Interview

Ghoulam : « Le bilan du stage est mitigé, mais il faudra retenir notre bonne réaction face à Oman »

« Je connais bien Ghezzal pour l’avoir croisé en jeunes, il va beaucoup apporter à l’EN » « Evra est un modèle. Je me suis toujours inspiré de son style de jeu»

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali vendredi 10 avril 2015 16:37

C’est l’une des rares satisfactions côté algérien lors de ce tournoi de Doha. Faouzi Ghoulam revient sur ce dernier rassemblement des Verts, nous livre ses impressions et évoque en exclusivité le cas des nouveaux joueurs de l’EN, et les échéances à venir avec Naples et la sélection.

Faouzi, un stage de presque une semaine à Doha ponctué par deux matchs amicaux face au Qatar et Oman, quel bilan en tirez-vous ?
Sur le plan purement technique, je dirai que le bilan est mitigé avec une victoire lors du second match survenue après une défaite pour tout le monde inattendue mais qui reste, à mon avis, logique étant donné qu’on n’a pas été si performants le jour du match contre les Qataris.
Au-delà des résultats techniques du match, à quoi a finalement servi ce rassemblement ?
Je pense qu’il a pas mal choses positives à relever et des enseignements à tirer. Vous savez, c’est bien de se revoir et travailler ensemble pour améliorer la cohésion et les automatismes. Je crois que c’est aussi bien de se retrouver ensemble à l'occasion du rassemblement. Il y a surtout à noter cette belle réaction de tout le groupe dans le second match après notre déconvenue face au Qatar. Je suis très content de la réaction du groupe.
Certains avancent que vous avez mal entamé le premier match face au Qatar, on dit aussi que vous avez sous-estimé l’adversaire, d’où cette défaite inattendue. Partagez-vous  cet avis ?
D’abord, il faut savoir une chose, contrairement à ce qu’on pouvait imaginer, le premier match était compliqué à cause du fort taux d'humidité. Ce n’est pas des excuses mais le cops humain a besoin de s’adapter, chose qu’on n’a pas forcément bien réussie le jour de la rencontre.
Est-ce la véritable raison, ne pensez-vous pas que l’Algérie n’a pas eu son rendement habituel ?
Oui, c’est clair, on ne peut pas le cacher. Je crois que ce revers, on l’a subi parce qu'on a eu du mal à accélérer et prendre de la vitesse dans cette rencontre. L’adversaire procédait en contres et nous a compliqué le match.
On a remarqué que certains éléments de l’EN avaient du mal aussi à hisser leur niveau de jeu, à quoi est dû cela, selon vous ?
Je pense que certains joueurs étaient peut-être fatigués car ils ont de fortes sollicitations dans leurs clubs respectifs mais bon, c'est une bonne expérience pour un groupe qui, je le répète, est très jeune et qui possède de l’avenir. Je pense que si on arrive à garder notre bon état d’esprit, on avancera mieux et il n’y a pas de raison pour que ça ne marche pas, restons positifs.
Cela n’a pas été votre cas, on vous a vu nettement bien en jambes avec des dédoublements fréquents sur votre couloir dans ce tournoi…
Pour ma part n'ayant pas joué le week-end avant la sélection, j'ai pu me reposer tranquillement. Je suis allé me ressourcer auprès de ma famille à Saint-Etienne et cela m’a fait énormément de bien. C’est ce qui m'a d’ailleurs permis d'arriver en Equipe nationale avec un meilleur moral et avec un peu moins d'usure physique et mentale que d'autres. Pour tout vous dire, dès que je suis en sélection, je suis transcendé et je me sens très bien.
A Naples, ça marche fort pour vous, vous jouez et vous arrivez à être décisif (passes décisives), parlez-nous un peu de votre saison en Serie A ?
J'essaie de faire mes matchs. La rigueur en Italie et la concentration sont deux facteurs importants pour durer dans ce championnat même s'il faut que l'on progresse dans la constance, c'est un constat général pour l’équipe mais aussi personnel.
Votre club vise une place en Ligue des champions, défendra son trône de Coupe d’Italie et ambitionne l’Europa League, êtes-vous en mesure d’accrocher l’un de ces trois objectifs ?
J'espère que l'on sera au niveau de ce mois d'avril qui nous attend avec une demi-finale de Coupe d'Italie, un quart de final en Europa League et des matchs avec des concurrents directs pour une place en Ligue des champions, en championnat donc voilà… La saison risque d’être longue et inch’Allah riche en événements.
Certains spécialistes affirment que vous êtes actuellement mieux que Patrice Evra en Italie en termes de statistiques et de régularité, quelle est votre réaction ?
Vous savez, Evra est un modèle. Je me suis toujours inspiré de son style de jeu. C'est un grand nom et je dois encore progresser pour pouvoir dire que je suis plus fort que l'un des meilleurs latéraux gauches de ces 6-7 dernières années. Lui, il a été constant durant 6-7 ans au haut niveau, c'est que j'essaie de faire avec Naples, inch’Allah.
Les prochaines éliminatoires CAN 2017 arrivent, seriez-vous prêts à les aborder ?
Cela va déjà dépendre si la CAN se joue chez nous ou à l'extérieur après j'espère que l'on sera prêts pour cet événement. Avec la qualité du groupe et du staff, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas être protagonistes de cet événement. Maintenant, et en attendant, il va falloir jouer et être plus forts que l'on a été sur ces deux matchs amicaux, il faut rester au plus haut niveau pour espérer être au rendez-vous.
Que pensez-vous des nouveaux éléments locaux qui ont intégré le groupe de l’EN à l’image du défenseur central Chafai ou de Chenihi qui joue sur votre couloir ?
Pour moi, cela a été la découverte de certains talents algériens même si le niveau international est beaucoup plus exigeant et qu'il faut reconnaître qu’il faut un certain temps pour s'y adapter. Pour ma part, j'étais vraiment content de leur intégration et leur investissement au quotidien durant ce regroupement.
Rachid Ghezzal aura été aussi la nouveauté, c’est un joueur que vous connaissez, n’est-ce pas ?
Oui, je connais très bien Rachid.
Qu’avez-vous à dire de lui et de son adaptation au sein du groupe ?
 Ecoutez, je le connais très bien pour avoir évolué contre lui durant ma formation. C'est un joueur extrêmement talentueux qui va apporter beaucoup à notre Equipe nationale. Il est jeune, il évolue dans un grand club. Après tout, comme Chafai, Chenihi et d’autres, il ne faut pas oublier que le premier match a été difficile pour toute l'équipe et donc pas vraiment une opportunité pour eux de se montrer. Vous savez, dans un collectif en difficulté, ce n'est pas l'idéal pour une première sélection, et c’est ce que nous avons pu remarquer notamment contre le Qatar.
Merci Faouzi, et on vous souhaite une fin de saison prolifique…
Il n’y a pas de souci, merci à vous et n’ayez crainte, la sélection ira beaucoup mieux inch’Allah et notre public sera encore fier de son Equipe nationale, inch’Allah à l’avenir.

Publié dans : faouzi ghoulam

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match MCA - JSK?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3880 20/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir