même réussir à réduire la marque peu avant la mi-temps. Un centre de la gauche d’Andria est repris victorieusement dans la surface par Bouchema (41’). Ce but va faire beaucoup de bien aux Usmistes au retour des vestiaires.
La deuxième équipe remonte la pente
Ayant constaté beaucoup de lacunes durant les premières quarante-cinq minutes, Hubert Velud a procédé à un réaménagement de son effectif en effectuant plusieurs changements. Cela n’a pas tardé à donner des résultats, puisque peu après le début de la seconde mi-temps, l’USMA réduit la marque. Un bon travail entre Djediat et Chatal permet à ce dernier d’ajouter le deuxième but (47’). Cinq minutes plus tard, Benmoussa, sur un coup franc puissant, remet les pendules à l’heure (47’). Il faut souligner que l’USMA a montré un tout autre visage durant cette deuxième mi-temps où elle a pu reprendre les choses en main en renversant complètement la vapeur. Quatre minutes seulement après l’égalisation, Feham Bouazza sert en profondeur Ernest Nsombo qui va concrétiser la domination de l’USMA qui prend le dessus sur le terrain comme au tableau d’affichage (57’). Un peu plus tard, Feham, dont l’entrée a fait beaucoup de bien à l’équipe, sera encore une fois à l’origine d’un cinquième but en servant idéalement Djediat qui ne va pas trembler pour corser la marque (77’). Grâce à cette victoire, l’USMA a évité une défaite qui aurait pu la faire douter dans la mesure où elle n’avait affronté que la deuxième équipe de l’Espérance.
------------------------------------------------------

Dziri : «Nous ne sommes pas là pour gagner des matchs»

«Nous avons commencé difficilement le match, on était hors sujet et nous avons commis beaucoup d’erreurs que nous avons payées cash. Mais on seconde mi-temps, on s’est corrigé et on s’est rattrapé, ce qui nous a permis de revenir au score et l’emporter au final. Mais je tiens à souligner que là n’est pas notre but, nous ne sommes pas là pour gagner des matchs, mais pour donner du temps de jeu à nos joueurs, surtout ceux qui ne jouent pas très souvent.»

L’équipe alignée en première mi-temps
Mazouzi, Benamara, Boudbouda, Laïfaoui, Chafaï, Koudri, Bouchema, Gasmi, Ziaya, Andria, Seguer.

L’équipe alignée en seconde mi-temps
Mansouri, Benamara, Benmoussa, Bekakchi, Laïfaoui, Baïtèche, Feham, Djadiat, Nsombo, Frioui, Chatal.

 

------------------------------------------------------

Hakim Nouira (entr de la réserve de l’EST) : «Chaque équipe a eu sa mi-temps»

«Nous avons bien entamé le match, nous avons dominé notre adversaire et nous avons réussi à inscrire trois buts. Mais en seconde mi-temps, nous avons fait des changements et nous avons donné l’occasion à ceux qui ne jouent pas beaucoup d’avoir du temps de jeu, et je crois que cela a permis à l’USMA de revenir dans le match. Mais je pense que l’USMA est une très bonne équipe. D’après mes informations, elle a les moyens de gagner le championnat cette saison, le match d’aujourd’hui n’est pas une référence.»

------------------------------------------------------

Bourzag : «J’ai démissionné parce que je ne vais pas gagner le doublé»

Après avoir été injustement poussé vers la porte de la sortie, Abdelwahab Bourzag, l’entraîneur des U21 de l’USMA, a officiellement démissionné de son poste suite à la défaite en demi-finale de la coupe d’Algérie contre le NAHD. «L’objectif était de gagner le doublé et je pense que j’ai échoué après cette élimination en coupe. Il était donc logique pour moi de démissionner, mais je pars en laissant l’équipe sur le bon chemin pour gagner le championnat», nous a-t-il déclaré, ajoutant : «Ma plus grande fierté c’est d’avoir alimenté l’équipe première en très bons éléments qui constitueront l’avenir, et surtout d’avoir donné beaucoup de joueurs à la sélection nationale des U21, dont l’un est aujourd’hui parmi l’effectif de l’équipe nationale A (Ferhat, Ndlr). Nous avons maintenant pas moins de dix joueurs en sélection espoir, l’USMA doit être fière de ce que nous avons accompli». Ce qu’on ne comprend pas, c’est comment un entraîneur qui a accompli un aussi bon travail chez les U21 puisse être mis à la porte sur une seule défaite. Il est à rappeler que Bourzag, en compagnie de Zeghdoud, avait fini le championnat de la saison passée avec 22 points d’avance sur le deuxième, l’ESS.

Publié dans : USMA Dziri Hakim Nouira

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4611 19/11/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir