Bien-être

Les bonnes habitudes pour combattre l'insomnie

Peu de troubles de santé sont plus frustrants que l’insomnie, ou l’incapacité à s’endormir ou à rester endormi

Auteur : mardi 11 avril 2017 09:06

Il existe un nombre d’étapes simples à mettre en place pour augmenter le nombre d’heures de sommeil chaque nuit. Encore mieux ; ces nombreuses étapes ne nécessitent pas forcément de médication, et donc peuvent être mises en place sans coût et sans la visite chez un médecin

1. Tenez-vous à un horaire

De nombreux insomniaques ont une chose en commun : ils se couchent à une heure différente tous les soirs. C’est un problème typique, car nous sommes nombreux à avoir un horaire qui diffère de jour en jour en raison du travail ou des obligations sociales. Malheureusement, ça peut avoir un impact négatif sur le sommeil.

Si possible, couchez-vous à la même heure tous les soirs et levez-vous à la même heure tous les matins. Peu importe l’heure, l’important est de faire l’effort d’être aussi constant que possible.

2. Ne dormez pas où vous mangez, regardez la télévision ou jouez

De nombreuses personnes ayant du mal à dormir la nuit admettent faire plus que dormir dans leur chambre à coucher. Par exemple, elles regardent la télévision, écoutent de la musique, lisent un bouquin ou prennent un repas léger en étant au lit.

C’est une mauvaise idée pour une raison importante : votre cerveau va commencer à associer la pièce avec toutes ces autres fonctions au lieu du sommeil. Vote chambre à coucher ne devrait avoir qu’une ou deux fonctions, et faites le reste de ces activités dans la cuisine ou dans le salon.

3. Mieux gérer le stress

Le stress nous affecte tous. Certains individus gèrent mieux le stress que. Mais il ne sert à rien de nier que nous devons tous gérer du stress quel qu’il soit à un moment donné de notre vie, ce qui peut nous empêcher de dormir.

Pour aider, prenez le temps d’évaluer les sources de votre stress. Écrivez les problèmes qui vous gênent, et qui pourraient potentiellement vous empêcher de dormir. Il y a des chances pour que cet exercice révèle que le stress dépasse de loin la gravité du problème en lui-même.

4. Cachez le réveil

Lorsque vous vous tournez et retournez pendant la nuit, c’est difficile d’ignorer le réveil et de ne pas obséder sur le temps que vous avez passé réveillé et sur combien de temps il reste avant que vous ne deviez vous lever. Cette obsession ne fait qu’intensifier l’insomnie et réduire vos chances de vous endormir.

C’est pourquoi c’est une bonne idée de cacher le réveil durant la nuit, voire même de l’enlever de la chambre. Programmez votre téléphone pour vous réveiller, et cachez-le pendant le reste de la nuit.

5. Levez-vous si vous n’arrivez pas à dormir

Ne passez pas votre temps à vous tourner et à vous retourner au lit si vous vous réveillez pendant la nuit ou avez du mal à vous endormir. Levez-vous et faites quelque chose d’assez monotone comme lire un livre technique. Évitez de regarder des écrans de tablette et de smartphone, et n’allumez pas la télévision.

Ne vous recouchez que quand vous sentez que vous allez vous endormir. Quand vous vous levez, allez dans une autre pièce plutôt que de rester dans votre chambre. Souvenez-vous que votre chambre ne devrait servir qu’à dormir, donc pratiquez vos autres activités dans des pièces séparées.

6. Évitez les siestes tardives

De nombreuses personnes ont du mal à dormir la nuit après avoir fait une sieste tard dans la journée. La raison est simple : le cerveau pense qu’il s’est déjà reposé, même si en réalité la sieste a duré moins d’une heure.

Si vous devez vraiment faire la sieste (après tout, les week-ends sont là pour ça, non ?), faites-la avant 15 heures. Ça devrait donner à votre cerveau suffisamment de temps pour se rendre compte qu’il doit dormir plus tard dans la soirée.

7. Réduisez la caféine

Voici une étape assez évidente : si vous avez du mal à dormir la nuit, réduisez votre consommation de boissons caféinées comme le café et le thé. C’est particulièrement important tard dans la journée, par exemple après le dîner.

Gardez à l’esprit que de nombreuses boissons contiennent de la caféine, comme les boissons énergétiques et de nombreux sodas. Tentez de ne boire que de l’eau ou du thé décaféiné avant de vous coucher.

8. Limitez votre consommation de liquides avant de vous coucher

Vous vous êtes déjà réveillé au milieu de la nuit avec la vessie pleine pour vous remettre au lit, mais sans parvenir à vous rendormir ? C’est un scénario assez commun chez les insomniaques.

La solution, bien sûr, est de tenter de limiter la quantité de liquides que vous buvez avant d’aller vous coucher. Limitez la quantité de boissons de toutes sortes, bues quelques heures avant de vous endormir.

Publié dans : santé Insomnie

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le Clasico français entre l’OM et le PSG ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3883 23/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir