Interview

Darfalou : «Revenir en sélection, c’est mon prochain objectif»

Il nous parle de sa nouvelle expérience aux Pays-Bas

Auteur : dimanche 30 septembre 2018 11:10

Titulaire pour la première fois mercredi dernier en coupe face à Volendam, Oussama Darfelou s’est parfaitement illustré en marquant l’un des deux buts de la victoire de son team. Contacté par nos soins, le joueur nous parle de ses débuts dans le championnat néerlandais et de son envie de retrouver les Verts, lui qui figure dans la liste élargie du sélectionneur national.

Vous avez marqué votre premier but sous les couleurs du Vitesse Arnhem mercredi en Coupe des Pays-Bas. On imagine que vous êtes soulagé, non ?
Effectivement, je suis très heureux d’avoir pu marquer ce but. C’est mon premier sous les couleurs du club en match officiel. Evidemment, il va me libérer et me donner plus de confiance en prévision des prochains matchs. Je suis doublement content car nous avons gagné en plus et nous nous sommes qualifiés pour le prochain tour.
Lors de ce match, vous avez été surtout aligné en tant que titulaire. Une première depuis votre arrivée au club cet été…
Effectivement. J’ai su saisir cette opportunité pour marquer ce but. Vous savez très bien que le fait de jouer que des fins de matchs en championnat ne me permettait pas vraiment de m’illustrer. Ce n’est pas facile d’entrer à 20 minutes de la fin et marquer, surtout pour moi qui est encore en période d’adaptation à ce championnat néerlandais.
Justement, le fait d’être tout le temps remplaçant, cela ne vous gêne pas ?
Il faut que vous sachiez qu’à mon arrivée au club l’été dernier, j’avais débuté les matchs amicaux d’intersaison en tant que titulaire, sauf que malheureusement pour moi, je me suis blessé vers la fin de notre stage de préparation en Autriche. J’ai dû donc rater les derniers matchs de préparation, ce qui a évidemment profité à mon concurrent en attaque, qui depuis l’entame de la saison ne cesse de marquer. C’est normal alors que lorsque je retrouve les terrains, le coach me laisse sur le banc. Néanmoins, j’essaye de m’accrocher et de travailler dur pour espérer rapidement gagner plus de temps de jeu. En tout cas, moi, je ne me fais pas de souci et je ne m’inquiète pas du tout. Je sais que ça va venir.
Justement, le driver de l’équipe vous a-t-il réconforté ?
Je vais vous dire une chose. Le club m’a fait signer pour quatre ans ici, ce qui dénote que les dirigeants ainsi que le coach me font confiance et vont être patients avec moi. Ils savent que j’aurai besoin d’un temps d’adaptation, puisque je venais du championnat algérien et je n’avais pas l’expérience du football européen. Je vous le redis, j’aurais sans doute aspirer à un meilleur départ n’était ma blessure, mais n’empêche que je progresse même si je ne bénéficie pas d’un temps de jeu conséquent pour le moment.
En parlant d’adaptation, comment s’est-elle faite pour vous ?
Franchement, très bien. Il est vrai qu’ici, je trouve un peu de difficulté à parler la langue de ce pays, le flamand, et je ne vous cache pas que je n’y comprends rien. Heureusement, la plupart des gens parlent anglais. J’ai commencé à ce propos à suivre des cours en anglais depuis quelques semaines et ça va, je commence à bien me débrouiller. Petit à petit, je commence à m’intégrer au sein de mon nouvel environnement.
Comment vous sentez-vous au cours de ce premier match que vous avez joué en intégralité ?
Il est vrai qu’il s’agissait d’un match de coupe, mais n’empêche que nous l’avons bien préparé et nous avons joué comme à l’accoutumée. Je me suis bien senti sur le terrain et j’ai réussi à marquer. C’est ce qu’on demande à un attaquant.
Ce but justement va certainement vous libérer sur le plan psychologique en prévision des prochaines échéances, non ?
Oui, c’est normal. Il va me remettre en confiance, et même vis-à-vis du coach, il saura que je suis prêt. N’oubliez pas aussi que j’avais marqué un but pour mon premier match amical, mais comme je vous l’ai dit, je me suis blessé ensuite. Ça m’a freiné dans mon élan.
Les Algériens ne connaissent pas vraiment le niveau du championnat néerlandais. Dites-nous comment le trouvez-vous ?
Moi aussi, avant de venir ici, je ne suivais pas vraiment ce championnat. Néanmoins, je dirai qu’il est d’un bon niveau. C’est un championnat au style anglais. Ça va vite de l’avant et l’intensité physique y est fortement présente. D’ailleurs dans mon équipe, nous avons trois ou quatre joueurs qui sont prêtés par Chelsea. Comme en Premier League, quatre voire cinq grands clubs dominent le championnat ici aussi.
Qu’est-ce qui vous a motivé à choisir le Vitesse Arnhem plutôt qu’un autre club, lorsqu’on sait que vous étiez sollicité par beaucoup d’équipes ?
J’avais un rêve, celui de jouer en Europe. C’est vrai que j’ai reçu beaucoup d’offres l’été dernier, mais j’ai insisté sur le fait d’opter pour un projet sportif. Le challenge qui m’a été proposé par le Vitesse Arnhem m’a beaucoup plu, surtout que je sentais de la part des dirigeants qu’ils avaient confiance en moi. C’est pour cette raison que j’ai signé au profit de ce club.
Ce n’est certainement pas pour une question d’argent…
Si je cherchais l’argent, j’aurais pu alors m’engager en Suisse, en Allemagne ou même dans un des pays du Golfe. J’ai reçu des offres financières plus intéressantes de ces clubs, mais je les ai refusées, car le projet du Vitesse me paraissait le plus adapté à mes qualités pour progresser.
Parlons de la sélection à présent. On croit savoir que vous avez été sélectionné dans la liste élargie par le coach national en prévision de la double confrontation à venir face au Bénin, vous confirmez ?
Oui, en effet. Je confirme avoir reçu une convocation pour le prochain stage. Cela me fait énormément plaisir de savoir que je figure dans les plans du sélectionneur national, même si cela ne veut pas dire que je serai forcément convoqué pour ces deux matchs.
Le fait que le coach national retienne votre nom dans la liste élargie signifie qu’il suit vos performances avec votre club…
En effet. Cela me stimule à travailler davantage pour gagner ma place au sein de mon club et ainsi revenir par la grande porte en sélection nationale. Ça a toujours été un rêve pour moi de porter les couleurs de mon pays. J’ai joué dans toutes les catégories de jeunes de la sélection et mon objectif désormais est d’être régulièrement appelé avec les A.
Djamel Belmadi a été nommé à la tête des Verts, il n’y a pas si longtemps de cela. Qu’en pensez-vous de lui ?
J’estime que c’est un bon sélectionneur. C’est un ex-international. Il connaît bien la maison et les difficultés qui rongent notre sélection. C’est un Algérien et donc, il connaît bien la mentalité du joueur algérien. Je pense que la FAF a fait le bon choix en le désignant à la tête du staff technique.

Publié dans : Darfalou

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Classé 6ème, Mohamed Salah aurait-il mérité d'être dans le top 5 du Ballon D'or 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4289 09/12/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir