Interview

Hanni répond à Madjer : «Mon changement ne m’a pas plu, je ne comprends pas ce choix du coach»

«Il n’y a ni divisions ni clans dans le groupe, il nous faut juste du temps pour reconstruire»

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali mardi 03 avril 2018 10:54

Dans cet entretien exclusif accordé au Buteur, Sofiane Hanni revient sur son changement controversé contre l’Iran. Remplacé au bout de 30 minutes pour les raisons déjà élucidées par Rabah Madjer hier sur la radio algérienne, l’ancien capitaine de l’Anderlecht semble ne pas du tout digérer cette décision du sélectionneur. Hanni refuse de polémiquer mais ne cache pas sa grosse déception. Entretien !

Sofiane, si on revenait sur ce dernier stage des Verts qui a débuté à Alger avant d’être terminé en Autriche…

C’est un stage intéressant dans l’ensemble puisqu’il nous permet de faire deux matchs et de connaitre de nouveaux joueurs qui arrivent en sélection. C’est un stage qui s’est donc bien déroulé même si malheureusement on le finit sur une mauvaise note.

Parlons d’abord de la première rencontre gagnée contre la Tanzanie, quelle est votre évaluation de ce match ?

Je me suis bien senti. J’ai essayé de répondre aux exigences de l’entraineur en tentant d’échanger au maximum avec mes coéquipiers sur le terrain et prendre mes repères dans ce nouveau schéma de jeu. Je pense avoir fait une bonne partie. Après, j’aurais aimé marquer mais je crois que c’est déjà important d’avoir remporté ce match.

Justement, comment vous vous êtes senti dans ce nouveau schéma de jeu avec un 3-4-3 que vous n’avez pas trop l’habitude de jouer en sélection ? Vous croyez que c’est le style de jeu qui correspond à l’Algérie ?

Je dirai que le staff technique a voulu tester un nouveau système de jeu par rapport aux qualités des joueurs de l’EN disponibles pour ce rassemblement donc voilà c’est ce qu’on a essayé d’appliquer. Après, je ne sais pas si le style ou le système de jeu qui correspond à l’Algérie mais je dirai que c’est toujours positif de gagner un match lorsqu’on évolue dans un nouveau système de jeu. Je pense qu’il y a assez bons joueurs dans notre groupe pour pouvoir évoluer avec différents schémas de jeu. C’est important de savoir ce qu’on peut faire dans d’autres systèmes sur plusieurs matchs.

Après il y a eu le match de l’Iran, un adversaire d’un autre calibre, croyez-vous que vous que vous êtes passés à côté de votre sujet ?

Je dirai qu’il était plus difficile que celui que nous avons gagné contre la Tanzanie. On a vu qu’on est tombés sur un adversaire plus fort et qui a l’habitude de jouer ensemble. L’Iran est une bonne équipe, qui évolue en bloc avec une bonne entente dans les trois compartiments. Après, le fait qu’ils ont réussi à marquer tôt leur a facilité la tâche.

Le ratage Bounedjah sur deux fois et Soudani face au but change un peu le cours du match, non ?

C’est vrai mais c’est des choses qui arrivent dans un match, on ne peut pas expliquer ce revers comme ça. Seulement, c’est le second but qui nous a fait mal de le prendre au moment où nous avons réussi à reprendre le dessus.

Après, il y a eu ce changement en première période, étiez-vous surpris d’être appelé à laisser votre place après 30 minutes ?

Oui, c’est quelque chose qui m’a surpris, et j’étais très déçu.

Vous l’avez pris comment, on vous a vu sortir pourtant normalement ?

Franchement, je n’étais pas du tout satisfait après par respect pour le groupe, mes camarades, le staff et les supporteurs, je me devais de rester professionnel comme je l’ai toujours été. Voilà, c’est un choix du coach qui ne m’a pas plu mais à partir du moment qu’il a décidé ce choix, je dois l’accepter, ce n’est pas mon caractère de montrer des choses devant tout le monde. Quand j’ai des choses à dire à l’entraineur, je vais le voir directement en tête à tête jamais devant le public.

Avez-vous eu un tête à tête avec le coach ?

Franchement non, on ne s’est pas parlé. Je n’ai pas eu de discussion avec le coach.

Sofiane, on parle beaucoup de clans dans l’équipe, cela ne vous perturbe pas ?

Honnêtement, moi, personnellement, je ne prête aucune attention à ce qui se dit à ce sujet. Après, des rumeurs comme ça, bien sûr que ça peut tuer un groupe, mais sachez qu’on est là pour le pays, on se concentre sur ce qu’on peut apporter sur le terrain pour redorer le blason et rendre fier notre peuple.

Très sincèrement, lors de ces deux derniers stages avez-vous remarqué une quelconque division entre les locaux et les pros ?

Non, il n’y a aucune division ni de clans dans le groupe. Après comme partout, il y a des affinités avec certains plus qu’avec d’autres mais on forme un seul groupe. Je ne vous cache pas que depuis que je suis arrivé dans cette Equipe nationale, je n’ai jamais remarqué une mauvaise ambiance malgré le fait que les résultats n’ont parfois pas suivi. Comme dans tout sport collectif, il y a toujours des affinités, c’est normal mais des clans, il y n’en a pas.

Au Spartak Moscou, vous arrivez à prendre vos marques avec des passes décisives et deux buts marqués jusqu’ici…

Oui, Hamdoulillah, je commence un peu à m’habituer à ma nouvelle vie en Russie. J’arrive dans une équipe qui joue le haut du tableau et qui est pratiquement chaque saison européenne donc voilà, j’ai envie de m’intégrer encore mieux pour continuer à faire mieux.

Confiant pour l’avenir de l’EN qui commence par le Portugal en juin, après cette défaite et tout ce qui a suivi comme critiques ?

Il ne faut pas s’inquiéter, il faut rester réalistes. Il ne faut pas se prendre pour ce que l’on n’est pas. On sait qu’il faut beaucoup de travail pour espérer faire de bonnes choses avec l’Equipe nationale. Il faut se donner à fond pour essayer de rattraper ce petit retard par rapport aux autres nations en Afrique. Maintenant, il y a un match amical contre le Portugal, il faudra bien le préparer et essayer de faire un résultat et penser à bien se comporter.

Publié dans : Hanni

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Qui du Bayern ou du Real Madrid va se qualifier pour la Finale de la Ligue des Champions ?

Qui de Liverpool ou de l'AS Rome va se qualifier pour la Finale de la Ligue des Champions ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 4061 20/04/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir