Ligue 1 & 2

CRB : Zaki exige la rétrogradation de Bouazza en équipe réserve

Bouazza : «Il n’y a aucun problème avec Zaki»

Auteur : Islam Tazibt et Farid A. vendredi 14 avril 2017 22:15

Cela s’est passé lors de l’ultime séance effectuée par les Belouizdadis jeudi dernier au 20-Août. Au moment où les joueurs, qui étaient divisés en plusieurs groupes et qui effectuaient un échauffement avec ballon, Feham Bouazza a tiré le ballon loin, très loin du petit carré où devait se tenir ce petit jeu de passe entre les joueurs. Ce geste, que certains ont mis sur le compte de la contestation, n’a pas été du goût du technicien marocain du Chabab de Belouizdad, qui a décidé à sévir en invitant le joueur à quitter ses coéquipiers et à faire des tours de piste, ce qu’a fait le joueur pendant quelques minutes avant de s’arrêter complètement et de se diriger vers son entraineur et s’adresser à lui d’un manière que certains présents ont jugé “irrespectueuse”. Ce qui a encore plus irrité Badou Zaki qui a ordonné à son joueur de quitter le terrain. Le jour même le premier responsable de la barre technique  s’est réuni avec ses dirigeants pour leur expliquer ce qui s’est passé avant d’exiger une rétrogradation du joueur en équipe réserve.  

Le joueur passera en conseil de discipline
Selon une source bien informée, la décision du technicien marocain serait irrévocable. Il souhaite sanctionner le joueur sportivement pour qu’il serve d’exemple aux autres joueurs, surtout quand on sait qu’il est considéré comme  l’un des cadres de l’équipe, à l’instar de Yahia-Cherif et Cheurfaoui. De plus, l’incident qui s’est produit entre Zaki et Bouazza rappelle étrangement celui qui s’est passé entre le même technicien et Boubaker Rebih. Incident qui, il faut le signaler, a précipité le départ de l’ancien capitaine du Chabab de Belouizdad après plusieurs saisons de bons et loyaux services. La sanction sera-t-elle aussi dure ? Pour le moment, aucune décision n’a été prise par les responsables belouizdadis qui ne veulent surtout pas perturber le groupe qui s’apprête à commencer son stage de préparation au Maroc en vue de bien préparer la demi-finale de la coupe d’Algérie qui les opposera à l’USMBA. Cela dit, Hadj Mohamed et ses proches collaborateurs ne devront aucunement faire preuve de laxisme dans cette affaire.

La direction promet de sévir
Même si aucune décision n’a été prise pour le moment, il faut probablement s’attendre à ce que la direction belouizdadie sévisse dans cette affaire, surtout quand on sait qu’il s’agit là d’une exigence de Badou Zaki, le technicien marocain tant respecté au sein du club de Laâquiba. Selon une source bien informée, les responsables du CRB ont prévu de se réunir dans les tout prochains jours afin d’étudier cette affaire avant de trancher définitivement. De son côté, Feham Bouazza passera en conseil de discipline afin de s’expliquer sur ce qui s’est réellement produit, jeudi dernier. En dépit de son importance au sein du groupe belouizdadi, Bouazza risque fort de se voir rétrograder en équipe réserve pendant un certain moment. Certaines personnes dans l’entourage du club évoquent même la possibilité de voir le joueur manquer le prochain stage du Maroc.

Le joueur minimise les faits
Si du côté de l’entraîneur et de la direction, on considère que les faits sont graves et qu’il faut sévir, le joueur, lui, soutient le contraire et estime que ce qui s’est produit entre lui et son entraineur n’est pas aussi grave que certains le prétendent. Feham Bouazza, qui a réitéré son envie de finir en force la saison et de remporter la coupe d’Algérie avec le Chabab de Belouizdad, se retrouve donc dans une situation critique. D’ailleurs, selon une personne proche du joueur, ce dernier devrait présenter ses excuses à son entraineur lors de la séance de reprise prévue pour mardi prochain. Une démarche qui pourrait atténuer la section qui sera prise avant la fin de la semaine. 

Bouazza : «Il n’y a aucun problème avec Zaki»

Afin d’avoir de plus amples informations sur ce qui s’est réellement produit entre Badou Zaki et Feham Bouazza, nous avons pris attache avec le joueur. Ce dernier, sans trop entrer dans le détail, a bien voulu nous expliquer les raisons de sa mise à l’écart lors de la dernière séance de travail, tenue jeudi dernier au 20-Août. «Ce qui s’est passé entre moi et Badou Zaki n’est pas grave. Et afin d’éviter de mauvaises interprétations, je préfère m’abstenir de parler. Ce qui est sûr par contre, c’est qu’il n’y a absolument aucun problème entre moi et mon entraîneur.»

«Il m’a demandé de courir et je l’ai fait»
Après avoir insisté auprès du joueur, nous avons finalement pu avoir quelques détails concernant le petit incident survenu entre lui et le technicien marocain. «On était en train d’effectuer un exercice de conservation de balle lorsque j’ai shooté le ballon d’une manière pas très précise. Ce qui n’a pas été du goût de mon entraîneur Badou Zaki qui m’a demandé alors d’effectuer quelques tours de piste. Chose que j’ai faite de suite», a-t-il expliqué au moment où d’autres personnes présentes lors de l’entraînement de jeudi dernier soutiennent le contraire.

«Il a souvent été élogieux à mon égard et je ne peux pas bafouer ses consignes»
Le meneur de jeu belouizdadi, qui est en train de réaliser une très bonne deuxième partie de saison, a aussi évoqué la confiance de son entraîneur et les éloges qu’il lui a faites depuis qu’il a été installé à la tête de la barre technique du CRB. «Depuis qu’il est venu au CRB, il n’y a jamais eu d’incident entre nous deux. Mieux encore, il a souvent été élogieux à mon sujet, que ce soit par rapport à mon rendement ou mon comportement. Je ne peux donc pas bafouer ses consignes ou lui manquer du respect», a-t-il rappelé. 

«Je ne peux pas manquer de respect à l’entraîneur et au Chabab»
Afin d’atténuer les choses, Feham Bouazza a aussi rappelé qu’en tant que joueur professionnel, il ne pouvait faire quoi que ce soit qui pourrait perturber le groupe dans sa préparation de la demi-finale de la Coupe d’Algérie. «Il serait insensé de dire que je puisse aller jusqu’à perturber la préparation du club pour la demi-finale alors qu’en février dernier, souvenez-vous bien, lorsque les médecins m’ont recommandé une opération de la mâchoire et que j’ai refusé pour pouvoir jouer et aider mon équipe, qui traversait une très mauvaise passe, à retrouver une dynamique de résultats positifs», a-t-il conclu.

Publié dans : CRB Bouazza. Zaki

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir