Equipe d'Algérie

Menad : «Madjer m’a demandé de faire partie de son staff»

«Je n’ai pas de problème à travailler avec lui»

Auteur : A.R. dimanche 15 octobre 2017 20:57

Djamel Menad, l’ancien capitaine de l’EN et de la JSK, ancien entraîneur de l’USMA et du MC Alger, a été officiellement contacté par Rabah Madjer pour faire partie de son staff qui sera mis en place prochainement. Menad se dit honoré de l’intérêt de Madjer et n’est pas contre l’idée. Il annonce même qu’il y aura un rendez-vous prochainement pour discuter du projet. Enfin, il évoque les nominations de Saâdane comme DTN et Charef comme DEN.

Comment réagissez vous à la nomination de Saâdane comme DTN et Charef en tant que DEN ?
Pour moi, c’est une bonne décision prise par la FAF. Je pense que Saâdane et Charef ont fait leurs preuves sur le terrain, notamment sur le plan de la préparation et concernant les jeunes catégories. Les résultats de leur travail seront constatés d’ici au moins cinq années.
Donc, vous êtes satisfait ?
Oui, bien sûr. Ce sont deux bonnes décisions qui vont permettre au football algérien de retrouver sa véritable place. Il faut arrêter de dire n’importe quoi. Maintenant, il faut commencer à travailler.
Peut-on vous voir dans le staff de Madjer ?
Oui, il est fort possible que je sois dans le staff technique de Madjer à la tête de la sélection nationale. Madjer m’a appelé, il y a quelques jours, et on a discuté sur une éventuelle collaboration. On va se rencontrer dans les prochains jours pour essayer de trouver un accord et parler des objectifs. On doit aussi parler de la répartition des tâches entre tous les membres du staff technique.
Vous êtes une des figures du football algérien. N’êtes-vous pas dérangé par le fait d’être un assistant de Madjer ?
Non, pas du tout. C’est un honneur pour moi d’aider la sélection de mon pays. C’est un honneur pour moi de contribuer à la renaissance du football algérien. Madjer est une icône, que ce soit sur le plan national ou même international. Il a beaucoup donné à l’Algérie et ça ne me dérange pas de figurer dans son staff.
Les joueurs évoluant à l’étranger nourrissent des craintes avec la venue de Madjer…
Ecoutez, c’est un faux débat ! Il n’y a pas de différence entre ceux qui évoluent à l’étranger et les locaux. Il faut avoir de bons joueurs pour réussir de bons résultats, c’est tout. Emigrés ou locaux, ils ont tous les mêmes devoirs et les mêmes droits. Les émigrés n’ont rien à craindre. L’Algérie a besoin de tous ses enfants. Je parle en mon nom et non pas au nom de Madjer.
Et pour les locaux ?
Ils doivent travailler dur pour progresser et avoir un bon niveau qui leur permet de réaliser de bons résultats à l’échelle continentale. En Afrique, il faut avoir un bon niveau pour gagner. On leur donnera leur chance à tous, mais on sera obligé de choisir les meilleurs. Il ne faut pas avoir de sentiments dans le football.
 

 

Publié dans : en Rabah Madjer Djamel Menad

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir