Ligue 1 & 2

USMA : Sur instruction de la Présidence : Serport, nouveau propriétaire du club

Achour Djelloul (P-DG de Serport) : «Le Président de la République a insisté pour reprendre l’USMA»

Auteur : M. Z. mercredi 12 février 2020 14:14

Le groupe portuaire Serport a annoncé, hier dans la matinée, être parvenu à un accord pour racheter l’USMA et reprendre ainsi les actifs du club de Soustara. Lors de l’annonce de la nouvelle, le communiqué a précisé que le patron du groupe Serport et le président du conseil d’administration, Chendri, se sont réunis avec le Président de la république Abdelmadjid Tebboune.  Ainsi, la président aurait instruit le groupe portuaire de racheter les actions du club et devenir ainsi actionnaire majoritaire. «C’est un grand jour pour l’USMA et ses supporters», s’est réjoui le secrétaire Debichi à l’entame de la conférence de presse. Achour Djelloul s’est réjoui d’un «partenariat énorme issu d’un esprit patriotisme» et espère que son groupe boostera l’USMA à aller de l’avant et gagner ainsi de nouveaux défis.

L’idée était née en novembre dernier
L’idée de devenir actionnaire majoritaire de l’USMA ne date pas d’hier même si l’ouverture des négociations exclusives entre les deux parties a commencé la semaine passée, bien précisément mardi dernier. Chendri, Debichi et Achour Djelloul se sont rencontrés en catimini, afin de débattre du sujet et tenter de concrétiser la transaction. Ils ont évoqué les démarches à prendre surtout qu’ils étaient couverts par la Présidence qui tenait à ficeler le dossier dans les meilleurs délais. Avant d’arriver à ce stade avancé des négociations, le concept est né au mois de novembre 2019 lors de la signature du contrat de sponsoring entre Serport et l’USMA. Le premier responsable du holding avait alors expliqué vouloir «consolider sa place en tant qu’acteur majeur du football algérien». Désormais, le projet est concrétisé et Serport devient le détenteur de la majorité des actions de l’USMA.

Finalisation de l’opération après le jugement de Haddad
Avec la bénédiction de la Présidence, le groupe Serport sera le nouveau propriétaire de l’USMA mais la signature officielle est repoussée à une date ultérieure. Comme c’est toujours la famille Haddad qui détient la majorité des actions, il faut attendre le jugement d’Ali Haddad et la prononciation de la sentence judiciaire. Le conseil d’administration continuera à gérer les affaires du club avec l’aide d’un directeur des opérations nommé par Serport. Le P-DG du groupe portuaire Achour Djelloul présidera le conseil d’administration du club et prendra les décisions qui s’imposent afin de ne pas pénaliser le club. Certes, la transaction risque de trainer quelques mois mais Serport avait choisi de reprendre les actifs du club usmiste et d’assumer la dette de sa nouvelle acquisition.

Aucun montant n’a été divulgué
Le montant de la transaction correspondant essentiellement au rachat des actions du club n’a pas été divulgué. Aucun chiffre n’a été donné par les deux parties même si tout porte à croire qu’il n’inclut pas les installations sportives du club. Le conseil d’administration devrait dresser les bilans moral et financier détaillés et ressortir la valeur approximative du club avant de la remettre au groupe Serport. Ce dernier effectuera une contre-expertise afin d’évaluer sa future acquisition. Seulement, les dettes du club seront assainies par l’Etat, comme rapporté par Achour Djelloul lors de sa conférence de presse. La finalisation de l’opération peut trainer encore même si le plus gros a été fait et les supporters sont beaucoup plus rassurés qu’auparavant...
 

Achour Djelloul (P-DG de Serport) : «Le Président de la République a insisté pour reprendre l’USMA»

En présence de Chendri et Debichi, le P-DG de Serport, Achour Djelloul, a animé une conférence de presse pour annoncer officiellement la reprise du club et donner ainsi quelques détails : «Le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a insisté en personne pour racheter les actions du club et mettre fin à la crise à l’USMA. On songeait au rachat du club depuis la signature du contrat de sponsoring en novembre dernier et nous n’attendions que le feu vert. L’USMA est un grand club et possède un grand palmarès avec des supporters en or. Le club joue les premiers rôles depuis longtemps et toutes les données nous ont encouragés à reprendre le club. On vise à réaliser beaucoup de bonnes choses pour redorer le blason du club et donner de la joie à ses fidèles supporters.»

«Les chiffres des dettes sont en notre possession et l’Etat s’est engagé à les prendre en charge»
Le P-DG de Serport est revenu sur les dettes du club et ses objectifs avec l’USMA. «Le club est endetté et les chiffres sont en notre possession. C’est l’Etat qui prendra en charge les dettes du club, c’est ce qui nous a encouragés à racheter les actions du club. Cette situation financière délicate ne signifie pas qu’il n’y a pas de choses positives. Au contraire, l’USMA possède le stade Omar-Hammadi et une assiette de terrain pour construire son propre centre de formation. Nous sommes venus pour donner une nouvelle dimension et faire grandir encore l’USMA. Nous ne sommes pas là pour bricoler, au contraire, on compte concrétiser un grand projet sportif. On sait parfaitement ce qui nous attend et nous comptons relever le défi avec l’aide de tous les Usmistes.»

«Nous n’avons pas signé le contrat, l’affaire est toujours en justice»
«Je vous confirme que nous n’avons pas encore signé le contrat car l’affaire est entre les mains de la justice. Vous connaissez la situation du propriétaire du club et nous allons attendre le jugement pour concrétiser la transaction. La justice déterminera le mode de transfert des actions et je ne peux donner plus de détails à ce sujet.»

«L’USMA aura besoin d’un nouveau stade comme celui de Baraki ou de Douéra»
«Le stade de Bologhine est devenu trop exigu par rapport à l’histoire du club et pourrait être cédé aux jeunes catégories. L’USMA a besoin d’un grand stade comme celui de Baraki ou Douéra. Les travaux, qui ont bien avancé, sont aux normes et internationales.»

«L’époque où on déboursait de l’argent rien que pour le faire est révolue»
 «On a tenu à réaliser les choses dans les règles de l’art et en toute transparence. On connaît parfaitement la situation et les chiffre, notamment l’affaire de la terre hypothéquée à Ain Benian. Nous ne sommes pas venus pour prendre la place de quiconque. Le club sera géré professionnellement et selon une gestion managériale moderne. Nous n’allons pas pomper de l’argent, toutes les dépenses seront rationnelles et bien étudiées. Débourser de l’argent rien que pour le faire est révolu.»

«La direction actuelle terminera la saison»
«Les résultats techniques ne sont pas à la hauteur des attentes. On vise à renouer avec les bons résultats et redresser le club à tous les niveaux. Nous sommes ici pour permettre au club d’avancer et de grandir. Nous allons renforcer le club par des compétences et nous n’allons pas recruter des gens parce qu’ils sont des enfants du club ou d’anciens joueurs. L’intérêt de l’USMA doit primer et passer avant toute autre considération personnelle. Cela ne veut pas dire que les dirigeants actuels ne sont pas à la hauteur. La preuve, la direction actuelle ne quittera pas immédiatement le club et poursuivra sa mission jusqu’à la fin de la saison. La stabilité est un atout essentiel et on ne veut pas commettre des erreurs à l’entame de notre mission», a conclu Achour Djelloul.
 

En prévision du match de coupe contre l’ASMO
Dziri révolutionne son équipe

Le dernier revers concédé à domicile contre le CSC semble avoir fait beaucoup de peine à l’équipe. Que ce soit les joueurs, le staff technique, les dirigeants ou encore les supporters, le 3 à 1 a été très mal digéré à Soustara. Cette sortie ratée à Bologhine a contraint l’entraineur Bilel Dziri à revoir ses plans et chambouler complètement son équipe type. A la veille du match de coupe face à l’ASMO, le coach usmiste a dévoilé ses cartes et songe à apporter pas mal de changements sur l’équipe qui sera alignée jeudi à Bouakeul. Pas moins de cinq changements seront opérés face aux Asémistes, en attendant le schéma tactique qui sera prôné par Dziri.

Meftah de retour, Khemaissia sera aligné à gauche
Absent lors des trois derniers matchs de son équipe, le défenseur Rabie Meftah a purgé sa suspension et sera présent jeudi face à l’ASMO. Un retour qui rassure le staff technique qui a souvent peiné à combler cette absence. Tiboutine a été incorporé à deux reprises sur le flanc droit de la défense mais il n’a pas été efficace. Dziri a ensuite reconverti Ardji en latéral droit afin d’équilibrer sa défense. Désormais, il peut compter sur l‘apport de son solide défenseur Meftah qui renouera avec la compétition ce jeudi. Sur le côté gauche de la défense, Khemaissia retrouvera son ancien statut.

La paire Cherifi-Oukal dans l’axe
Afin de donner plus d’équilibre à son compartiment défensif, Bilel Dziri a décidé de reconstituer sa charnière centrale. Pour la première fois cette saison, Cherifi et Oukal seront associés dans l’axe et tenteront de redonner une meilleure assise à la défense usmiste. D’habitude arrière latéral gauche, Cherifi a déjà évolué comme défenseur central et ne devrait trouver aucune peine à bien assumer son rôle avec Oukal.

Ardji en ailier droit
En attaque, Walid Ardji sera aligné d’entrée contre l’ASMO. Le joueur retrouve son poste de prédilection et aura pour mission de booster l’attaque et d’épauler les deux attaquants de l’USMA.
 

Publié dans : USMA meftah Ardji Khemaïssia Cherifi-Oukal Achour Djelloul (

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4527 01/04/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir