Afrique

AS otoho 2 - MCA 0 : Blaise Yuven «ASSASSINE» Le Mouloudia !

Casoni : «Les décisions de l’arbitre ont fait sortir mes joueurs du match»

Auteur : Tarek B. lundi 12 février 2018 08:27

Stade : Marien-Ngouabi
Affluence : moyennne
Arbitre : Blaise Yuven, Thierry Bruno,  Pierre Enyegue
Buts :  Cisse (61’), Obassi (78’) AS Otôho
Avertissement :  Hachoud (72’)

AS Otôho  : Mongonaza, Snenda, Kibamba, Ondungo (Madinga 30’), Jubel, Nkouka, Mabika, Botamba, Obassi, Etoumban, Moussa Cisse
Entraîneur : Badara Diallo


MCA : Chaouchi, Hachoud, Boulekhoua (El Mouden 68’), Mebarakou, Azzi, Bendebka, Cherif El Ouazzani (Demou 88’), Karaoui, Derrardja, Nekkache, Souibaah (Balegh 80’)
Entraîneur : Casoni

Pour sa première sortie en Ligue des champions, le MCA s’est fait battre par la modeste formation congolaise de l’AS Otôho, dans une rencontre où l’arbitre camerounais Blaise Yuven a fait parler de lui.  Les Mouloudéens avaient raison d’afficher avant le match leur appréhension au sujet de l’arbitre, car sans le coup de pouce flagrant de l’homme en noir, les Congolais ne pouvaient en aucun cas prétendre battre le MCA. Evoluant sur un terrain impraticable, des conditions climatiques assez difficiles, tout en faisant face à un arbitrage scandaleux, les  poulains de Casoni ont laissé des plumes à Owando, mais ce n’est que partie remise car ils ont les moyens de renverser la vapeur au match retour au stade du 5-Juillet.  Pour revenir au match, les locaux entament la partie tambour battant en essayant de porter le danger dans le camp du MCA, mais les poulains de Casoni qui étaient bien en place ont réussi à absorber cette pression. Eux qui se sont montrés très vigilants au risque de se faire surprendre par leurs adversaires qui étaient poussés par leurs supporters. Il a fallu attendre la 20’ de jeu pour voir la première véritable occasion de scorer quand Madika, lancé dans le dos de la défense algéroise, s’est présenté seul face à Chaouchi. Ce dernier a fait valoir son expérience et anticipé pour dégager la balle et éloigner ainsi le danger.

Le Mouloudia monte d’un cran et est privé d’un penalty à la 30’
Cependant et au fil des minutes, le MCA monte d’un cran et les coéquipiers de Hachoud réussissent même à avoir le monopole du ballon, pour aller bousculer les Congolais. Seulement, l’état défectueux du terrain ne leur a pas permis d’imposer leur jeu sans compter les nombreuses maladresses. Pour leur part, les Congolais ont essayé de refaire surface, mais ils se sont confrontés à une équipe du MCA bien en place. Le MCA, qui a multiplié les assauts, a réussi à s’offrir une première occasion de scorer à la 30’, lorsque Souibaah lance Nekkache qui était court sur l’action, la balle atterrit dans les pieds de Derrardja à l’intérieur de la surface de réparation, qui se fait descendre par un défenseur de l’AS Otôho. Le directeur de jeu ne bronche pas et prive le MCA d’un penalty flagrant qui pouvait changer la donne. Trois minutes plus tard, les locaux ont bénéficié d’un coup franc, Kibamba le tire en force, Chaouchi repousse la balle difficilement et Azzi intervient pour écarter le danger.

Derrardja manque d’ouvrir le score à la fin de la première mi-temps
Toutefois, l’occasion la plus nette de cette première mi-temps était à l’actif du MCA, lorsque Bendebka, après un une-deux avec Derradja, sert idéalement ce dernier qui s’est présenté seul face au gardien à la 45’, mais rate lamentablement en tirant dans les décors. Une occasion qui pouvait permettre au MCA de rentrer aux vestiaires avec l’avantage à son actif.

Cisse ouvre le score d’une position de hors jeu
A la reprise du jeu et contre toute attente, l’arbitre qui avait un penchant pour les locaux, s’est illustré par sa partialité flagrante, en choisissant de se ranger du côté de l’AS Otôho. A la 61’, et suite à un coup franc généreusement accordé à l’équipe locale, Chaouchi repousse la balle dans les pieds de Cisse, qui était dans une flagrante position de hors jeu. L’arbitre laisse jouer et ce dernier ne trouve aucune peine à donner l’avantage à son équipe.

Obassi se sert de la main et ajoute le second but
Menant au score, l’AS Otôho a multiplié les assauts en usant d’un jeu dur sans pour autant que ses joueurs soient sanctionnés par le directeur de jeu. A la 78’ et au moment où le MCA tentait de revenir dans la partie, et sur une passe en profondeur, Obassi contrôle la balle de la main, l’arbitre ferme les yeux une nouvelle fois et lui offre l’occasion d’ajouter le second but.  

Derrardja, une nouvelle fois privé d’un penalty
En dépit d’un arbitrage partial, le MCA n’a pas baissé les bras et Derrardja avait la possibilité de réduire la marque à la 89’, mais au moment où il allait armer son tir, il est descendu dans la surface de réparation, sans que cette faute flagrante soit sanctionnée par l’arbitre qui avait  accompli la sale besogne qui lui a été confiée. Cette défaite, et bien qu’elle soit amère, ne peut en aucun cas remettre en cause la capacité du Mouloudia à arracher son billet qualificatif dans dix jours au stade du 5-Juillet.
----------------------------

Casoni : «Les décisions de l’arbitre ont fait sortir mes joueurs du match»
En dépit de la défaite de son équipe, Bernard Casoni se dit optimiste quant à la qualification de son équipe car il est persuadé que le match retour se déroulera dans d’autres conditions. «Je ne vais pas trop m’étaler sur l’arbitrage car tout le monde a vu ce qui s’est produit. Le match retour se déroulera dans d’autres conditions, et cette équipe n’est pas meilleure que nous, on saura comment gagner à Alger et renverser la vapeur. La qualification ne pourra nous échapper, et il ne faut pas avoir peur pour le MCA, car sur notre terrain et avec l’aide de notre public, nous allons faire la différence.»  Bernard Casoni nous a aussi parlé de l’arbitrage. «Je ne veux pas trop parler de l’arbitrage, mais ses décisions, notamment en seconde période, ont fini par faire sortir mes joueurs de la rencontre. Il a dirigé la partie de manière étrange, ce qui a eu un impact négatif sur le moral des joueurs. Il était donc très difficile de jouer contre l’équipe, l’arbitre et sur un mauvais terrain. On s’attendait à ce genre der situations et j’avais même attiré l’intention de mes joueurs sur ce volet, mais à l’avenir, on saura comment faire face à l’arbitrage.»  

«On a raté deux buts qui auraient pu tout changer»  
A travers ses déclarations, le technicien Français est revenu sur les occasions manquées par ses joueurs et dira : «On s’est créé deux occasions de scorer et si on avait réussi à les concrétiser, la situation aurait changé. Je souhaite qu’on soit plus efficaces et réussir à trouver le chemin des buts à Alger.  Il nous reste ce match retour à disputer dans dix jours et nous allons tout faire pour refaire notre retard.»

«Je remercie les joueurs pour leurs efforts alors que l’AS Otôho n’est pas meilleure que nous»
Bernard Casoni, qui sait que son équipe n’a pas démérité et que l’arbitre a fait parler de lui, n’a pas tari d’éloges sur ses joueurs. «Je remercie mes joueurs pour les efforts qu’ils ont déployés sur le terrain, car ils ne sont pas habitués à évoluer dans ces conditions qui sont complétement différentes de celles du championnat. L’AS Otôho n’est pas meilleure que nous et on n’aurait jamais perdu ce match dans d’autres circonstances», a conclu Casoni.
 

 

Publié dans : Bernard Casoni AS otoho - MCA

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le Mouloudia d’Alger va-t-il renverser la vapeur au match retour face à l’AS Otôho ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 4004 22/02/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir