Ligue 1 & 2

USMA 2 - Forces aériennes 0 : L’USMA, tout droit vers le sacre arabe !

Qasim Basim : «on n’a pas apprécié les slogans politiques et religieux des supporters algériens» Froger : «Satisfait de la victoire et il faut aller de l’avant»

Auteur : Adel C. lundi 10 septembre 2018 08:30

Stade : Hamadi (Alger)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Mohamed Abdellah, Mohamed Ahmed, Hacene El Mahri (E.A.U)
Buts : Meftah (39’), Saadi (csc 45’) (USMA)
Avertissement : Benkhemassa (66') (USMA)

USMA : Zemmamouche, Cherifi, Meftah (Koudri 46’), Chafaï, Benyahia, Benguit, Chitta, Benkhemassa, Meziane (Yaya 62’), Bouderbal, Ibara (Benchaa 55’)
Entraîneur : Froger

Forces aériennes : Fahd, Suad, Saadi, Samah, Dilmi, Hamadi, Ali Faycal, Zaheir, Mohamed Majed, Amjed, Bahdjat (Lemdafi62’)
Entraîneur : Bassem Kacem

L’USMA a bien négocié le match qui l’a opposé à la formation des Forces aériennes irakiennes. Les Algérois se sont brillamment qualifiés pour les 16es de finale de la Coupe arabe, en l’emportant assez facilement. Les poulains de Froger ont confirmé le succès acquis le 8 août dernier à Karbala, contre cette même équipe.  La partie n’ira pas à son terme car les Irakiens quitteront le terrain à la 70’ sur ordre de leurs dirigeants. C’est devant des tribunes du stade Hamadi toutes acquises aux Rouge et Noir, et dans une ambiance de folie, que s’est jouée cette confrontation.

Amjed allume la première mèche
Les deux récupérateurs de l’USMA qui avaient à jouer un rôle d’essuie-glace devant leurs défenseurs étaient sur tous les ballons. Paradoxalement, ce sont les joueurs irakiens qui allumeront la première mèche par Amjed et cela dès la première minute de la rencontre. Après quoi, les Algérois s’installeront dans le camp des visiteurs. A la 3’, Meftah expédiera un missile des 20 mètres que le portier irakien aura du mal à capter. Deux minutes plus tard, un défenseur des Forces aériennes dégagera le ballon sur la main d’un de ses coéquipiers, les Algérois réclameront un pénalty qu’ils n’obtiendront pas.

Le festival Meziane
Le moins que l'on puisse dire est que les hommes du milieu et les défenseurs irakiens ont eu un début de match très compliqué. Le responsable est Meziane. Ce dernier mettra le feu dans le camp  adverse à la 14’, avant d’effectuer un centre que reprendra Meftah de la tête. Le portier des forces aériennes effectuera une belle parade pour sauver son camp. On jouait la 20' quand Ibara, bien servi par Meziane, perdra son duel face au portier irakien, suite à une sortie courageuse. Deux minutes plus tard et suite à un beau mouvement collectif, le même Meziane, qui s’est infiltré dans la surface, sera contré in extremis par un défenseur irakien. A la 30’, Meftah adressera un centre qui sera repris par acrobatiquement par Ibara. Le cuir passera au-dessus du cadre. Après cela, Benguit se battra pour récupérer un ballon. Il adressera un tir qui sera capté par Fahd.  

Des Usmistes dominateurs, mais…
Les joueurs de l’USMA ont dominé les débats de la plus belle des manières sans cependant arriver à être efficaces. Les joueurs des Forces aériennes se sont contentés de défendre. Les Algérois se montreront dangereux à la 34’ par Meziane qui affolera la défense adverse. Sur le corner qui suivra, Cherifi verra sa reprise raser le poteau. La réplique des Irakiens surviendra à la 35’ par Adel Hosni dont le tir rasera la transversale de Zemmamouche. Les Algérois accentueront leur pressing pour tenter d'ouvrir la marque.  

39’, Meftah comme un chasseur de buts !
L’ouverture du score aura lieu à la 39’. Benkhemassa démarquera Meftah monté en attaque. Le latéral de l’USMA trouvera le petit filet rentrant de Fahd (1-0). Les joueurs de l’USMA  continueront à porter le danger dans le camp irakien. A la 44’, Ibara obligera Fahd à se détendre.

45’, malheureux Saadi !
Une minute plus tard, Saadi reprendra un centre de Meziane, pour le loger malencontreusement dans ses propres filets (2-0). Lors des deux minutes du temps additionnel, les choses n'évolueront pas. La pause surviendra sur une confortable avance au score pour l’USMA.  Les choses s’emballeront en seconde période et on se rendra coup pour coup. On jouait la 50’ quand Meziane effectuera un slalom dans la surface irakienne, avant d’adresser un tir qui passera à côté du poteau.

Zemma était à la parade !
A deux reprises, Zemmamouche s’opposera avec brio à des tentatives des attaquants des Forces aériennes. A la 55’, Bahdjat adressera un missile qui sera sorti par Zemmamouche, suite à une belle horizontale. Deux minutes plus tard, on prend les mêmes sur une action similaire. Le portier algérois déviera le cuir suite à une frappe enveloppée de l’attaquant irakien. On assistera, à la 68’, à un contre très rapide mené par Benguit qui sera stoppé par Fahd.

70’, les joueurs irakiens quittent la pelouse
Le match s’arrêtera net à la 70’. Les joueurs des Forces aériennes seront sommés de quitter la pelouse par les membres de leur staff. Ces derniers ont reçu ordre de la part des dirigeants qui se trouvaient dans la tribune officielle. Ils n’ont pas apprécié les chants des fans Usmistes à la gloire de l’ancien président Saddam Hussein. D’ailleurs, les dirigeants irakiens s’en sont pris avant cela à des dirigeants de l’USMA. Il est utile de signaler qu’absolument aucun dépassement n’a eu lieu. Même si la rencontre s’est terminée en queue de poisson, les joueurs de l’USMA ont fait l’essentiel, c’est-à-dire s’assurer une qualification pour la suite de la compétition. Il faut dire qu'ils ont copieusement dominé une équipe irakienne qui n’a pas démérité. L’aventure continue pour l’USMA et tout le mal qu’on lui  souhaite est le sacre final.
 

Qasim Basim : «on n’a pas apprécié les slogans politiques et religieux des supporters algériens»
Le coach du club irakien des Forces aériennes, Qasim Basim, s’est dit très déçu par la tournure des évènements car il aurait souhaité voir le match aller jusqu’au bout, en déclarant ce qui suit : «On est venus jouer un match de foot et pas pour faire de la politique. On n’a pas apprécié les slogans politiques et les chants religieux des supporters algériens. Tout se passait bien sur le terrain, mais on a dû quitter le terrain à cause de ces chants politiques et réligieux qui nous ont touchés dans notre amour-propre.» Et de conclure :
«C’est bien dommage et on aurait souhaité jouer le match jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. C’était un match de foot entre deux clubs frères, mais en vain.»


Froger : «Satisfait de la victoire et il faut aller de l’avant»
De son côté, le coach de l’USM Alger, Thierry Froger, s’est dit satisfait de la prestation et de la victoire de son équipe, comme il a tenu à le souligné en conférence de presse d’après-match : «Je suis satisfait de cette victoire acquise devant cette équipe irakienne. Malgré la multiplication des matchs, mes joueurs ont répondu présents. Je leur ai demandé à la pause de continuer à pousser et ils ont réussi à marquer deux buts. C’est vrai, ils étaient fatigués mais ils ont su comment se surpasser.» Et de conclure : «Pour ce qui est de Meftah, il était blessé et il était donné incertain, mais à la dernière minute, je l’ai fait jouer et il a marqué un but. Il a ressenti des douleurs à la cuisse et je l’ai fait sortir pour le préserver et lui éviter de rechuter à nouveau. Maintenant, il faut penser à l’avenir et continuer à progresser davantage pour réaliser d’autres bons résultats.»
 

 

 

Publié dans : Froger USMA - Forces aériennes Qasim Basim

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4214 25/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir