Interview

Les confessions de Puyol

Son futur, son meilleur souvenir au Barça ou encore l’héritage du brassard de capitaine, le défenseur barcelonais s'est confié sans détour

Auteur : vendredi 16 mai 2014 19:40

Capitaine emblématique du Barça, Carles Puyol a tenu une conférence de presse émouvante, jeudi, durant laquelle il a confirmé l’arrêt de sa carrière à la fin de la saison. Son futur, son meilleur souvenir au Barça ou encore l’héritage du brassard de capitaine, le défenseur barcelonais s'est confié sans détour dans des propos relayés par El Mundo Deportivo.

Le match contre l’Atletico Madrid et le titre

« Mes coéquipiers vont tout donner. Avec l’appui de notre public, on sera plus fort. On est motivé pour se battre et j’aimerais que l’on gagne pour le "Mister" (Tata Martino, ndlr), qui est un exemple pour nous tous, et pour Tito (Vilanova, ndlr). Cela a été une saison très dure, davantage sur le côté extra-sportif que sportif mais j’espère qu’elle va bien se terminer et que nous allons gagner la Liga. C’est une finale. On doit gagner et si on est tous ensemble, je suis persuadé qu’on y arrivera. Je ne jouerai pas. On va jouer le titre et je ne serai même pas sur le banc. Tout le monde devra être à 100%. »

Le meilleur souvenir

« Ce qui m’a toujours impressionné, c’est d’aller au Camp Nou et de voir tout ce public. C’est une chose incroyable. Quand j’étais à l’essai au Barça, la seule chose que je voulais, c’était profiter. Mais si je devais choisir un souvenir en particulier, je dirais celui où Abidal soulève la Ligue des champions en 2011. Ce fut un exemple de vie, celui de ne jamais baisser les bras après avoir beaucoup lutté. »

L’hommage à Tata Martino

« Si j’ai toujours soutenu le "Mister", c’est parce qu’il le mérite. Il m’a fait confiance dès le début de la saison en pensant que tout se passerait bien mais les choses ont mal tourné (blessure au genou, ndlr). Il a toujours eu des mots encourageants pour moi. Etre l’entraîneur du Barça, c’est très exigeant. On ne vous demande pas seulement de gagner mais aussi de bien jouer et de diriger dans un environnement compliqué. »

L’héritage du brassard

« Il y a beaucoup de joueurs d’expérience et de caractère comme Xavi et Iniesta. Le brassard restera entre de bonnes mains. Le plus important est d’être toujours derrière l’équipe, les coéquipiers, le club et d’aider tout le monde. Ça  n’a pas été compliqué d’être capitaine de ce vestiaire, il n’y a jamais eu de groupe humain comme le nôtre, il m’a rendu la vie facile. »  

Luis Enrique et Louis Van Gaal

« Luis Enrique est une personne qui transmet beaucoup, qui a beaucoup de caractère et qui exige de ses joueurs de tout donner. C’est ce qu’il faisait lorsqu’il était joueur. Van Gaal a été l’un des entraîneurs les plus importants pour moi. Il m’a donné l’opportunité de jouer pour l’équipe première du Barça. Si tu travailles bien, il va toujours te récompenser. »  

Le futur

« L’un de mes projets est de soigner mon genou, qui m’a beaucoup coûté. Le mieux serait de le laisser reposer. Je dois m’occuper de beaucoup de choses. Ce n’est pas juste ma décision mais aussi celle de ma compagne parce que nous avons un projet commun. Je ne pense pas que je serai entraîneur, ni adjoint. Ce n’est pas ce qui me plaît le plus. Mais je pourrais bien rester au club, dans un autre domaine. C’est ce que je dois penser. »

Le Qatar ?

« Je ne peux jouer dans aucun club à l’heure actuelle. Mon genou ne répond plus. Je dois être honnête avec moi-même, aujourd’hui, je ne peux pas jouer. »

                                                                                                                                                 In Football.fr   

Publié dans : barça puyol

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir