Interview

Boudebouz : «J’ai fait le choix du cœur, aujourd’hui je lève la tête pour dire : ‘je suis fier de porter ce maillot»

«Zeffane est un super joueur, il fait beaucoup d’efforts et m’aide aussi offensivement»

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali jeudi 18 juin 2015 19:43

Désigné homme du match lors de cette première sortie des Verts gagnée contre les Seychelles, samedi dernier, Ryad Boudebouz, auteur d’une passe décisive et derrière plusieurs bonnes actions offensives de l’EN, a bien voulu refaire le match aux lecteurs du Buteur. Ryad, plein d’humilité, affirme que le grand mérite revient à ses camarades et à l’entraîneur Christian Gourcuff en premier lieu.  Le meneur de jeu bastiais nous explique tout dans cet entretien.

A tête reposée, quelle analyse faites-vous de cette victoire face aux Seychelles, comptant pour la première journée des éliminatoires CAN-2017 ?
C’était un match difficile, parce qu’au début, il y avait une équipe bien regroupée derrière et qui était décidée à limiter les dégâts. Il y a eu aussi trois grosses parades de leur gardien qui nous empêche de marquer plus tôt, après on a réussi à faire le boulot et on a marqué bien avant la pause.
Le score reflète bien la supériorité de l’Equipe nationale face à un adversaire modeste, non ?
C’est vrai, après on peut regretter le fait de n’avoir pas mis plus de buts car on avait l’opportunité d’inscrire 7 ou 8 buts, mais le plus important a été fait, à savoir gagner le match. Mais bon, il ne faut pas demander plus aussi, on a un effectif très jeune mais assez talentueux. Maintenant, par rapport au match contre le Qatar, l’objectif est là, et la mission est bien accomplie.
Vous avez joué pour la première fois avec Mehdi Zeffane sur le flanc droit, comment avez-vous trouvé ce joueur formé à Lyon ?
C’est un super joueur. Un jeune qui monte beaucoup et qui aime bien jouer devant. Il défend bien et me donne beaucoup de solutions sur le couloir. Je dirais que c’était facile de jouer avec lui. C’est un plaisir de pouvoir compter sur un défenseur si offensif et qui fait beaucoup d’efforts.
La prochaine CAN-2017 se jouera au Gabon, pensez-vous que l’Algérie sera capable de gagner ce trophée à l’extérieur ?
On ne peut rien promettre maintenant. Le chemin est encore long avant la CAN. Il faudra d’abord entériner notre qualification. Gardons les pieds sur terre et travaillons plus pour y arriver, Inch’Allah. Il  faut penser à gagner tous nos matchs et je crois qu’il reste encore un long chemin à parcourir avant la CAN.
Que vous a dit le coach après ce match ?
Il était content, il ne m’a rien dit personnellement, mais il nous a félicités d’abord, après il nous a dit qu’on aurait dû marquer plus de buts dans un match comme ça et, sincèrement, je pense qu’il a bien  raison.
Revenons à vous, vous êtes de retour au premier plan, vous avez été derrière l’action du premier but et passeur décisif, votre réaction…
Je suis déjà fier de porter ce maillot, c’est vrai que j’aurais souhaité inscrire un but pour mon retour, mais je suis passeur décisif, c’est déjà ça. C’est dommage, mais l’important c’était de gagner.
Qu’est-ce qui a fait que vous sortiez un match aussi bon, samedi, face aux Seychelles ?
D’abord, c’est tout le groupe qui a fait le boulot. Après, il y avait toute une équipe derrière moi et un coach qui me fait confiance. Après, c’est forcément plus facile lorsque tu as de bons joueurs derrière toi qui peuvent rendre ton jeu plus fluide et efficace.
Vous avez joué sur toute la ligne offensive, comment vous êtes-vous senti ?
Ce n’est pas nouveau pour moi, avec Bastia, j’ai joué dans tous les postes au milieu de  terrain. Après, en sélection, il y a un coach qui décide et moi je me donne à fond pour respecter ses consignes  
On vous a vu même bien venir défendre, tacler, ce n’est pas dans vos habitudes, vous êtes plutôt un technicien qui aime jouer au foot…
Défendre est aussi un aspect de jeu important. L’entraîneur me demande d’effectuer comme tous mes camarades le travail défensif et, franchement, cette confiance de Gourcuff que je n’avais pas avant me transcende et me donne une autre énergie pour prouver qu’il ne s’est pas trompé.
En dépit de tout ce que vous avez vécu en sélection durant plus de deux ans, on remarque que vous revenez toujours avec la même détermination, le même état d’esprit, un commentaire ?
Comme je l’ai déjà dit, j’ai fait ce choix avec cœur. Quand j’ai la chance d’être là, je donne tout et je joue à fond, après, je lève la tête et je dis : je suis fier de porter ce maillot.
La suite des éliminatoires s’annonce comment, selon vous ?
Il ne faut pas trop calculer, il faudra gagner tous les matchs pour maintenir cet esprit de la gagne qui anime nos joueurs. L’Algérie est une équipe importante en Afrique, maintenant, il faudra prendre, si c’est possible, tous les points en jeu et ne pas se poser de questions.  
 Avant de clore cet entretien, peut-on connaître votre prochaine destination ?
Franchement, je ne sais pas. Je suis bien à Bastia. Pour l’instant, je n’ai encore rien décidé. Il y a le Ramadhan donc là, je pense à le passer en famille, après on verra bien.

Publié dans : Ryad Boudebouz

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match MCA - JSK?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3881 21/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir