Equipe d'Algérie

Bougherra : «Il n’y a pas de conflit de génération»

«Mahrez mérite le Ballon d’Or africain»

Auteur : Saïd F. jeudi 24 novembre 2016 22:06

Madjid Bougherra était l’invité hier de l’UNICEF pour parler du danger de l’Internet sur les enfants. Nous avons ainsi profité de la présence de l’ancien capitaine des Verts pour lui poser quelques questions. 

Vous êtes à cette conférence pour sensibiliser les parents sur le danger de l’Internet sur les enfants, c’est ça ?
Oui, c’est ça. On est ici pour sensibiliser les parents sur le danger de l’Internet sur les enfants. C’est un truc très important pour que nos enfants ne soient pas en danger. 
Rentrons directement dans le vif du sujet, les Verts se sont inclinés au Nigéria…
Je n’ai pas eu l’occasion de suivre l’intégralité de la rencontre car j’avais un vol, mais j’ai pu suivre un résumé du match. Je suis vraiment déçu par cette défaite. Mais je reste quand même très optimiste de voir l’EN se qualifier. Il reste douze points en jeu. Le Nigéria qui est leader du groupe, jouera à deux reprises face au Cameroun, tandis que nous, on aura la Zambie. Si le Nigéria ne gagne pas et que nous, on battra la Zambie, on reviendra en force. Mais sincèrement, si on arrive à se qualifier au Mondial, ce sera la qualification qui aura plus de saveur à mon avis. 
Parlons du problème défensif…
Ce problème existe et on doit trouver les solutions pour faire face. Notre équipe est plus offensive. Dans ce registre, on a beaucoup de joueurs d’un bon niveau. Défensivement, le coach doit trouver la bonne formule. En défense, ça change beaucoup. Par exemple, il n’y a que Faouzi Ghoulam qui est resté en place, les autres ont tous été changés. Ce n’est pas normal. 
Si on vous demande défense type…
Non, je ne peux rien dire. C’est du ressort du sélectionneur. 
Avez-vous eu des échos sur ce qui s’est passé dans le vestiaire après le match du Cameroun et qui a causé le départ de l’ancien sélectionneur, Milovan Rajevac ?
Ecoutez ! Cette question ne concerne que les joueurs actuels. Il faut aussi savoir que ce qui se passe dans le vestiaire doit rester obligatoirement dans le vestiaire. Ça ne doit pas sortir dans la presse, même si je comprends parfaitement votre métier. Je sais aussi que le peuple doit savoir ce qui se passe car c’est la sélection nationale. 
Il y a un conflit de génération qui a éclaté dernièrement. Quel est votre avis ? 
Je pense que c’est un faux débat. Il n’y a qu’une seule Equipe nationale. Toutes les générations ont donné à la sélection et maintenant, il faudra se resserrer les coudes pour décrocher la qualification, inch’Allah, en Coupe du monde et réalisé une bonne CAN. Toutes les générations sont à remercier, à commencer par celles des années 60, 70, 80, 2010 et 2014. C’est tout le monde qui a donné à la sélection. 
Selon vous, cette équipe peut-elle remporter la CAN au Gabon ?
En Afrique tout est possible. Il y a parfois des surprises. Rappelez-vous de la dernière CAN en Guinée équatoriale, on pouvait facilement remporter ce tournoi mais il y a eu des surprises. Maintenant que la qualification en Coupe du monde est très compliquée, il faut que les joueurs se donnent à fond, puisqu’ils n’ont rien à perdre. 
Le capitaine Carl Medjani a déclaré que l’Algérie n’est pas encore une grande équipe…
Sincèrement, j’ai beaucoup apprécié la déclaration du capitaine Carl Medjani. Je pense qu’il voulait éloigner la pression sur le groupe, mais aussi pour secouer ses coéquipiers. Les résultats sont là, on a une très bonne équipe. En 2015, on avait fait un grand match face au Ghana pour perdre ensuite à la dernière minute. On a réussi à battre le Sénégal puis perdre devant la Côte d’Ivoire, malgré une prestation de très bonne qualité. 
On a évoqué votre retour en sélection nationale pour étoffer le staff technique…
Ecoutez ! Je suis très honoré par ce qui s’est dit à mon encontre pour rejoindre la sélection nationale. J’aimerais tout d’abord préparer mes diplômes avant de penser à ma reconversion en tant qu’entraîneur. Une fois mes diplômes en main, ce sera un honneur pour moi de rendre service à mon pays. 
Mahrez et Slimani figurent parmi les cinq nominés pour le Ballon d’Or. Ne pensez-vous pas que c’est peut-être l’occasion ou jamais pour l’Algérie d’avoir un titre africain ?
J’espère que ce sera un Algérien (rire). Slimani sait bien que j’ai beaucoup d’estime pour lui, mais à mon avis ce sera Ryad Mahrez qui remportera ce Ballon d’Or, vu ce qu’il a fait la saison dernière avec Leicester. 
 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4611 19/11/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir