Ligue 1 & 2

ESS - CSC : Avec le spectre de 2014 en tête

Kouki « L’erreur est interdite »

Auteur : K.L. jeudi 13 février 2020 12:40

Même si elle a refait une bonne partie de son retard en se pointant désormais à la cinquième position en championnat, à trois points du podium, l’Entente de Sétif mise beaucoup en parallèle sur Dame Coupe, une compétition qui la fait toujours rêver, d’autant que, pour atteindre la finale, il suffira de franchir trois caps seulement à partir d’aujourd’hui. Toutefois,  ce n’est jamais facile comme on l’entend. Si on a droit en championnat à plusieurs chances pour se racheter et se repositionner, en coupe en revanche, l’erreur est fatale, et ce n’est certainement pas aux Sétifiens qu’il va falloir le rappeler, eux qui gardent encore en tête ce très mauvais souvenir d’un certain 24 janvier 2014 lorsqu’ils sont tombés de haut alors que le terrain semblait bien  défriché jusqu’à la finale. C’était lors de l’édition de 2014, au même tour que celui d’aujourd’hui et face au même adversaire. L’Entente, qui recevait le CSC sur son terrain et devant son public, partait avec les faveurs des pronostics. Mais comme Dame Coupe n’obéit pas trop à la logique, les Sétifiens se sont fait tenir en échec (1,1) jusqu’à la fin des prolongations avant de se faire éliminer aux tirs au but (0,3) par leurs hôtes. S’il fallait rappeler cela, c’est pour que l’Entente fasse très attention et comprenne que l’avantage du terrain et du public ne peut pas toujours faire pencher la balance d’un côté.  Six ans après, les deux équipes se retrouvent dans les mêmes conditions, et compte tenu de la bonne marche des deux formations en championnat, l’on s’attend à une explication au sommet.

Kouki mise sur le mental de ses troupes…
Sans conteste, il s’agit de l’affiche de ces huitièmes de finale. En plus du grand enjeu, qui est la qualification aux quarts de finale, il s’agit-là du grand derby de l’Est. C’est ce qui va pimenter encore plus cette affiche, et la compliquer en même temps. Et pour faire la différence dans des rendez-vous pareils, il ne suffit pas d’avoir la meilleure équipe ou les meilleures individualités. Il faut surtout être solide mentalement et très concentré sur le sujet. La coupe nécessite en effet, une grande préparation mentale qui permet de gérer les différentes situations du match et une présence permanente sur le terrain. C’est d’ailleurs,  sur cet aspect que Nabil Kouki a axé l’essentiel de son travail après le retour d’Oran. Le coach sétifien avait demandé aux joueurs d’oublier le championnat et de se concentrer entièrement sur ce match de coupe qu’il va falloir aborder avec détermination.

... Et la fraicheur physique
En plus du côté psychologique, le staff technique de l’ESS a également basé la préparation de ce rendez-vous sur la récupération. Car la fraicheur physique est aussi un paramètre qui peut faire la différence, d’autant que l’on s’attend à une partie très intense avec un grand engagement des deux côtés, en rappelant que le match de ce soir peut aller au-delà des 90 minutes du temps règlementaire. Après un match plein et très disputé face au MCO, il fallait en effet, récupérer de tous les efforts fournis et retrouver toute la fraicheur physique. En résumé, les deux principaux paramètres qui font la différence en coupe, c’est le mental et le physique. Après, il y a aussi la qualité du jeu et la gestion tactique du match, et là, par rapport à ce qu’a montré l’Entente ces derniers temps, on ne peut être qu’optimistes.

 

Kouki « L’erreur est interdite »

L’entraineur de l’ESS est très conscient de la difficulté de la mission de son équipe. « Ce n’est pas un match ordinaire, c’est un match de coupe qui a ses particularités. Ça sera très difficile pour nous, sachant qu’on n’aura pas le droit à une autre chance comme en quart de finale si on trébuche. C’est pour cela qu’il va falloir être très prudents. Car la moindre erreur nous sera fatale », a-t-il déclaré. Il ajoutera : « Nous sommes sur une bonne dynamique et nous devons préserver cet état d’esprit en enchainant avec une autre bonne performance, c’est-à-dire une qualification en quart de finale de la coupe d’Algérie ».

« Nous sommes prêts »
Concernant l’adversaire de l’Entente, Nabil Kouki dira :

« Le CSC est une grande équipe, personne ne peut le contester. Ils ont une très bonne équipe et en plus, ils jouent très bien en dehors de leurs bases comme en attestent leurs derniers résultats. Mais tout cela ne nous intéresse pas trop, car le plus important pour nous est qu’on soit prêts. Et je peux vous dire que nous sommes prêts pour ce match ».

 

Deghmoum : « Nous jouerons le tout pour le tout »
« Nous misons beaucoup sur cette coupe où on espère aller le plus loin possible, pourquoi pas jusqu’à la finale, et on doit d’abord passer ce cap du CSC qui ne sera pas facile à franchir. Mais nous sommes très déterminés et nous allons tout donner. Nous jouerons le tout pour le tout pour décrocher cette qualification et l’offrir à nos supporters », a déclaré le jeune attaquant de l’Entente.

Bekakchi : « On ne décevra pas nos supporters »
« Ça va être un match très difficile, car en plus du fait qu’il s’agit d’un match de coupe, nous aurons affaire à une très bonne équipe du CSC qui ne se laissera certainement pas faire. Je pense que ça va se jouer sur le mental et par conséquent, on doit être très solides pour gérer la pression de ce match. Nous nous sommes bien préparés et nous n’allons pas décevoir nos milliers de supporters qui seront là pour nous soutenir. La qualification ne doit pas nous échapper », a déclaré le défenseur central de l’ESS.

Benyahia : « Je rêve d’une consécration en finale avec l’Entente »
Même s’il n’est pas concerné par le match de ce soir, Mohamed Benyahia sera présent dans la tribune pour soutenir les siens. Il nous dira à propos de ce match : « Je ne serai pas sur le terrain, mais je serai de tout cœur avec mes coéquipiers. C’est un derby qui ne sera pas facile à négocier, c’est sûr, mais j’ai une entière confiance en mes coéquipiers. L’Entente a bien les moyens de se qualifier, j’en suis convaincu. Personnellement, je rêve d’une consécration en finale avec l’Entente, ce serait formidable ».

Publié dans : Deghmoum Bekakchi ESS - CSC : Kouki

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4687 17/02/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir