Ligue 1 & 2

USMA : L’USMA va payer cash le report de ses matchs

Dix rencontres en 42 jours, ça fait beaucoup !

Auteur : M. Z. lundi 06 novembre 2017 23:37

Sachant que la phase aller de Ligue 1 Mobilis se terminera le 23 décembre prochain, comme l’avait annoncé sur les plateaux d’El Heddaf TV le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, la formation de Soustara va éprouver les pires difficultés à enchaîner ses rencontres de mise à jour du calendrier. C’est du moins ce que laissent entendre les derniers échos, puisque les dirigeants usmistes n’ont pas pu trouver les dates qui conviennent à leurs matchs en retard avec leurs homologues de la Ligue.
Dix rencontres en 42 jours, ça fait beaucoup !
Il faut savoir qu’avant le 23 décembre prochain, les Rouge et Noir joueront une dizaine de rencontres officielles. Huit d’entre elles concerneront le championnat, alors que les deux autres seront consacrées à Dame coupe, et tout ça, en 42 jours. Autrement dit, du 11 novembre face au CSC, au 23 décembre face à l’USMB, les Rouge et Noir devront enchaîner tous leurs matches en retard, chose qui semble quasiment impossible à effectuer sans l’accumulation de blessures !
Kerbadj confirme que la phase aller se terminera le 23 décembre
Invité de l’émission «100% Foot» sur la chaîne El Heddaf TV, le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, a évoqué les matchs en retard des équipes de L1 Mobilis. Ce dernier a clarifié la situation en annonçant que la fin de la phase aller aura lieu le 23 décembre, au lieu du 16 comme il était question en premier, avec le déroulement de deux tours éliminatoires de la Coupe d’Algérie, ce qui pourrait fortement pénaliser les gars de Soustara qui aspirent à jouer les premiers rôles.
Petites divergences entre les dirigeants à cause des reports
Selon une source proche de la formation de Soustara, certains dirigeants qui étaient en concertation avec les membres du staff technique n’auraient pas vu d’un bon œil cette histoire de report, car selon eux, certaines rencontres auraient été reportées sans motif valable, comme par exemple le match face à l’USB juste avant les demi-finales de la Ligue des champions. Selon ces mêmes dirigeants, cette rencontre aurait pu se jouer sans qu’elle impacte la santé du groupe. Bien au contraire elle aurait servi de répétition générale, avant le rendez-vous continental. Concernant toujours cette rencontre en retard face à l’USB, les Usmistes, qui devaient affronter le MCA, ce mardi, se sont retrouvés dans la contrainte de reporter ce big match, seulement il fallait au préalable effectuer une demande auprès de la LFP pour programmer le match face à l’USB au moins en cours de semaine et réduire, du coup, le nombre de rencontres restantes. Autrement dit, entre le match de vendredi dernier face à l’OM et celui de samedi prochain face au CSC, les Usmistes avaient toute une semaine pour recevoir l’USB à Bologhine le plus normalement du monde. N’est-ce pas, messieurs les dirigeants de l’USMA ?
Le report du match face au MCO n’est pas une bonne idée
Comme le big match entre le MCA et l’USMA se jouera le mardi 21 novembre et celui face à l’USB une semaine plus tard, c’est-à-dire le 28 du même mois entrecoupées normalement par le déplacement à Oran pour affronter le MCO, le 25, on serait tenté de savoir si à l’approche des élections communales prévues le 23 novembre, cette rencontre ne sera pas encore reportée. En attendant une réponse à cette question, et si ce match venait à être reportée, les Rouge et Noir l’auront voulu et payeront certainement les frais de leur mauvaise gestion du temps… et du calendrier.
L’USMA n’est pas allée au bout de la C1 à cause de son entêtement à ne pas jouer en temps réel
Avec un peu de recul, plusieurs voix dans l’entourage des Rouge et Noir se sont élevées pour évoquer le calendrier du championnat durant la période de participation du club à la Ligue des champions. Aujourd’hui, on affirme que les joueurs de l’USMA auraient pu jouer quelques rencontres, avant de jouer le WAC en aller-retour, question de maintenir la fraîcheur physique du groupe, et surtout rester compétitifs. Autrement dit, ces rencontres auraient pu servir de préparation avant les demi-finales de la Ligue des champions, mais certaines parties ont très mal conseillé le président Haddad ainsi que son entraîneur. Une fois éliminé de l’épreuve continentale, le club s’est retrouvé dans une situation très compliquée.
Pourtant, les dirigeants avaient bien vu en 2015
Lors de l’édition continentale de 2015, l’USMA avait atteint la finale de la Ligue des champions. Les joueurs avaient joué huit rencontres de championnat depuis l’entame de la saison 2015-2016 pour se retrouver au bout de l’aventure africaine. En revanche, les Meftah et autres se sont contentés cette fois de jouer seulement quatre matches. Résultat : une élimination amère et pleine de regrets dont les techniciens et les dirigeants se partagent les responsabilités.
Les stages de l’EN A’,
principale cause de ce qui arrive à l’USMA
Pour revenir aux responsabilités partagées, il faut savoir que les entraîneurs et dirigeants de l’USMA ne sont pas les seuls à incriminer, puisque d’autres parties sont aussi concernées. En effet, durant cette période de report après report, la formation usmiste avait un effectif amoindri, puisque le sélectionneur national avait convoqué quatre joueurs du club en EN pour le match du Cameroun, et quatre autres pour un regroupement des internationaux locaux qui n’avait aucun sens, ce qui a conclu au premier report du derby face à l’USMH alors qu’il fallait le jouer à sa date initiale. On se rappelle qu’au lendemain de cette programmation fantoche, certaines langues se sont déliées pour affirmer que ce stage allait casser l’élan de l’équipe, et surtout chambouler son programme.
La programmation du big derby au 5-Juillet, la goutte qui a fait déborder le vase
Autre point qui a été la pomme de discorde et qui a chamboulé aussi le travail des techniciens du club reste le stade Olympique qui a été fermé pour travaux, avant la tenue du big derby entre l’USMA et le MCA. Ce rendez-vous tant prisé par les Algérois a été reporté à plusieurs reprises. Pour rappel, la Ligue s’est retrouvée contrainte de le faire à trois reprises et pouvait même atteindre le chiffre quatre si les autorités du pays n’avaient pas donné leur accord pour le 21 de ce mois, soit deux jours avant les élections. Attendons pour voir…
 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir