Ligue 1 & 2

PAC - CSC : Haddad « Battre le PAC pour rester dans le peloton de tête »

La direction sommée de payer à Meziane 2 milliards 285 millions avant le 28 février

Auteur : Samir K., H.S. jeudi 23 janvier 2020 08:50

Le milieu de terrain Fouad Haddad se dit content de retrouver les terrains et la compétition. Il estime que le match du Paradou est important et la victoire ne doit pas leur échapper pour rester en contact avec les équipes du peloton de tête.

Vous avez raté beaucoup de matchs pour cause de blessure. Comment vous vous sentez maintenant ?
Je vais bien Dieu merci et j’ai repris avec le groupe. J’ai contracté cette blessure depuis le match du MCA et je n’ai pas rejoué. A présent, je me sens en forme et j’ai beaucoup travaillé pour retrouver mes forces. Je me sens bien et je suis à la disposition de l’équipe et du staff technique.

Etes-vous prêt à jouer face au PAC ?
Je suis d’attaque, mais le dernier mot et la décision finale reviennent au coach Khouda. S’il m’accorde cette occasion, je ne vais pas la rater et je ferai tout pour être à la hauteur et répondre aux attentes du staff technique et des supporters. Je me sens en possession de toutes mes forces et prêt à prendre ma place dans le onze rentrant et ce après avoir raté les deux derniers matchs en coupe contre Magra et la Saoura pour cause de blessure.

Comment s’est déroulée la préparation pour ce match de retard ?
On s’est bien préparés et rien n’a été laissé au hasard. On a effectué un stage à Sousse et on a beaucoup travaillé en livrant deux matchs amicaux contre le Hilal Chaba et le CS Sfax. Le coach a tiré beaucoup d’enseignements de ce stage et de ces rencontres. Il a désormais une idée sur l’équipe qui affrontera le PAC et sur l’état de forme de tout un chacun.

Est-ce que vous ambitionnez de gagner un titre avec le CSC ?
Evidemment ! J’aborde ma deuxième saison avec ce club et je me sens chez moi. Je ne manque de rien, on vit comme une seule famille. La main dans la main, on pourra gagner un titre, surtout qu’on a toutes nos chances pour atteindre cet objectif.

Sérieusement, pensez-vous que vous êtes en mesure de vous offrir un titre cette saison ?
C’est clair qu’on a les moyens et les capacités de décrocher un titre cette saison. On a un effectif riche, un public en or et des infrastructures qui nous permettent d’atteindre cet objectif. Si on veut gagner un titre, on doit bien négocier nos matchs, en commençant par cette rencontre face au Paradou AC. On doit faire le plein à domicile et engranger le maximum de points en dehors de nos bases. Nos chances restent intactes pour le titre. Il ne faut pas oublier qu’il y a la Coupe d’Algérie qui reste le rêve des Constantinois et de tout joueur.

Un message à votre public ?
On demande à tous nos supporters de venir en force au stade Omar- Hamadi de Bologhine afin de nous prêter mainforte. On essayera d’être à la hauteur de leurs larges attentes en leur offrant la victoire. Un succès va nous rapprocher des équipes du peloton de tête et d’entrevoir la suite de la saison sous de bons auspices et avec plus de confiance.

 

Il sera reconduit face aux Pacistes Osmani : « Je serai au rendez-vous »
Le gardien de but Osmani sera reconduit dans les bois face au Paradou AC aujourd’hui. Il rassure tout le monde qu’il est en forme et qu’il sera au rendez-vous pour contribuer à la réalisation d’un bon résultat de son équipe : « Je me sens en forme et j’ai gagné en confiance. Je serai au rendez-vous face au PAC et le staff technique peut compter sur moi. Je rassure tout le monde et surtout les Sanafir que je serai prêt à sortir un grand match et contribuer à la réalisation d’un bon résultat. »

 

Medjoudj rassure les joueurs pour leur argent
Le directeur sportif du CSC Nacer Medjoudj s’est réuni avec les joueurs, lors de la dernière séance d’entraînement effectuée hier au stade de Dar El Beïda, en tenant à les rassurer quant à leur argent. Il leur a expliqué que leurs salaires ont été versés dans leurs comptes et ils vont les percevoir dans les prochaines heures. Pour rappel, les joueurs n’ont pas trouvé de l’argent, ils étaient inquiets. Mais après la discussion qu’ils ont eue avec Medjoudj, ils étaient soulagés.

« Votre situation financière est réglée et je veux la victoire contre le Paradou»
Nacer Medjoudj s’est adressé aux joueurs en les exhortant à rester concentrés sur le match de cet après-midi qui les attend face au Paradou AC à Bologhine tout en les rassurant que leur situation financière est réglée : « Vous n’avez pas à vous inquiéter sur votre argent, car la situation est réglée. L’argent sera dans vos comptes dans les prochaines heures. Je vous demande de garder votre concentration sur le match du PAC et de viser les trois points de la victoire. Je ne veux pas d’excuses, car vous ne manquez de rien et vous êtes appelés à gagner pour rester en contact avec le peloton de tête. » Un message bien reçu par les coéquipiers de Benayada qui ne jurent que par la victoire cet après-midi à Bologhine face aux poulains de Chalo.
 

La direction sommée de payer à Meziane
2 milliards 285 millions avant le 28 février

Selon le protocole d’accord signé entre la direction du club et le gardien de but Lyès Meziane au niveau de la CRL, les responsables du CSC sont appelés à régler la situation du joueur avant le 28 février. La direction est sommée de payer la somme de 2 milliards 285 millions de centimes (il lui reste 18 mois du contrat) avec un salaire de 100 millions, sans oublier trois primes de matchs non perçues et trois mois de salaire en retard.

Redjardj : « On n’avait pas le choix et notre priorité était de qualifier Rahmani »
Rachid Redjradj se défend en expliquant : « On ne pouvait rien faire face à cette situation. On était dans l’obligation de signer ce protocole d’accord avec Meziane pour qu’il résilie son contrat. Il sera payé selon le code de travail et notre priorité était de qualifier dans les délais Rahmani. C’est ce qu’on a fait et Rahmani sera présent dès le premier match de la phase retour face à la JS Saoura. »
 

Les Constantinois ne jurent que par la victoire

Les yeux seront braqués cet après-midi au stade Omar-Hamadi de Bologhine qui abritera le match de retard de la 13e journée entre le Paradou AC et le CS Constantine. Un rendez-vous que les poulains de Khouda ne veulent en aucun cas rater afin de rester en contact avec les équipes du peloton de tête et surtout pour finir cette phase aller sur une bonne note. Les coéquipiers de Benayada ne jurent que par la victoire et ne comptent pas rater cette sortie pour confirmer leur grand retour après les deux succès réalisés en Coupe d’Algérie, contre respectivement le NC Magra et la JS Saoura.

Un succès pour se rapprocher du peloton de tête
Le coach Karim Khouda qui a soumis ses poulains à une grande charge de travail à Sousse espère que ces derniers seront au rendez-vous cet après-midi face aux Pacistes. Il veut la victoire la troisième du genre, en sa qualité d’entraîneur en chef du CSC, après le départ de Lavagne. Il compte surtout se rapprocher du peloton de tête et pointer à la 5e place derrière le CRB, le MCA, la JSK et l’USMA. Totalisant 19 points dans leur compte, les coéquipiers de Belkacemi viseront la victoire pour atteindre les 22 unités et finir cette phase aller en beauté. Le coach n’a rien laissé au hasard et a concocté un plan d’attaque qui sera mis en exécution cet après-midi pour revenir à Constantine avec la victoire.

Khouda demande à réduire les espaces à Yousri et Zorgane
Le coach Karim Khouda a bien étudié le jeu du PAC, ses points forts et ses points faibles. Il n’a rien laissé au hasard et sait très bien que le danger vient de Zorgane et Yousri. Il a demandé aux joueurs du milieu et de la défense de réduire les espaces devant ces deux éléments clés dans l’échiquier de Chalo. Car à ses yeux, le danger viendrait de ces deux joueurs qui sont les vrais animateurs des offensives du Paradou.

Et avertit de Redjem
Comment il a recommandé à ses poulains de surveiller de près l’attaquant Redjem qui est aussi une carte gagnante du coach Chalo. Il a exhorté les défenseurs de faire attention aux déplacements de cet attaquant sur le terrain, surtout à l’approche des 18 yards et dans la surface de vérité.
 


Khouda : « Un bon résultat s’impose à Bologhine »
Le coach Karim Khouda estime que la rencontre face au PAC sera difficile, mais il fait confiance aux joueurs en déclarant : « Un match difficile nous attend devant le PAC. On doit se méfier de cette équipe qui revient fort ces derniers temps, comme en témoigne le nul ramené de Ras El Oued face au NC Magra. Mais je fais confiance aux joueurs et je reste persuadé qu’ils vont se transcender pour arracher un meilleur résultat possible. Un bon résultat s’impose à Bologhine, pour que l’équipe puisse se rapprocher du podium et finir cette phase aller en beauté et sur une bonne note. »

 


Rahmani : « Je suis vraiment soulagé après ma qualification »
Chamseddine Rahmani se dit soulagé après sa qualification par la LFP pour jouer pour le CSC : « Pour ne rien vous cacher, j’étais un peu inquiet à l’approche de la fin du mercato, du moment que mon problème n’était pas réglé. Mais j’avais confiance en les dirigeants qui m’ont promis de me qualifier. Je suis soulagé après ma qualification par la LFP. La direction a déposé mon dossier dans les délais après la résiliation du contrat de Meziane. Désormais, je suis à la disposition de l’équipe pour le match face à la JS Saoura. Je ferai tout mon possible pour aider le CSC à réaliser de meilleurs résultats possibles et pourquoi pas de gagner un titre en fin de saison. »

Publié dans : Khouda Redjem PAC - CSC : Haddad Yousri et Zorgane

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4727 04/04/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir