Equipe d'Algérie

Gourcuff depuis hier à Alger

Nous annoncions hier que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, était en France pour discuter avec un technicien ou des techniciens étrangers afin de prendre en main la sélection nationale au lendemain du Mondial brésilien. Ce technicien pourrait

Auteur : Moumen A. lundi 31 mars 2014 12:20

Nous annoncions hier que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, était en France pour discuter avec un technicien ou des techniciens étrangers afin de prendre en main la sélection nationale au lendemain du Mondial brésilien. Ce technicien pourrait être Christian Gourcuff, le très respecté entraîneur du FC Lorient. Ce dernier, qui a été aperçu à l’aéroport Houari-Boumediène d’Alger en compagnie de son épouse et de Yazid Mansouri, a visité le Centre technique de Sidi Moussa avant de rejoindre sa suite au Sheraton Club des Pins.
Les contacts remontent à plusieurs semaines
L’on se rappelle qu’au lendemain du tirage au sort lorsque Vahid Halilhodzic avait refusé de prolonger son contrat avec l’Equipe nationale,  Mohamed Raouraoua a pris le taureau par les cornes et a commencé à rencontrer des techniciens susceptibles de succéder à Halilhodzic. Le président de la FAF était d’autant plus contrarié que le sélectionneur s’était attaqué à ses collègues locaux, coupables d’avoir été très optimistes, en déclarant que «celui qui est capable de qualifier l’Algérie au second tour n’a qu’à prendre (ma) place». A cette époque, Raouraoua avait ratissé large en contactant entre autres Giovanni Trapattoni, Christian Gourcuff et d’autres techniciens de renom. Si avec Trapattoni, le contact s’est limité à un échange au téléphone, avec Gourcuff, il y a eu une rencontre et un dîner. C’est dire que les deux hommes ont bien avancé dans les discussions.
Les précieux tuyaux de Yazid Mansouri
Beaucoup se sont interrogés sur le rôle de Yazid Mansouri au sein du Bureau fédéral. S’il n’assiste pas régulièrement aux réunions du BF, c’est que Mansouri est très utile ailleurs. Son long et riche vécu sportif lui permet d’avoir un carnet d’adresses bien rempli qui peut servir le football algérien. C’est d’ailleurs ses précieux tuyaux sur Christian Gourcuff qui ont décidé le président de la FAF à prendre attache avec l’entraîneur de Lorient. Pour rappel, Mansouri a joué
97 matchs tout au long des quatre saisons qu’il a passées au FC Lorient sous la houlette de Gourcuff, un entraîneur qu’il connaît très bien, naturellement.
Nous annoncions hier que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, était en France pour discuter avec un technicien ou des techniciens étrangers afin de prendre en main la sélection nationale au lendemain du Mondial brésilien. Ce technicien pourrait être Christian Gourcuff, le très respecté entraîneur du FC Lorient. Ce dernier, qui a été aperçu à l’aéroport Houari-Boumediène d’Alger en compagnie de son épouse et de Yazid Mansouri, a visité le Centre technique de Sidi Moussa avant de rejoindre sa suite au Sheraton Club des Pins.
Les contacts remontent à plusieurs semaines
L’on se rappelle qu’au lendemain du tirage au sort lorsque Vahid Halilhodzic avait refusé de prolonger son contrat avec l’Equipe nationale,  Mohamed Raouraoua a pris le taureau par les cornes et a commencé à rencontrer des techniciens susceptibles de succéder à Halilhodzic. Le président de la FAF était d’autant plus contrarié que le sélectionneur s’était attaqué à ses collègues locaux, coupables d’avoir été très optimistes, en déclarant que «celui qui est capable de qualifier l’Algérie au second tour n’a qu’à prendre (ma) place». A cette époque, Raouraoua avait ratissé large en contactant entre autres Giovanni Trapattoni, Christian Gourcuff et d’autres techniciens de renom. Si avec Trapattoni, le contact s’est limité à un échange au téléphone, avec Gourcuff, il y a eu une rencontre et un dîner. C’est dire que les deux hommes ont bien avancé dans les discussions.
Les précieux tuyaux de Yazid Mansouri
Beaucoup se sont interrogés sur le rôle de Yazid Mansouri au sein du Bureau fédéral. S’il n’assiste pas régulièrement aux réunions du BF, c’est que Mansouri est très utile ailleurs. Son long et riche vécu sportif lui permet d’avoir un carnet d’adresses bien rempli qui peut servir le football algérien. C’est d’ailleurs ses précieux tuyaux sur Christian Gourcuff qui ont décidé le président de la FAF à prendre attache avec l’entraîneur de Lorient. Pour rappel, Mansouri a joué
97 matchs tout au long des quatre saisons qu’il a passées au FC Lorient sous la houlette de Gourcuff, un entraîneur qu’il connaît très bien, naturellement.
Halilhodzic était dans tous ses états                  
On ne sait pas si c’est une coïncidence ou si c'est prémédité, mais lorsqu’on a fait visiter le Centre technique de Sidi Moussa à Christian Gourcuff, Vahid Halilhodzic était présent. De deux choses l'une : soit Halilhodzic a déjà annoncé à Raouraoua qu’il ne restera pas après le Mondial-2014 et, dans ce cas, il est tout à fait normal que la FAF lui cherche un successeur comme cela se passe dans tous les pays du monde. Soit, le président de la FAF veut rappeler à Vahid qu’il n’est qu’un employé de la fédération, laquelle est en droit de prendre ses dispositions en prévision de l’après-Coupe du monde. Quoi qu’il en soit, la présence de Gourcuff semble avoir irrité Halilhodzic qui était dans tous ses états hier.
DTN, sélectionneur A ou sélectionneur olympique          
Si on sait que la FAF est séduite par le parcours de Christian Gourcuff en tant qu’entraîneur, on ne sait pas en revanche quelle serait sa mission exactement. Raouraoua a toujours dit que le futur sélectionneur de l’Algérie sera un grand technicien du football mondial. Ce n’est pas le cas de Gourcuff, dont la réputation ne dépasse pas les frontières françaises bien qu’il ait été élu à deux reprises meilleur entraîneur de Ligue 2. C’est donc pour un projet à long terme qu’il serait engagé car finalement sa force, c’est le travail de longue haleine qui lui a permis de réaliser d’excellents résultats au FC Lorient, notamment. Ce projet à long terme consisterait à réaliser une nouvelle politique du football algérien tout en prenant en main la sélection olympique car, avant tout, Gourcuff est un homme de terrain. A moins que Raouraoua ait voulu prendre tout le monde à contre-pied en lui confiant les rênes de la sélection A en remplacement de Vahid Halilhodzic.
Ni mou comme Saâdane ni militaire comme Vahid                           
En engageant Vahid en 2011, Raouraoua voulait mettre fin à un certain laisser-aller dû à l’indulgence de Rabah Saâdane. Or, de l’extrême gentillesse de Saâdane, on est passé à l’extrême fermeté de Vahid, ce qui donne lieu à plusieurs bras de fer avec les joueurs. Christian Gourcuff, pour sa part, adopte une position modérée avec ses joueurs. Il peut être ferme quand le besoin se fait sentir, mais il peut aussi être compréhensif sur certaines choses. C’est grâce à cela d’ailleurs qu’il a toujours fait l’unanimité parmi tous les joueurs qui sont passés sous sa coupe, dont trois Algériens : Karim Ziani, Rafik Saïfi et Yazid Mansouri.
Un grand défenseur du jeu technique     
Le passage de Rabah Saâdane à la tête de la sélection a laissé un souvenir impérissable parmi les supporters des Verts avec notamment une qualification historique en Coupe du monde, mais il a également laissé le souvenir d’une équipe certes hargneuse, mais souvent recroquevillée sur elle-même. Une philosophie que Gourcuff ne partage pas. Mais vraiment pas du tout. Ecoutons ce que l’intéressé a souvent déclaré aux médias : «Je m’efforcerai toujours de soigner la manière par respect des joueurs, du public et du football à l’extérieur comme à domicile. C’est la seule façon de progresser. La recherche du résultat à tout prix, c’est la mort du football.» Une philosophie qui devra plaire aux Algériens si Gourcuff est nommé à la tête des A. Enfin, même s’il est nommé ailleurs.
Il sera libre le 17 mai         
Un autre détail qui fait de Gourcuff un candidat sérieux pour prendre un poste important à la FAF : le technicien breton qui n’a pas renouvelé son contrat avec le FC Lorient sera libre le 17 mai au soir, après le match Lorient-Lille pour le compte de la dernière journée de L1. D’ailleurs, Gourcuff compte annoncer aujourd’hui qu’il ne prolongera pas son contrat avec les Merlus. Pourquoi aujourd’hui ? Sans doute parce qu’il se serait déjà engagé avec la Fédération algérienne de football.
DTN, sélectionneur A ou sélectionneur olympique          
Si on sait que la FAF est séduite par le parcours de Christian Gourcuff en tant qu’entraîneur, on ne sait pas en revanche quelle serait sa mission exactement. Raouraoua a toujours dit que le futur sélectionneur de l’Algérie sera un grand technicien du football mondial. Ce n’est pas le cas de Gourcuff, dont la réputation ne dépasse pas les frontières françaises bien qu’il ait été élu à deux reprises meilleur entraîneur de Ligue 2. C’est donc pour un projet à long terme qu’il serait engagé car finalement sa force, c’est le travail de longue haleine qui lui a permis de réaliser d’excellents résultats au FC Lorient, notamment. Ce projet à long terme consisterait à réaliser une nouvelle politique du football algérien tout en prenant en main la sélection olympique car, avant tout, Gourcuff est un homme de terrain. A moins que Raouraoua ait voulu prendre tout le monde à contre-pied en lui confiant les rênes de la sélection A en remplacement de Vahid Halilhodzic.
Ni mou comme Saâdane ni militaire comme Vahid                           
En engageant Vahid en 2011, Raouraoua voulait mettre fin à un certain laisser-aller dû à l’indulgence de Rabah Saâdane. Or, de l’extrême gentillesse de Saâdane, on est passé à l’extrême fermeté de Vahid, ce qui donne lieu à plusieurs bras de fer avec les joueurs. Christian Gourcuff, pour sa part, adopte une position modérée avec ses joueurs. Il peut être ferme quand le besoin se fait sentir, mais il peut aussi être compréhensif sur certaines choses. C’est grâce à cela d’ailleurs qu’il a toujours fait l’unanimité parmi tous les joueurs qui sont passés sous sa coupe, dont trois Algériens : Karim Ziani, Rafik Saïfi et Yazid Mansouri.
Un grand défenseur du jeu technique     
Le passage de Rabah Saâdane à la tête de la sélection a laissé un souvenir impérissable parmi les supporters des Verts avec notamment une qualification historique en Coupe du monde, mais il a également laissé le souvenir d’une équipe certes hargneuse, mais souvent recroquevillée sur elle-même. Une philosophie que Gourcuff ne partage pas. Mais vraiment pas du tout. Ecoutons ce que l’intéressé a souvent déclaré aux médias : «Je m’efforcerai toujours de soigner la manière par respect des joueurs, du public et du football à l’extérieur comme à domicile. C’est la seule façon de progresser. La recherche du résultat à tout prix, c’est la mort du football.» Une philosophie qui devra plaire aux Algériens si Gourcuff est nommé à la tête des A. Enfin, même s’il est nommé ailleurs.
Il sera libre le 17 mai         
Un autre détail qui fait de Gourcuff un candidat sérieux pour prendre un poste important à la FAF : le technicien breton qui n’a pas renouvelé son contrat avec le FC Lorient sera libre le 17 mai au soir, après le match Lorient-Lille pour le compte de la dernière journée de L1. D’ailleurs, Gourcuff compte annoncer aujourd’hui qu’il ne prolongera pas son contrat avec les Merlus. Pourquoi aujourd’hui ? Sans doute parce qu’il se serait déjà engagé avec la Fédération algérienne de football.

Publié dans : raouraoua

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir