Ligue des Champions

USMA : Alger - Beira, comme si vous y étiez !

Paul Put : « L’état de la pelouse me préoccupe »

Auteur : Adel CherakiA.C. mercredi 13 septembre 2017 23:36

Comme il fallait s’y attendre, c’est dans la matinée d’hier que les joueurs ainsi que le reste des membres de la délégation de l’USMA se sont envolés pour le Mozambique afin de prendre part au match aller des quarts de finale de la Ligue des champions face au Ferroviàrio. Les Usmistes se sont déplacés assez tôt dans la matinée d’hier puisque vers 7h, ils étaient tous présents, soit 2h avant le vol. Et c’est par le biais d’un vol spécial que les joueurs se sont rendus en Afrique une nouvelle fois. Le président Haddad a tenu à mettre les joueurs dans les meilleures conditions, surtout qu’il connait vraiment la difficulté de ces périlleux déplacements en Afrique noire. Comme à leur habitude, les premiers joueurs qui étaient arrivés le matin à l’aéroport Houari-Boumediene ont rejoint dans un premier temps le guichet pour entamer la procédure d’enregistrement. Les formalités administratives ont duré quelques minutes avant que tout le monde se dirige vers la salle d’embarquement. 
Petit-déjeuner à l’aéroport 
Aussitôt arrivé, certains joueurs ont pris place à la cafétéria de l’aéroport, par groupes. Le premier groupe y est allé vers les coups de 7h10. Et au fur et à mesure le reste des joueurs a suivi. Les camarades de Mohamed Lamine Zemmamouche ont tous pris leur petit-déjeuner avant de rejoindre la salle d’embarquement. Les joueurs paraissaient un peu fatigués surtout qu’ils avaient rallié l’aéroport de bonne heure. 
Une dizaine de supporters présents 
Les supporters de l’USMA n’ont pas manqué l’occasion de souhaiter bon voyage aux joueurs quelques minutes seulement avant le décollage. Et même si l’horaire du vol était programmé tôt dans la matinée, cela n’a pas empêché certains de se déplacer spécialement à l’aéroport pour saluer les joueurs et leur souhaiter beaucoup de courage. Ils étaient environ une dizaine à faire le déplacement sur les lieux. Après des photos souvenir avec les joueurs, les fans de l’USMA ont exigé un bon résultat de ce déplacement périlleux au Mozambique. 
Haddad a accompagné l’équipe à Beira  
Le président Haddad était présent dans la matinée d’hier à l’aéroport avec les membres de la délégation. Il s’est entretenu avec les joueurs à la cafétéria avant de se diriger vers la salle d’embarquement. Finalement, Haddad a décidé d’effectuer le déplacement avec le groupe au Mozambique. Il faut dire qu’au départ, il n’était pas prévu que le président se déplace. 
Le vol maintenu à 9h 
A leur arrivée, les joueurs ont appris que le vol en direction de Beira allait être avancé à 8h. Du coup, l’ensemble des membres de la délégation ont pris place dans l’appareil vers 7h45 avant que le vol ne soit finalement maintenu pour 9h. Les membres de l’équipage ont donc pris le temps d’installer l’ensemble des membres de la délégation de l’USMA, y compris les journalistes ayant fait le déplacement. Le commandant de bord a par la suite souhaité la bienvenue à tout le monde avant l’entame du voyage. 
Une escale à Djanet pour faire le plein en kérosène  
Toutefois, l’avion de la compagnie national Air Algérie n’a pas fait directement le voyage jusqu’à Beira, il a dû effectuer une escale de quelques minutes à Djanet afin de faire le plein en kérosène. Une demi-heure plus tard, les Usmistes ont poursuivi leur vol jusqu’à Beira. Il aura fallu en moyenne 12h dans les airs avant que les joueurs n’arrivent à bon port. Un voyage long et fatiguant, surtout pour les joueurs. 
Les joueurs plongés dans un profond sommeil 
Le moins que l’on puisse dire est que les joueurs usmistes paraissaient fatigués par ce long voyage jusqu’au Mozambique. Déjà lors de la première escale à Djanet, très peu de joueurs sont descendus de l’avion pour aller passer un moment dans la cafétéria. Le reste des joueurs étaient resté dans l’avion où la plupart étaient plongés dans un sommeil profond. 
Certains étaient collés à leur console de jeu 
Pour d’autres, la meilleure façon de passer le temps était de rester collé à la console de jeu. Il y a ceux aussi qui ont préféré voir des films. Pour ce qui est des membres du staff technique, c’était quasiment pareil puisqu’il y avait ceux qui en ont profité pour dormir un peu et ceux qui ont passé le temps à lire ou à regarder un film. 
Arrivée à 21h (heure locale) 
Après plusieurs heures de vol, les joueurs sont arrivés à destination vers les coups de 21h heure locale, soit 20h heure algérienne. Le voyage aura donc dépassé les 10 heures en comptant bien évidemment une heure d’escale à Djanet. Un voyage long et fatigant surtout sur le plan physique. Le staff technique mené par Paul Put sait désormais qu’il faudra aider les joueurs à récupérer rapidement et au mieux de ce long périple dans l’espoir de revenir à la maison avec un résultat satisfaisant. 
Meftah et les membres de l’ambassade à l’accueil 
A leur arrivée, les membres de la délégation ont trouvé le manager général, Mahieddine Meftah sur les lieux. Pour rappel, Meftah s’était déplacé, il y a 3 jours, au Mozambique afin de préparer le terrain comme il a l’habitude de le faire. Il s’est chargé de tout à l’arrivée de la délégation, que ce soit en matière d’organisation, mais aussi pour tout ce qui concerne les formalités administratives. Meftah était assisté des membres de l’ambassade qui se trouvaient eux aussi à l’accueil des Usmistes. 
Séjour à l’hôtel Golden Peacock Resort 
Les Usmistes ont trouvé un bus à leur disposition dès leur sortie de l’aéroport, et ont par la suite pris la route vers leur lieu d’hébergement. Pour rappel, c’est à l’hôtel Golden Peacock Resort, qui se trouve à 20 minutes de l’aéroport, que les camarades de Zemmamouche ont pris leurs quartiers. 

-------------------

Paul Put : « L’état de la pelouse me préoccupe » 
Pour sa part, le premier responsable du staff technique, Paul Put, s’est exprimé sur la rencontre de ce samedi mais surtout sur les conditions dans lesquelles se jouera ce match. Et comme nous avons eu des échos sur l’état de la pelouse, nous sommes rentrés directement dans le vif du sujet en voulant connaitre l’avis du coach sur ce point. Le Belge nous dira : « J’ai appris que la pelouse se trouve en très mauvais état. Je ne vous cache pas que cela m’inquiète beaucoup car elle aura une répercussion sur le rendement et le jeu de mes joueurs. Maintenant, on attendra quelques heures pour avoir une meilleure idée sur la pelouse. Une fois sur place, on reparlera de ça ». 
« Pour gagner, on doit faire un match d’hommes » 
Par la suite, nous avons interrogé le coach sur le match en lui-même et le degré de préparation de son équipe pour ce nouveau rendez-vous africain tant attendu : « Ecoutez, nous avons parfaitement bien géré la phase de poules, mais maintenant, c’est une autre paire de manches. C’est une nouvelle saison en championnat qui commence et nous allons enchaîner par ces quarts de finale de la Ligue des champions. On connait tous l’importance de ce match du moment que cette compétition demeure un des principaux objectifs du club. Je dirai que pour gagner, on doit faire un match d’hommes ». 
« Notre mission s’annonce difficile » 
Il ajoutera dans la foulée : « Maintenant, on sait tous que notre mission ne sera pas simple. Nous allons affronter une équipe inconnue à nos yeux. C’est pour cela qu’il faut gérer le début de match intelligemment avant de s’exposer. Mais il est clair que notre mission sera difficile. N’oublions pas aussi que cette équipe du Ferroviàrio dispose de 28 matchs à son actif puisqu’ils se trouvent en fin de saison, contrairement à nous. On manque de rythme en ce début de saison et nous ne sommes pas dans les mêmes conditions ». 
« Nous avons de l’expérience en Afrique Noire » 
En dernier lieu, Paul Put reste néanmoins optimiste de part son expérience : « Nous disposons de notre expérience en Afrique Noire. Avec l’engagement et la volonté des joueurs, je pense que nous avons les moyens de revenir au pays avec un résultat satisfaisant. En tout  cas, nous allons tenter de gérer convenablement cette première manche afin de prendre une sérieuse option sur la qualification pour la demi-finale ». 
 

 

Publié dans : zemmamouche meftah Haddad Paul Put

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3911 20/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir