Coupe d'Algérie

JSK-Nasr Fedjoudj, aujourd’hui à 16h : Les supporters réservent un accueil chaleureux à Farid Ghazi

«Jamais je n’oublierai la JSK, mais je vais tenter de la surprendre»

Auteur : S. Atmane lundi 26 décembre 2016 20:54

La formation du Nasr Fedjoudj, adversaire de la JSK cet après-midi en match des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, est entraînée par un technicien dont le nom ne risque pas de passer inaperçu pour les Kabyles. Oui, c’est le cas de le dire puisqu’il s’agit de l’ancien international Farid Ghazi qui a porté le maillot jaune et vert par le passé. En effet, Ghazi, qui a commencé à l’US Chaouia (94-95) puis a rejoint l’ES Guelma (96-97), a rallié la formation du Djurdjura lors de la saison 97-98. Après deux superbes saisons avec les Kabyles,  il décroche son premier contrat professionnel à l’étranger (ES de Troyes AC- France). Ghazi monnayera ainsi son talent à l’étranger entre ES de Troyes AC et Baniyas SC des Emirates arabes unies avant de regagner Tizi lors de la saison 2002 jusqu’en 2004. Ghazi n’a rien oublié de son passage à Tizi et se fera un réel plaisir de refouler en tant qu’entraîneur une pelouse où il a beaucoup de souvenirs. En tout cas, son retour aujourd’hui à Tizi à l’occasion du match de coupe JSK – Nasr Fedjoudj se fera dans une ambiance de fête, les supporters lui réservent un accueil chaleureux et un vibrant hommage lui sera rendu. C’est mérité.

«Jamais je n’oublierai la JSK, mais je vais tenter de la surprendre»

L’ex-grand avant-centre des Canaris, Farid Ghazi (de 1997 à 1999), qui est l’entraîneur du Nasr Fedjoudj, parle de son retour et évoque avec nostalgie et fierté les moments passés à Tizi-Ouzou. Il estime qu’aujourd’hui, et malgré le grand écart qui existe entre les deux équipes, il va tenter de surprendre son ancien club. 

Tout d’abord quel est votre sentiment suite à votre retour à Tizi-Ouzou en tant que technicien du Nasr Fedjoudj ?
Effectivement, je suis à Tizi-Ouzou depuis hier et franchement c’est une immense joie que me procure ce retour dans cette ville où j’ai passé les meilleurs moments avec la JSK, où il m’est impossible d’oublier les merveilleuses périodes de ma carrière que j’ai passées avec cette équipe. Je suis fier de revenir ici, et je serai très heureux de revoir mes amis, les supporters et aussi les dirigeants à leur tête le président Hannachi.
Comment avez-vous trouvé l’accueil à Tizi-Ouzou ?
Très chaleureux et ce qui me rend fier aussi, c’est que dès que les supporters m’ont vu à Tizi-Ouzou, ils m’ont salué, en plus ici à l’hôtel on a été très bien accueillis par les employés et je les remercie pour ça. Franchement, je n’arrive pas à trouver les mots pour décrire ma joie en arrivant dans cette ville.
Ce mardi vous allez fouler la pelouse du 1er-Novembre, quels souvenirs gardez-vous de ce stade ?
Personnellement, le 1er-Novembre veut dire beaucoup de bonnes choses pour moi, et me fait rappeler plusieurs souvenirs. D’abord, plusieurs réalisations que j’ai inscrites lorsque j’étais sous les couleurs de la JSK. En plus de la joie qu’on procurait aux milliers de supporters qui venaient très nombreux. Jamais je n’oublierais mon passage ici. En deux saisons, j’ai fait de belles choses.
Avez-vous pensé qu’un jour vous alliez affronter la JSK en tant que coach ?
Pour être franc, je n’ai jamais songé à être entraîneur. Après une bonne carrière de football, je me suis retiré du monde des terrains, ensuite j’ai changé d’avis car j’ai vu plusieurs joueurs devenir entraîneurs, et j’ai décidé de revenir en étudiant pour avoir des diplômes. Donc, j’ai choisi une petite équipe pour commencer, pour ensuite arriver aux grands clubs.
Et comment avez-vous préparé le match face à votre ancienne équipe ?
Ce sera difficile pour nous, j’ai parlé aux joueurs et je leur ai dit de s’éloigner de la pression, de jouer libérés et se faire plaisir avant tout, ils doivent être fiers de croiser le club le plus titré.
La JSK part favorite et vous comment voyez-vous le match ?
Il ne faut pas se mentir, la JSK part favorite sur papier, mais on sera 11 contre 11 et nos chances restent intactes, la coupe a ses particularités et ne reconnaît pas les grandes et les petites équipes. Donc, on va rentrer sur le terrain pour tenter la qualification.
Vous devez sûrement suivre la JSK, comment l’avez-vous trouvée cette saison ?
Je suis un supporter de ce club, surtout après mon passage ici, sinon en toute franchise, je suis très peiné de voir le club dans cette position qui ne lui convient pas, inch’Allah la JSK retrouvera son lustre d’antan au plus vite.
Vous devez avoir une idée sur la manière de jouer des Canaris ?
C’est clair, c’est notre adversaire en coupe, mais je ne vais rien dévoiler, je vais mettre en place une tactique en fonction des renseignements que j’ai eus, je vais tenter de surprendre la JSK et se qualifier au prochain tour.
 

 

 

 

 

Publié dans : Farid Ghazi JSK-Nasr Fedjoudj

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir