Interview

Nouzaret : «L’Algérie a perdu son football»

«Trop de changements d’entraîneurs n’apporte forcément rien»

Auteur : dimanche 22 janvier 2017 12:50

L’ancien coach du MC Alger Robert Nouzaret, qui est bien placé pour connaître le football africain et algérien, se dit très déçu par les résultats réalisés par l’Équipe nationale d’Algérie durant cette CAN. Le technicien en question trouve que le niveau n’est pas très élevé au cours de cette édition, chose qui devait permettre à l’Algérie au moins de passer ce premier tour, vu la richesse de son effectif. Le Montpelliérain ne voit pas vraiment de favori au cours de ce premier tour.
Que pensez-vous des deux sorties de la sélection algérienne ?
-Ça reste vraiment la grande déception de cette CAN, du moment que l’Algérie faisait partie du groupe des favoris. Franchement, je n’ai vu que quelques matches de cette CAN, j’ai trouvé que le niveau n’est pas très élevé, que ce soit sur le plan collectif ou individuel. J’ai vu le match Côte d’Ivoire-RDC, je n’ai vu que de l’engagement.
Selon vous, que se passe-t-il pour l’Algérie ?
Je ne sais pas trop mais je trouve que l’Algérie a perdu son football. Il y avait Halilhodzic avec qui l’équipe marchait très bien. Même avec Gourcuff, la sélection avait fière allure. Je ne sais pas trop pourquoi il est parti mais l’actuel coach, je ne le connais pas bien pour pouvoir le juger. Mais il y a une chose qu’on doit savoir : on ne peut pas changer trop d’entraîneurs et permettre à une sélection de rester sur son même niveau.
Comment ça ?
Je vais vous expliquer. Déjà changer beaucoup d’entraîneurs au niveau des clubs n’est pas très recommandé alors qu’un entraîneur vit quotidiennement avec ses éléments. Qu’en est-il pour un sélectionneur qui voit ses joueurs une fois par quatre mois ? Donc seule la stabilité porte ses fruits au niveau d’une sélection. À mon avis, ce n’est pas le cas en Algérie.
Pensez-vous que l’Algérie a des chances de passer ?
Arrêtez ! Je pense qu’il faudra un miracle. Et les miracles ; c’est pour les équipes qui le méritent. Or, l’Algérie ne mérite pas d’aller au prochain tour. Personnellement, je doute fort que la sélection algérienne puisse battre le Sénégal et que la Tunisie perde face au Zimbabwe.
En Algérie, on accuse le président de la FAF pour ses changements répétés à la tête de l’encadrement technique. Qu’en dites-vous ?
Oui, c’est la seule chose que je peux à mon niveau reprocher au président de la FAF car trop de changements d’entraîneurs ne donnent pas l’effet escompté. Sinon, je ne connais pas les rouages qui existent au niveau de la Fédé pour pouvoir m’avancer sur ce sujet.
Il y a un débat qui divise les Algériens par rapport  à la comparaison entre les locaux et les professionnels. Vous qui connaissez bien le championnat algérien et sans doute les professionnels de notre pays, est-ce que vous pensez qu’il y  a de la place pour les locaux dans cette sélection ?
Cela fait longtemps que je n’ai pas connu le championnat d’Algérie mais qu’on soit clair à ce sujet. Si des locaux continuent à jouer dans le championnat algérien, c’est qu’ils n’ont pas pu décrocher une place en Europe. Les championnats du Vieux continent sont plus exigeants sur tous les plans. Le joueur local qui fait étalage de ses qualités à travers toute l’Afrique joue systématiquement en Europe. Bon, si vous me dites qu’il y a des joueurs âgés qui ont de l’expérience et sont capables de jouer dans quelques postes, ça peut passer, mais il ne faut pas se cacher derrière la vérité. Les joueurs qui évoluent en Europe sont les plus recommandés. Je veux dire aussi autre chose…
Laquelle ?
Je suppose qu’il y a une Académie du Paradou en Algérie. Est-ce qu’il y a des joueurs de cette académie en sélection ?
Oui, il y a Bensebaïni…
(Il nous coupe) Oui, je le connais, il est passé par Montpellier. Voilà ce que je veux dire. Celui qui commandait cette académie, Guilloux, est en train de faire la même chose au Mali. Je crois que les U17 sont en finale de la Coupe du monde. C’est comme ça qu’on forme une sélection.
Qui voyez-vous remporter cette CAN ?
C’est difficile car à mes yeux, aucune sélection n’est sortie du lot. À mon avis, il faut attendre la fin de ce premier tour pour mieux voir.
Le Sénégal compte deux victoires de suite sans encaisser de buts…
Oui, pourquoi pas ? Mais il est encore tôt d’en parler, car le deuxième tour sera une autre paire de manches.
Merci coach ?
Au revoir et à bientôt.

Publié dans : Equipe National

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le Clasico français entre l’OM et le PSG ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3882 22/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir