Ligue 1 & 2

JSK : Mellal a rencontré Bouzidi hier soir

Bouzidi : « Sauver la JSK n’est pas la mission de Bouzidi seulement, c’est l’affaire de tous ! »

Auteur : S. D., Lyès Aouiche jeudi 22 février 2018 06:58

A la recherche d’un entraîneur « courageux » capable de prendre l’équipe kabyle en main alors qu’elle est plus que jamais proche de la relégation, et après avoir contacté plusieurs techniciens, les dirigeants ont décidé de placer leur confiance en la personne de Bouzidi, lequel a accepté la mission « suicide » qui lui a été confiée. En effet, l’ex-entraîneur du NAHD et du MOB a donné son accord de principe au directeur général, Nassim Benabderrahmane, mardi soir. En revanche, avant de signer son contrat, il a exigé de rencontrer le président. Et comme ce dernier est rentré hier de voyage, il a fixé rendez-vous au futur coach, dans la capitale. Les deux hommes, en présence de Nassim Benabderrahmane, ont abordé directement le sujet. Mellal lui a fait savoir que l’urgence est de réapprendre à gagner des matchs et de sauver l’équipe. Une mission qui ne fait pas peur à Bouzidi, qui a tenu même à le rassurer en lui affirmant que la JSK ne descendra pas.
La signature du contrat devrait se faire après le match face à l’USMBA
Pour ce qui est de la signature du contrat, il est utile de dire que tout a été évoqué lors de la réunion. Il ne reste que la procédure qui, en vérité, n’est une simple formalité. Cela devrait se faire après le match face à l’USMBA. Il faut aussi rappeler que Bouzidi se rendra aujourd’hui à Tizi Ouzou, pour rencontrer les joueurs à l’hôtel Ittourar.

-----------------------

Bouzidi : « Sauver la JSK n’est pas la mission de Bouzidi seulement, c’est l’affaire de tous ! »
Hier, en début de soirée, on a contacté le désormais nouvel entraineur de la JSK, Youcef Bouzidi, ce dernier a confirmé l’entrevue d’hier soir, pour tout finaliser avec le président Mellal et affirmé qu’il sera présent dans la tribune officielle, ce vendredi, pour suivre le match JSK - USMBA. Bouzidi annonce qu’il entamera ses nouvelles fonctions dès le début de la semaine prochaine, et son objectif est celui de sauver la JSK de la relégation.

On a appris qu’une rencontre avec Mellal est prévue pour cette soirée (hier), est-ce pour finaliser votre venue à la JSK ?
Tout à fait, c’est pour finaliser ma venue à la JSK que j’ai prévu de m’entretenir avec le président Mellal. J’ai discuté avec ses proches collaborateurs, on a trouvé un terrain d’entente, reste qu’avec le président, on a prévu de se voir ce soir à Alger. En principe, on abordera quelques petits détails avant d’entamer ma mission avec la JSK.
Mais vous confirmez que vous avez répondu favorablement à l’appel des dirigeants de la JSK ?
Exactement, je suis partant pour cette mission avec la JSK et j’espère que tous ensemble on réussira à redresser la situation. J’ai parlé avec les dirigeants et je suis en principe le nouvel entraineur de ce club. Je vais entamer officiellement mes nouvelles fonctions, juste après le match de ce week-end face à l’USMBA.
Peut-on connaître, si vous le permettez, la durée de votre contrat ?
C’est sans importance. L’urgence est de sauver l’équipe, le reste est à mon avis sans grande importance. Je viens à la JSK pour mettre toute mon expérience au service de ce club qui est vraiment mal en point. C’est une mission très délicate qui nous attend, il va falloir la mobilisation de tout le monde pour réussir à atteindre notre objectif.
Vous arrivez à la JSK dans une période cruciale, le club est en bas du tableau et menacé de relégation, ne craignez-vous pas cette mission ?
Ecoutez, l’objectif de sauver l’équipe ne repose pas uniquement sur Bouzidi seulement, c’est l’objectif de tout le monde, les joueurs, le staff, les dirigeants, mais surtout le public. J’ai déjà vécu ces moments au NAHD et c’est avec la conjugaison des efforts de tout le monde qu’on a sauvé le club.
On parle de Karouf et Raho comme vos futurs adjoints, quel est votre avis ?
Je ne suis pas contre le retour de ces deux anciens joueurs du club. D’abord, Karouf connait bien la maison et les deux sont les bienvenus dans mon staff. Je suis prêt à travailler avec eux et ensemble on formera un staff homogène et solide. Je les ferai participer dans tout et ils doivent savoir que sauver la JSK sera notre unique objectif.
Est-ce que vous avez une idée sur l’effectif de la JSK ?
Evidemment que j’ai une très bonne idée sur le groupe. En plus d’avoir vu plusieurs matchs cette saison, je connais plusieurs joueurs qui étaient sous ma coupe dans d’autres clubs, je veux dire, Benaldjia, Saadou, Boukhenchouche, et les autres que je connais assez bien tels les Asselah, Raïah, Oukaci, Redouani, Chetti, Ferhani, entre autres. Je trouve anormal qu’avec cet effectif la JSK occupe le bas du tableau. La pâte existe, il suffit juste de provoquer le déclic et j’espère que l’équipe nous offrira un beau cadeau ce week-end.
Que manque-t-il alors, selon vous ?
D’abord, il manque un véritable chasseur de buts. J’espère qu’avec cet effectif on trouvera des solutions. Je parlerai avec mes joueurs dès ma prise de fonctions, il suffit de bien expliquer à un joueur la nécessité de le reconvertir en avant de pointe, je suis persuadé qu’il finira par accepter et ça donnera des résultats.
Ce vendredi, la JSK affrontera l’USMBA à Tizi, seriez-vous présent au stade ?
Il me reste encore des petites choses à régler avant de me rendre à Tizi. D’abord, finaliser avec le président Mellal puis me déplacer à Skikda pour résilier mon contrat. Je serai en principe présent au stade de Tizi, ce vendredi, pas pour superviser l’équipe, mais pour suivre le match. J’ai déjà vu la JSK jouer cette saison, notamment en coupe face à Dar El Beida, j’ai une idée sur l’équipe et j’espère avoir toutes les conditions réunies pour bien commencer ma mission. Je dois d’abord me faire accepter par tout le monde, surtout les supporters après ça sera sur le terrain pour faire le reste.
On vous laisse le soin de conclure…
La JSK est en mauvaise position et si j’ai accepté cette mission très délicate c’est parce que je suis persuadé qu’on réussira tous ensemble à la sauver. Je suis pour un staff très élargi, mais surtout une présence permanente des dirigeants aux côtés des joueurs. ces derniers ont besoin d’être rassurés et éloignés de la pression. Ils doivent être protégés pour qu’ils fassent leur travail sur le terrain. J’appelle à une grande mobilisation autour de l’équipe et je suis persuadé qu’on réussira ce challenge.

------------------

Benaldjia : « Bouzidi est l’homme idéal pour sauver la JSK »
Joint par nos soins dans l’après-midi, Mehdi Benaldjia nous a parlé de l’arrivée de Bouzidi. Un entraîneur qu’il connait bien du fait qu’il a déjà joué sous sa coupe au NAHD. A ce sujet, il dira : «Je crois que Bouzidi est l’homme idéal pour sauver la JSK. Il sait communiquer avec les joueurs et il a assez d’expérience pour redresser la situation. Je me rappelle, lorsque j’étais au NAHD, on était mal positionnés et avec l’arrivée de Bouzidi, nous avons terminé à la cinquième place».

« J’ai joué sous sa coupe, c’est un meneur d’hommes »
Concernant sa relation avec Bouzidi du moment qu’il a déjà joué sous sa coupe, Benaldjia ajoutera : «J’ai joué sous sa coupe, j’ai toujours été titularisé et je fournissais de très belles prestations. Je le répète, c’est un meneur d’hommes qui connait bien son travail. Avec lui, la JSK va revenir en force. J’espère aussi qu’on va gagner ce vendredi car on a plus que jamais besoin des trois points».
 

 

 

 

 

Publié dans : Benabderrahmane Mellal Bouzidi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4209 19/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir