Dossier

L’Espagne, le Brésil, l’Afrique, les flops de la coupe du monde 2014

L'heure est donc aux bilans. Voici les plus grosses déceptions du Mondial

Auteur : lundi 14 juillet 2014 19:29

Le livre de la Coupe du Monde 2014 s'est refermé dimanche soir avec la victoire de l'Allemagne en finale face à l'Argentine. L'heure est donc aux bilans. Voici les plus grosses déceptions du Mondial.

Fin de règne pour l’Espagne

Vainqueur de l'édition précédente en Afrique du Sud et de l'Euro 2012, l'Espagne partait logiquement favorite du Mondial 2014. Mais ce que l'on a ressenti pendant la saison avec le FC Barcelone, principal fournisseur de l'équipe espagnole, s'est concrétisé sur le sol brésilien. Résultat, une équipe de la Roja sans surprise, avec des joueurs vieillissants et un jeu trop stéréotypé désormais. C'est donc logiquement que le tenant du titre est rentré chez lui dès la fin du premier tour.

Luis Suarez, un génie sans cervelle

Alors qu'il avait tout pour devenir la star incontournable du Mondial 2014, surtout après ses débuts tonitruants face à l'Angleterre (deux buts), Luis Suarez, l'attaquant de l'Uruguay, s'est fourvoyé dans ses démons. Une fois de plus, le joueur de Liverpool qu'il était à ce moment-là, a eu un comportement inadmissible sur un terrain de football en mordant le défenseur italien Giorgio Chiellini. Résultat, une sanction hors-norme (quatre mois) et un transfert rapide vers le Barça. Sans compter qu'il aura manqué à son équipe en huitièmes de finale.

Les pays africains

Si l'on excepte l'Algérie auteur de son plus beau parcours en Coupe du Monde, globalement, les nations africaines auront déçu au cours de ce Mondial 2014. A l'image du Cameroun, englué dans des affaires de primes et de corruption pour des paris en ligne, ou encore des Ghanéens eux aussi pas très esprit d'équipe. Enfin le Nigéria, qui malgré sa place en huitième face à la France, aura réussi le moyen de faire grève façon Knyesna comme leur futur bourreau il y a quatre ans. Enfin la Côte d'Ivoire, malgré un groupe à sa portée, n'a pas réussi pour la troisième fois consécutive à passer le cap des poules.

Le Brésil ne la méritait pas

En dépit de sa place en demi-finale, le Brésil n'aura pas réalisé une belle Coupe du Monde sur son sol. Poussif lors de ses premiers matchs de poules, il aura réussi à forcer son destin en huitième de finale face au Chili que grâce aux tirs au but. Si les hommes de Scolari ont moins souffert face à la Colombie en quart de finale, le cauchemar a commencé en demi-finale face à l'Allemagne et l'humiliation subie (7-1). Rebelote en finale pour la troisième place avec un nouveau revers face aux Pays-Bas (3-0). Plus que jamais, la Séléçao va devoir se remettre de ce double coup du sort et de la mauvaise image véhiculée dans le monde entier et auprès ses supporters. 

Publié dans : Brésil Coupe du monde 2014 Espagne

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3916 25/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir