Interview

Slimani : «10 buts et 4 passes décisives, c’est un bon bilan, mais je ne veux pas m’arrêter là !»

«Jouer pour une grande équipe ? Mais je suis au Sporting, un grand club !»

Auteur : Moumen Aït Kaci Ali mardi 15 avril 2014 03:09

Islam, vous marquez un but magnifique de la tête qui donne l’avantage à votre équipe ; parlez- nous un peu de cette réalisation ?
Comme tout attaquant, c’est un bonheur de marquer. Je reçois un bon centre à partir de la droite, je reprends en reculant en pleine extension de la tête et la suite est heureuse. Ça m’a fait un bien fou pour un début de rencontre.
C’est l’un des buts les plus rapides de l’histoire de votre club, une minute ne s’est pas écoulée et vous frappez ; un commentaire ?
C’est ce que je crois avoir lu sur certains forums et autres sites proches du Sporting. Je ne suis pas sûr mais si tel est le cas, je serai très fier qu’un Algérien ait inscrit son  nom dans l’histoire de ce grand club qu’est le Sporting. Après, cela ne changera rien en ma détermination et ma motivation de faire toujours mieux. C’est juste une statistique pour l’histoire.
Justement, 10 buts et 4 passes décisives, comment jugez-vous votre bilan ?
Je suis satisfait, franchement, mais pas assez rassasié. Je ne vais pas me contenter de ces statistiques, mon but pour cette fin de saison est d’améliorer mes statistiques en participant au succès de mon équipe et cela passe par un maximum de buts, inch’Allah.
Jardim, votre coach, est satisfait aussi, il vous préfère à Montero par rapport à votre travail défensif, est-ce que c’est la consigne du coach ou bien c’est instinctif de votre part ?
C’est mon tempérament, je vais dire. Je ne lâche rien, c’est d’ailleurs l’une de mes qualités. Après, parfois ça peut porter préjudice parce qu’on peut manquer de lucidité devant le but, seulement, l’entraîneur est satisfait de mon rendement. Donc ça va, on dit hamdoulillah.
Du coup, après 7 titularisations de suite, on peut dire que c’est bon, vous avez scellé votre place de titulaire ?
Vous savez, en football, ça va vite.  On est des professionnels, le plus important est que le club avance et progresse. Après, bien sûr au début je ne disposais d’assez de temps de jeu et maintenant que la roue a tourné, j’essaye de profiter au maximum de ma situation.
Vous nous avez déclaré sur ces colonnes que votre rêve sera de jouer la Ligue des champions avec le Sporting, votre rêve va se réaliser, que ressentez-vous ?
 Ce n’est pas encore fait, il faut attendre le résultat du FC Porto ce soir (entretien réalisé hier). Mais bon, on est pratiquement assurés de terminer 3es donc, on va au moins goûter au dernier tour préliminaire de cette compétition. Mais je tiens à dire que notre objectif est de jouer match par match, et on fera les comptes à la fin.
Sincèrement Islam, lorsque vous êtes arrivé au Sporting, aviez-vous pensé un moment que vous marquerez 10 buts et être aussi décisif ?
Franchement, je ne me suis jamais posé de questions. Je voulais d’abord m’imposer, ensuite marquer le plus grand nombre de buts possibles était ma grande motivation. J’ai encore faim, je ne me fixe pas de limite.
Certains pensent  que le championnat portugais est assez élevé, est-ce votre avis ?
C’est clair, les équipes que vous venez de citer sont, avec le Sporting, considérées comme des grands d’Europe. La preuve, le Benfica fait sensation et Porto l’a aussi fait avec des succès contre Naples et Tottenham. Comme l’a si bien dit Zidane, c’est un championnat majeur d’Europe et on ressent cela chaque week-end sur les terrains.
 Le Mondial arrive, vous enchainez les matchs ; physiquement, comment vous sentez-vous ?
Très bien, j’ai retrouvé du rythme et mon seul objectif est de continuer sur cette lancée pour  arriver au top, avant l’entame de la  préparation du Mondial.
Les matchs de l’Arménie et la Roumanie seront un test  important, sont-ils décisifs pour vous ?
Pourquoi moi spécialement ? Non franchement, je pense que ces deux matchs seront d’une grande importance pour tous les joueurs et surtout pour l’équipe, parce qu’ils interviendront après une longue période de stage et quelques jours avant le premier match face à la Belgique. Il faudra être prêts le 17 juin.
On a posé cette question à plusieurs joueurs, ne croyez-vous pas que le fait que Vahid quittera l’EN, après le Mondial, pourrait déconcentrer les joueurs ?
Non, jamais de la vie. On est à 200% avec Halilhodzic. On va aller tous pour la guerre avec lui. C’est lui qui nous préparera pour la Coupe du monde, c’est tout ce que j’ai  à dire.
La presse italienne évoque un intérêt de Naples, qu’est-ce que cela vous fait ?
Pour l’instant, je suis concentré à fond avec le Sporting. J’ai une fin de saison à terminer et c’est tout ce qui me préoccupe. Après, j’ai un Mondial à jouer et je dois le préparer comme il se doit, loin des rumeurs surtout.
L’intérêt d’un grand club comme Naples ou de l’OM, évoqué en France, devrait vous flatter ?
C’est clair, ça fait plaisir mais il ne faut pas oublier que je suis déjà dans un très grand club.
La JSM Chéraga, éliminé en demi-finale, comment avez-vous vécu cela ?
Oui, j’ai suivi tout ça avec attention. D’abord, je suis fier de leur parcours, car pour un club comme Chéraga, c’est un exploit. Croyez-moi, je connais bien cette équipe qui recèle des talents et je ne dis pas ça pour leur faire plaisir. C’est la vérité, j’ai joué avec eux et je peux vous dire qu’il y a encore de très bons joueurs dans cette équipe.
Et pour le Chabab de Belouizdad ?
Je n’ai aucun doute, le CRB ne rétrogradera pas. Rendez-vous est pris pour la fin de saison.
 Êtes-vous en contact avec les membres du staff technique ?
Ce n’est pas nouveau, on est toujours en contact, on vient aux nouvelles et s’échange les informations sur l’état de forme avec nos clubs respectifs.
Un mot sur Brahimi qui a aussi marqué contre le Barça ?
Je ne suis pas surpris, Brahimi est un très bon joueur. Marquer contre le Barça signifie qu’il a du talent, ce n’est pas facile de le faire. Je pense qu’il va atterrir dans un grand club.  
--------------------------

Islam a marqué l’un des buts les plus rapides de l’histoire du Sporting

Le but marqué par Islam Slimani, samedi contre Gil Vicente, permet au Sporting de prendre une sérieuse option pour la seconde place au classement qui lui ouvre le droit de participer à la Ligue des champions sans passer par le tour préliminaire. Cette réalisation est l’une des plus rapides de l’histoire du Sporting. Pour une seconde de moins, seul Bruma avait fait mieux que l’Algérien, l’année passée, en inscrivant un but à la 57e seconde, face à cette même équipe de Gil Vicente, le 16 mars 2013,  alors que Slimani l’a fait avant-hier à la 58e seconde.   
C’est le 3e but le plus rapide du championnat  
D’autre part, ce but inscrit dès la 1re minute de la rencontre offre aussi un autre record à l’Algérien Islam Slimani. Cette réalisation est classée 3e  parmi les buts les plus rapides de la Liga Zone Sagres. Islam pointe derrière Rafael Martins (V. Setúbal) qui avait marqué à la 40e seconde et  le joueur du Sporting Bruma à la 57’. Un exploit qui mérite d’être signalé, signé Islam Slimani.
Il sera l’atout offensif de Halilhodzic
Islam Slimani a marqué son 10e but toutes compétitions confondues. L’Algérien carbure à plein régime et s’impose comme l’avant de pointe préféré du coach Leonardo Jardim. Ce dernier a assuré que Slimani ne rate aucune occasion de le préférer à son camarade et concurrent Fredy Montero. Islam, qui a retrouvé son efficacité au bon moment, se présente aussi comme l’atout offensif majeur de Vahid Halilhodzic, lors du prochain Mondial où seule une blessure le priverait de participer à la prochaine Coupe du monde avec l’Algérie : «En plus du talent d’attaquant et de son efficacité, Slimani participe au travail défensif, il fait du très bon boulot, bien mieux que son camarade Montero qui accuse le coup ces derniers temps physiquement», a déclaré Leonardo Jardim à propos de son buteur providentiel.   
Facchini (gardien de but de Gil Vicente) :

«Sur le but de Slimani, il m’était impossible d’arrêter le ballon»
Le gardien de but brésilien  de Gil Vicente, Adriano Facchini, était abattu en fin de match, mais cela ne lui a pas fait perdre sa lucidité. Il a reconnu qu’il n’a rien pu faire sur le coup  de tête rageur de l’Algérien Slimani : «Je reconnais que j’ai pris un but hâtif, mais sur ce coup de tête de Slimani, il m’était impossible d’arrêter le ballon. C’était fort bien repris et précis à la fois.»

 

Islam a offert 13 points à son équipe
Avant qu’il ne soit titulaire à part entière, Slimani faisait des entrées de jeu fracassantes, avec au bout des buts décisifs.  L’autre statistique importante qui ressort de ces buts décisifs inscrits en championnat, c’est le nombre de points offerts au Sporting Lisbonne, cette saison. En effet, l’Algérien, grâce à ses 8 réalisations marquées, a offert 13 points à son club.

Publié dans : algerie en mondial FC Porto slimaci

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir