Interview

Yesli: "Je pardonne le supporter qui m'a menacé"

"Je reviendrai après l'Aïd"

Auteur : Saïd Djoudi mercredi 23 septembre 2015 09:51

Préférant rester loin des médias, le milieu de terrain de la JSK lequel a déjà accordé une interview exclusive au Buteur, a décidé d’éclaircir davantage sa situation en s’adressant une nouvelle fois à notre journal. Interrogé par nos soins hier après-midi, l’ancien joueur de Paris FC tient à rassurer les supporters de la JSK concernant son avenir, lui qui a pris la décision de rentrer en Algérie après la fête de l’Aïd. Voilà ci-après l’entretien.

Bonsoir Kamel, on vous remercie d’avoir accepté de répondre à nos questions…
Il n’y a aucun souci. J’ai décidé d’éclaircir davantage ma situation. Donc, je suis prêt à répondre à toutes les questions.
Apparemment, il y a du nouveau par rapport à votre situation. Est-ce vrai ?
Tout à fait ! Il y a une évolution par rapport à ma situation. Je m’exprime pour la deuxième fois au Buteur. J’avais besoin de me ressourcer car j’estime que la situation était un peu grave. Je n’ai jamais vécu une telle situation que je ne souhaite d’ailleurs à personne de vivre. Sincèrement, j’étais vraiment inquiet et je n’ai pas trouvé un autre moyen que de sauter dans le premier avion pour rentrer chez moi en France. Maintenant, j’ai eu le temps de prendre du recul et je me sens beaucoup mieux.
Qui vous a aidé à remonter cette pente ?
Si je me sens bien c’est grâce à mes parents qui m’ont beaucoup soutenu pendant cette dure période. Ils étaient certes inquiets, mais ils ont su trouver les mots et les moyens pour me rassurer. J’ai même consulté un médecin qui me suit depuis quelques temps.
Un médecin ? Pourquoi ?
J’avais besoin de consulter un médecin car je ne me sentais vraiment pas bien.  Je suis «suivi» car j’étais en état de choc. Même le toubib l’a constaté. Il m’a fait savoir que je devais prendre quelques jours de repos afin de retrouver mes forces. Maintenant, je me sens plus à l’aise et même soulagé.
Le médecin vous a-t-il prescrit un arrêt de travail ?
Evidemment, lorsqu’il a constaté que je ne me sentais pas bien, il m’a exigé un repos de quelques jours. Mon arrêt de travail prendra fin mardi prochain. Je dois être suivi chaque deux voire trois semaines.
Avez-vous pris la décision de rentrer en Algérie ou pas encore ?
Je ne vous cache pas, lorsque j’ai quitté l’Algérie, j’avais une seule chose en tête, retrouver mon état psychologique habituel. Aujourd’hui, je me sens bien. Donc, je tiens à dire que je serai bientôt en Algérie. Je vais juste passer la fête de l’Aïd en famille puis rentrer directement à Tizi Ouzou pour reprendre le travail avec mon équipe, qui me manque énormément.
On parlait d’une résiliation de contrat, mais aujourd’hui, tout a basculé. Pouvez-vous nous éclaircir un peu ce point ?
Ecoutez, je n’ai en aucun moment déclaré que j’allais quitter la JSK. Mon père avait eu une discussion avec le président Hannachi mais il ne lui a jamais dit que mon fils n’allait pas revenir. Il a juste fait savoir que j’étais traumatisé et que j’avais besoin d’un peu de temps pour récupérer.
Avez-vous essayé de contacter les dirigeants de la JSK ?
Oui, j’ai essayé à maintes reprises mais en vain. A chaque fois que j’appelle un dirigeant, je n’arrive pas à lui parler.
Mais on a appris que vous avez eu une discussion avec le président Hannachi …
C’est vrai, je viens de parler au président Hannachi. Je lui ai tout expliqué et il s’est montré vraiment compréhensif. J’ai partagé avec lui ma décision de revenir à la JSK et reprendre les entraînements prochainement avec l’équipe. Hannachi est la seule personne à qui je parlais. Il a souvent rassuré mes parents. Pour vous dire, je ne pouvais pas revenir si mes parents n’étaient pas d’accord. Aujourd’hui, ils sont rassurés et ils ne voient aucun inconvénient pour que je rentre à Tizi Ouzou.
Avez-vous réellement exigé un endroit sécurisé ?
Oui, j’ai discuté avec le président de la JSK et je lui ai demandé de me changer de domiciliation. Sincèrement, il s’est montré compréhensif. D’après ce que j’ai compris, à mon arrivée à Tizi Ouzou, je trouverai un nouvel appartement, plus sécurisé, à ma disposition.
Quand allez-vous reprendre les entraînements ?
Le plutôt possible. Mon retour en Algérie est prévu après l’Aïd. Donc, je vais reprendre les entraînements dans les prochains jours. Je ne sais pas si je serai d’attaque pour le match face au DRBT car le dernier mot revient à l’entraîneur.
Est-il vrai que vous étiez en contact avec des clubs français récemment ?
C’est faux ! Ceux qui pensent que j’ai quitté la JSK pour jouer en France ont tort. Je n’ai jamais négocié avec quelconque équipe. Je ne trahirai jamais la JSK. Si je me suis déplacé en France, c’est parce que je ne me sentais pas bien, pas plus. Je ne sais pas pourquoi on accuse les gens de cette manière.
Avez-vous parlé avec l’entraîneur Dominique Bijotat lequel attend votre arrivée avec impatience ?
Pas directement, mais je suis au courant de tout. Bijotat a parfaitement compris ma situation et il sait que c’était plus fort que moi. Je lui donnerai rendez-vous après l’Aïd.
Le supporter qui vous a menacé vous demande pardon, seriez-vous prêt à accepter ?
Je ne sais pas quoi dire. Je comprends sa réaction par rapport aux mauvais résultats, mais pourquoi toutes cette haine envers moi ? Pourquoi me promettre de rejoindre mon ami Ebossé qui n’est plus de ce monde. Je cherche seulement à comprendre pourquoi en arriver là ?
Avant de conclure, qu’avez-vous à dire aux supporters de la JSK ?
Franchement, j’ai été touché par tous les messages que j’ai reçus. Ma famille est restée émue après tout le soutien auquel j’ai eu droit.  J’aime la JSK et je ne suis pas prêt à partir. Il y a trois mois, j’ai renouvelé mon contrat. Si je n’étais pas à l’aise, je n’aurai jamais prolongé mon bail. J’espère que les mauvais souvenirs s’effaceront et c’est une nouvelle page qui va s’ouvrir pour moi.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3934 13/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir