Interview

Abidal : « La « MSN » fait peur à toutes les défenses d'Europe »

Retraité depuis fin 2014 après six mois sous les couleurs de l'Olympiakos, Abidal peut aujourd'hui se retourner avec fierté sur son parcours et son palmarès, en accordant un long entretien à FIFA.com…

Auteur : dimanche 10 mai 2015 19:55

Eric Abidal, comment vivez-vous votre retraite ? Qu'avez-vous retrouvé ou redécouvert en arrêtant votre carrière ?
Au départ, j'étais quand même bien content de pouvoir jouer au foot et d'en faire mon métier. Maintenant que j'ai arrêté, je retrouve cette liberté que l'on a pas en étant joueur, cette tranquillité dans la vie quotidienne. Il y a moins de stress, moins d'énervement. Il y a plus de temps en famille, avec les enfants, des week-ends… bref, la vraie vie. C'est un avantage énorme d'avoir le choix de dire stop, et de ne pas arrêter par blessure ou autre chose. J'avais vraiment besoin d'arrêter pour me sentir épanoui. 

« Mathieu a passé un palier entre Valence et Barcelone » 

Avec la retraite, on peut se retourner et faire un bilan sur sa carrière. De quoi êtes-vous le plus fier ?
Ça ne concerne pas forcément ma carrière, mais ce que j'ai essayé de retranscrire sur le terrain, c'est l'éducation que j'ai reçue de mes parents. C'est ce qui m'a aidé à grandir et à m'adapter dans tous les clubs dans des pays différents. Au final, c'est ça qui fait la personne, et rien d'autre. Mes parents m'ont appris le respect, la politesse, à être bon dans tous les sens du terme. 

Vous faites partie des rares Français à avoir réussi au FC Barcelone. Êtes vous surpris de ce qu'a réalisé Jeremy Mathieu cette saison ?
Non, je ne suis pas surpris, car c'est une bonne personne, très éduquée. Je le connais bien, et maintenant qu'il est à Barcelone, on se voit plus souvent. Il a eu un parcours normal et a franchi les étapes une par une. Il a passé un palier entre Valence et Barcelone. Son objectif était de jouer dans un grand club et de s'imposer en sélection. Je pense qu'il n'en est vraiment pas loin aujourd'hui. C'est un joueur polyvalent, ce qui est toujours très utile pour un entraîneur. 

« Je me suis aussi entraîné avec des Zidane, Henry, Anelka, mais pour moi, Messi reste le top  » 

Vous avez vu passer du beau monde au Barça. Comment jugez-vous le trio infernal Messi-Suarez-Neymar par rapport à ce que vous avez pu connaître ?
En six ans passés là-bas, j'ai vu que le club faisait toujours en sorte d'avoir un trident d'attaque de grande classe, où chaque joueur finissait très fort en termes de statistiques. La difficulté, c'est que trois joueurs de ce niveau puissent s'entendre. Aujourd'hui, je suis content parce qu'ils le font de belle manière et qu'ils font peur à toutes les défenses d'Europe. Ils sont tous les trois différents et font chacun leur boulot à leur manière pour le collectif. 

Vous avez joué avec d'immenses attaquants durant votre carrière. Qui vous a le plus impressionné en tant que défenseur à l'entraînement ?
A l'entraînement, on a peu l'occasion de faire des vraies confrontations à 11 contre 11. C'est plus des petits jeux sur 30 mètres où ça frappe plus que ça ne dribble. Pour moi, Messi reste le top. Je me suis aussi entraîné avec des Zidane, Henry, Anelka… Chacun est différent avec ses qualités, mais tous étaient très durs à prendre et à marquer. C'est ce qui m'a aidé à grandir et à m'affirmer au poste de défenseur. 

« Le plus complet reste Philipp Lahm, il est multiposte » 

Comment voyez-vous l'évolution de Messi cette saison ?
Leo a une grande intelligence de jeu. Il a commencé très jeune à Barcelone et franchit un palier chaque saison. Il reste un vrai buteur, tout en étant un joueur complet capable de venir au milieu de terrain pour faire la différence, ou faire un show de 40 mètres pour donner la dernière passe ou marquer lui même. Pour moi, il reste et restera le phénomène numéro un.

Qui est à vos yeux le meilleur défenseur latéral du monde aujourd'hui ?
Je vais dire Philipp Lahm, du Bayern Munich. Il est multiposte, il peut jouer à droite, à gauche, au milieu de terrain… Après, en latéral gauche, David Alaba est très fort, Jordi Alba ou Kurzawa aussi… Mais pour moi, le plus complet reste Philipp Lahm.

Publié dans : barça Abidal

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir