Ballon d'OR

Zemmamouche : «Je remercie tous ceux qui me soutiennent, cette consécration leur est dédiée»

Dieu merci, tout s’est super bien passé. En tout cas, les médecins m’ont assuré qu’elle a été une totale réussite, ça m’a rassuré et soulagé.

Auteur : Adel Cheraki lundi 25 janvier 2016 22:35

Elu meilleur gardien de but lors de la 15e édition du Ballon d’Or Le Buteur-El Heddaf, nous avons pu joindre Mohamed-Lamine Zemmamouche au bout du fil le lendemain de sa consécration. Actuellement à Doha où il a été opéré avec succès dimanche, l’international usmiste est revenu dans cette interview qu’il nous a accordée sur cette intervention chirurgicale subie à Aspetar, avant d’évoquer son nouveau titre personnel.

Vous avez subi une intervention chirurgicale dimanche, comment s’est-elle déroulée ?
Dieu merci, tout s’est super bien passé. En tout cas, les médecins m’ont assuré qu’elle a été une totale réussite, ça m’a rassuré et soulagé. Maintenant, je dois continuer à faire des efforts pour m’en remettre le plus rapidement possible et espérer être de nouveau opérationnel. Cette blessure m’a obligé à rester loin des terrains. Pour être franc, la compétition me manque beaucoup. J’ai hâte de faire mon come-back, mais il va falloir continuer à appliquer à la lettre le programme tracé.
 Quand est-ce vous allez débuter la rééducation ?
En principe, dans dix ou quinze jours maximum. Pour le moment, je dois porter une attelle pendant toute cette durée.
Où allez-vous l’effectuer ?
Ici à Aspetar. Je dois rentrer au pays lors des prochaines heures, j’en profiterai pour passer quelques jours en famille. Je suis resté beaucoup de temps loin d’eux, j’en suis sûr que ça me fera un énorme bien. Je retournerai par la suite à Doha pour poursuivre les soins. La dernière étape se fera à Alger. Je serai pris en charge par les membres du staff technique de l’USMA et je ferai des sauts au CNMS pour m’assurer que tout se sera passé comme prévu.
Cette opération chirurgicale était-elle inévitable ?
Oui, en tout cas c’était la meilleure décision à prendre. Je profite de cette occasion pour remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu pendant toute cette période. Il y avait une possibilité que j’aille la faire en France, mais grâce à Haddad et Raouraoua, j’ai été admis à Aspetar. Le président de l’USMA n’a pas cessé de me contacter presque tous les jours pour prendre de mes nouvelles, ça m’a fait un énorme plaisir. Je n’oublierai jamais ceux qui m’ont soutenu à l’image de Lyès Benhaha, l’entraîneur des gardiens de but, mais aussi Belmellat et Branci. Mes coéquipiers m’ont contacté à chaque fois, je suis en contacte permanant avec eux. Ils sont à remercier tout comme les membres du staff médical, Salim, le garde-matériel, et tous les employés du stade Omar-Hamadi. J’ai une pensée spéciale aussi pour les supporters qui ont toujours été là pour moi. Entendre mon nom à chaque fois que je fais mon apparition sur la pelouse me fait une sensation unique, qu’ils sachent qu’ils sont tous dans mon cœur.
Vous avez été élu meilleur gardien d’Algérie lors de la cérémonie du 15e Ballon d’Or Le Buteur- El Heddaf. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?
Une immense fierté. Je tiens à remercier Le Buteur et El Heddaf, ainsi tous ceux qui ont voté pour moi. Leur confiance me pousse à donner toujours le maximum pour être à la hauteur. Maintenant, mon prochain souhait est de remporter la Ligue des Champions. C’est un titre que je veux. Je n’ai que 30 ans, je suis sûr que nous pourrons le remporter et nous ferons de notre mieux pour offrir ce trophée à nos supporters.
Avez-vous suivi la cérémonie sur le petit écran ?
J’ai vu juste quelques séquences. Elles ont été suffisantes pour que je puisse dire qu’elle a été une totale réussite. J’ai beaucoup apprécié le discours de Mohamed Aboutrika. J’aurais tant voulu être présent, mais ce n’est que partie remise. Je ferai de mon mieux pour être présent lors des prochains rendez-vous.
A qui le dédiez-vous ?
A mes camarades, parce que seul, je n’aurais rien pu faire. J’ai une pensée pour tous les entraîneurs des gardiens qui m’ont eu sous leur coupe du premier jusqu’à mon actuel coach, Benhaha en l’occurrence. Il a su me faire progresser même à 30 ans. C’est pour les supporters de l’USMA et tous ceux qui m’aiment. Aux gens de Mila bien sûr. Je reçois beaucoup de soutien de Mila, et ça ma fait un énorme plaisir de voir les gens de ma ville tous derrière moi. Cette consécration, c’est pour eux.
 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3934 13/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir