Equipe d'Algérie

Al Arabi «Belmadi ? C’est une forte personnalité avec beaucoup de caractère»

« A Al Duhail c’était notre 12e homme sur le terrain, on est très déçus de l’avoir perdu » « C'est un perfectionniste dans tout ce qu’il fait, il est ponctuel et très rigoureux!»

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali mardi 07 août 2018 08:53

Pour nous parler du nouveau sélectionneur algérien Djamel Belmadi, on ne peut certainement pas trouver mieux que son buteur à Al Duhail, Youssef Al Arabi. L’international marocain avec qui il a tout gagné la saison passée, revient sur la nomination de son ex-coach à la tête des Verts. Al Arabi nous livre en exclusivité des secrets sur la philosophie de travail et la personnalité de ce technicien aux compétences avérées. Entretien !

Tout d’abord, êtes-vous au courant de la nomination de votre ex-entraineur à Al Duhail, Djamel Belmadi, à la tête de la sélection algérienne ?
Oui bien sûr ! Déjà il n’y a pas longtemps on avait évoqué cette possibilité. C’était lorsque ça n’allait pas bien pour l’Algérie. C’est-à-dire avant même la nomination de Rabah Madjer, je lui avais demandé ce qu’il pensait si un jour l’Algérie faisait appel à lui pour diriger l’Equipe nationale. Il m’a répondu qu’après avoir tout donné pour la sélection en tant que joueur, il avait cet objectif. Maintenant que c’est fait je luis souhaite beaucoup de succès, Inch’Allah.
Quel est votre avis sur cette nomination ?
On va dire que Fiha Kheir Inch’Allah.  Même si je dois dire qu’on est très déçus de l’avoir perdu à Al Duhail. Pour ma part, je le suis encore plus parce que c’est lui qui m’a fait venir au Qatar. On a commencé ensemble l’aventure avec une qualification en quart de finale de la Ligue des Champions asiatique, après avoir réalisé une saison de fous où on avait gagné tous les trophées mis en jeu cette saison avec aussi aucun match perdu durant toute la saison.  
  Justement, on lui a assigné l’objectif principal d’aller en Coupe du monde au Qatar, c’est peut-être une motivation pour lui…
C’est sûr qu’après avoir fait ses preuves là-bas, ce sera vraiment un gros challenge. Au Qatar, le coach Belmadi est très respecté, c’est l’entraîneur le plus titré qui a exercé au Qatar. Maintenant, après tout ce qu’il a relevé comme défis ici, il veut certainement tenter ce challenge avec l’Algérie. La sélection algérienne a besoin de changements et je pense qu’avec son expérience il va apporter pas mal de bonnes choses.
Pensez-vous qu’il va réussir à redorer le blason de la sélection algérienne ?
Bien sûr, après, le plus important est que les joueurs l’écoutent et profitent de ses consignes. Djamel est un entraineur avec beaucoup de caractère.  Si vous suivez ses matchs, vous allez vous rendre compte que sur le banc on le voit se battre et vivre le match comme on peut le ressentir en tant que joueur, je dirais que c’était notre 12e homme sur le terrain, capable de prendre des décisions importantes pour changer le cours d’un match.  
On dit que l’Algérie a besoin d’un homme à poigne capable d’instaurer la discipline dans un groupe formé de pas mal de grands joueurs, pensez-vous qu’il réponde au profil ?
 En dehors du terrain il nous oriente, il nous conseille, sinon c’est un coach qui ne badine pas avec la discipline.  Il exige un maximum d’efforts à l’entraînement et surtout il est très ponctuel.  Après, il faut reconnaitre que nous les Arabes, lorsqu’on arrive en sélection, on a un peu la tête ailleurs. On pense à voir sa famille, ses cousins et tout, mais Djamel est un perfectionniste. J’espère que l’Algérie va rebondir avec lui comme elle l’avait fait avec Vahid Halilhodzic en 2014.
Certains comparent sa mentalité dans le travail à celle de Vahid, notamment sur le plan tactique…
Ah oui, il est aussi exigeant. Avec lui il faut vraiment   respecter les consignes. Djamel est dans la perfection dans tout ce qu’il entreprend, c’est ce qui fait sa force je crois.  On connait Djamel, il respecte son métier, il aime le football avec le tout le sérieux et le travail qu’il faut avec parfois il participe aux jeux avec nous et on le voit toujours à cent pour cent.

Vous connaissez pas mal de joueur algérien, êtes-vous en contacts avec eux ?

Oui, bien sûr je connais bien Brahimi avec qui je suis toujours en contacts. Je suis content pour lui après le titre gagné avec Porto je lai félicité par SMS. Je suis aussi très content pour Mahrez qui vient de signer dans un très grand club, après voilà Inch’Allah il va faire une grosse saison et que les joueurs algériens vont briller avec leurs clubs pour arriver au top  à la CAN 2019.

 Un dernier mot ?

Je voudrai souhaiter beaucoup de courage et de réussite à mon ami Djamel Belmadi et son staff, Inch’allah.

Entretien réalisé par Moumen Ait Kaci

 

Publié dans : Belmadi Al Arabi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4547 19/09/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir