Ligue 1 & 2

JSK : Radouani : «Ceux qui disent j’ai la tête ailleurs veulent salir mon image»

Il sera présent à la reprise de ce soir

Auteur : Lyès Aouiche dimanche 22 octobre 2017 22:02

L’arrière droit de la JSK Saâdi Radouani, est doublement affecté par la défaite concédée face au MCA. En premier son équipe a raté l’occasion de gagner son deuxième match consécutif, mais il a surtout reçu des critiques acerbes après l’ouverture du score par les Mouloudéens. Beaucoup lui ont imputé l’entière responsabilité de n’avoir pas assuré en défense. Contacté par nos soins dans l’après-midi d’hier, Radouani a aimablement accepté de répondre à nos questions.

D’abord, peut-on connaître votre état de santé, suite à la blessure que vous avez contractée samedi soir face au MCA ?
Je vais beaucoup mieux. J’ai effectivement contracté une blessure au tibia suite à un choc intense avec Cherif El Ouzani. La blessure me faisait trop mal d’où la nécessité de m’évacuer à l’hôpital. Dieu merci, le médecin m’a rassuré et que j’ai échappé à une fracture, ce qui m’aurait éloigné des terrains durant plusieurs semaines.
Donc vous serez présent à la reprise ce lundi soir ?
Oui, je vais me déplacer au stade pour reprendre les exercices. Je vais d’abord me faire examiner par le médecin du club, mais en principe je pourrai reprendre le travail normalement. Je n’ai pas de fracture, juste des égratignures que je prends déjà en charge.
Quel est votre sentiment suite à cet échec ?
Nous sommes vraiment très déçus de ce résultat. On a bien préparé ce match avec l’objectif d’empocher les trois points ou tout au moins revenir avec un match nul. On a bien commencé le match avec à la clé une action franche d’ouvrir le score. C’est dommage, le premier but du MCA nous a déstabilisés. C’est dommage aussi parce que je reconnais que nous aurions pu revenir avec un bon résultat.
Si on revient à l’ouverture du score, beaucoup vous impute l’entière responsabilité, qu’avez-vous à dire ?
Je ne blâme aucun de mes partenaires sur l’action. Ce n’est ni Asselah ni quelqu’un d’autre, je suis le seul responsable de l’ouverture du score.  Effectivement, j’étais quelque peu en retard à l’arrivée de Derardja qui m’a subtilisé le ballon. Quelques secondes avant, je me voyais seul à la réception du ballon, je me préparais à le dégager mais c’est venu tellement vite que je n’avais pas vu le joueur arriver. Ce sont des erreurs, je vais me corriger, c’est ça la vie d’un footballeur, il arrive qu’il soit dans un jour sans. Ce que je regrette le plus, c’est que les gens ont oublié que la saison passée, j’ai sauvé plusieurs buts de la ligne, sachant qu’on a joué pour notre survie.
La défense est critiquée en ce début de saison, vous particulièrement, comment analysez-vous votre rendement personnel, jusque-là ?
Ecoutez, les gens ont le droit de porter des critiques, c’est tout ce qui a de normal. La JSK a ses supporters qui la suivent et qui aiment que l’équipe réalise de bons résultats. Moi ce qui me fait le plus mal au cœur, ce sont les mensonges colportés par certains qui visent à nuire à ma personne.
Soyez plus explicite s’il vous plaît ?
Certaines personnes disent que Radouani fait exprès de passer à côté de son sujet sur le terrain, parce qu’il a la tête à l’Eentente et qu’il serait en contact avec les dirigeants de ce club. Honnêtement, c’est des informations très graves que les gens rapportent sur moi et leur but est de porter atteinte à mon image. Que les supporters soient rassurés que je n’ai pas la tête ailleurs et que je suis à la JSK corps et âme. Je ne peux être en contact avec d’autres clubs en début de saison, alors que je suis sous contrat.
Beaucoup évoquent votre passage à vite, quel est votre commentaire ?
Oui, je traverse un passage à vide et c’est maintenant que j’ai besoin d’être soutenu par tout le monde. Je n’ai que 22 ans, je subis trop de pression et je nécessite des encouragements de tout le monde, notamment des supporters. Beaucoup de paramètres sur lesquels je ne souhaite pas revenir aujourd’hui, font que j’ai mal débuté la saison, mais il ne faut pas m’enterrer. Je sais que j’ai les capacités pour retrouver la plénitude de mes forces.
Subissez-vous une pression particulière ?
La pression existe toujours et nous la gérons du mieux qu’on peut. Je crois qu’il n’y a pas une pression plus lourde que celle vécue la saison écoulée et on a su la gérer et sauver le club. Moi personnellement, j’ai donné le meilleur de moi la saison dernière pour que la JSK soit sauvée, le public en est témoin. Cette saison, si je traverse un passage à vide, les gens doivent rester compréhensifs et m’aider à retrouver mon niveau. Je le rappelle encore, je n’ai pas la tête ailleurs.
On vous sent affecté par toutes ces critiques ?
S’il s’agit de critiques, je les accepte en toute sportivité mais là ça dépasse le cadre de la critique, les gens versent dans l’invective. Je vous assure que j’ai été obligé de désactiver mon compte facebook, parce que je n’arrive plus à supporters les insultes de certaines personnes. Je veux me concentrer sur mon travail et je promets de revenir en force très rapidement.  
Vous allez reprendre les entraînements ce lundi soir pour préparer le match de l’USB, comment allez-vous procéder ?
C’est un match difficile qui nous attend face à la formation de Biskra. C’est une équipe qui vient d’accéder en Ligue 1 mobilis et qui voudra certainement se mesurer à la JSK et repartir de Tizi avec un bon résultat. On n’a pas d’excuses à nous faire, on doit impérativement nous ressaisir après notre défaite face au MCA. On doit à tout prix gagner ce match pour améliorer notre classement général et aller de l’avant.
Pensez-vous que l’effectif de cette saison est capable de jouer les premiers rôles ?
Sans verser dans les promesses, tout ce que je sais, c’est que nous avons un bon groupe et que tous les joueurs travaillent avec une grande sincérité pour redorer le blason du club. Nous ne lésinons sur les efforts pour avoir toujours le meilleur rendement possible. Je suis persuadé qu’on est capables de faire mieux que l’an dernier pour peu que tout le monde se réunisse et se mobilise derrière nous.
On vous laisse le soin de conclure…
Je voudrais une autre fois démentir toutes les informations rapportées sur les réseaux sociaux, comme quoi j’ai la tête ailleurs. C’est faux, je ne suis en contact avec personne et je fais mon travail à la JSK avec mon âme et conscience. Si je traverse un passage à vide, c’est conjoncturel, je fournirai des efforts pour retrouver la plénitude de mes moyens et les gens qui me connaissent savent bien que je suis un joueur sérieux. Je compte sur la compréhension des supporters pour m’aider à retrouver la plénitude de mes forces que je mettrai au service de mon équipe pour retrouver vite le haut du tableau.

-------------

Il sera présent à la reprise de ce soir
Saâdi Radouani a été victime d’un choc intense, samedi dernier, lors du match face au MCA. Suite à un tacle de Cherif El Ouzani, Radouani a contracté une blessure au tibia, ce qui a nécessité son évacuation immédiate à l’hôpital où il a été pris en charge. Les résultats de la radio n’ont rien révélé de grave, et le défenseur kabyle aura dégagé un grand ouf de soulagement d’avoir échappé à une fracture qui l’aurait éloigné de la compétition pour plusieurs semaines. Fort heureusement, le joueur n’a rien de grave, il sera selon ses dires, présent ce soir au stade du 1er-Novembre, pour la séance de reprise du travail afin de préparer le match suivant devant l’US Biskra. Toutefois, le kiné Guillou souhaite le revoir avant de se prononcer, il ne veut prendre aucun risque avec la santé du joueur. 

 

Publié dans : Derardja Saâdi Radouani Cherif El Ouzani

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir