Ligue 1 & 2

MCO : Baba secoue les joueurs!

Bedbouda «La pression tétanise le groupe»

Auteur : Amine L. mercredi 05 septembre 2018 08:31

Le premier responsable du club d’El Hamri, Ahmed Belhadj, s’est vu dans l’obligation de se rendre aux entraînements, question de recoller les morceaux suite à cette défaite contre l’USM Bel-Abbès qui a eu pour effet d’exploser le vestiaire. Alors qu’il envisageait de mettre un terme aux fonctions du staff technique, le premier responsable du club d’El Hamri a changé d’avis en décidant de donner une seconde chance à son entraîneur tout en prenant la décision de se rendre à l’entraînement et secouer ses joueurs. Sur conseil de ses proches, Baba a évité  que son entraîneur soit présent à la reprise des entraînements vu que les supporters allaient faire irruption et tirer sur tout ce qui bouge. A l’écoute de certains fans du quartier fief du Mouloudia, El Hamri, Baba a promis de prendre en considération leurs doléances.
Il envisage des sanctions
Apparemment, le président du Mouloudia qui ne sait plus sur quel pied danser. Lui qui a envisagé de liquider son staff technique avant de résilier le contrat de certains joueurs, n’a finalement pris aucune décision sauf d’exposer certains éléments à des sanctions financières sous prétexte qu’ils n’ont pas pris place dans le bus au chemin du retour de Bel-Abbès. Cela prouve si besoin était que Baba n’arrive toujours pas à maitriser la situation encore moins à diagnostiquer le mal qui ronge l’équipe. A cet effet,  d’autres personnes  sont en train de régler des comptes personnels…
Sebbah et Aït Ouamar prennent la parole
La reprise des entraînements a été l’occasion pour que certains joueurs prennent la parole et que d’autres essayent de crever l’abcès.  Sebbah Abidine et Hamza Aït Ouamar ont essayé de se défendre et expliquer le mal qui ronge actuellement les Rouge et Blanc du Mouloudia.  Tout le monde était à l’écoute et chacun a essayé de se déculpabiliser à l’égard de la situation de l’équipe. Le tout en l’absence de l’entraîneur en chef qui est resté dans sa chambre d’hôtel sur conseil de Baba et ses proches.
Feham rate la reprise
Cette reprise des entraînements a été marquée par l’absence du capitaine, Feham Bouaâzza. Ayant eu vent que certaines personnes allaient s’en prendre à lui, le lutin oranais a décidé de rester chez lui pour éviter d’entrer en conflit avec certains fans du club. Il faut dire que Feham, qui est accusé d’être derrière le recrutement de plusieurs joueurs cet été, est devenu la cible privilégiée de certains supporters qui réclament son départ.
Des joueurs ciblés
Il n’y a pas seulement Feham qui est sur la sellette puisque les supporters qui ont eu accès au terrain avant-hier ont cité le nom de plusieurs joueurs au président, lui demandant de les liquider. Attentif à leur requête, le premier responsable du club d’El Hamri se trouve désormais dans l’expectative dans la mesure où il ne peut se passer d’un tel nombre de joueurs à cette période de la saison, sachant qu’il reste encore onze matchs à jouer jusqu’au mercato hivernal.
 

Bedbouda «La pression tétanise le groupe»

Le défenseur de couloir des Hamraoua, Brahim Bedbouda, pense que l’équipe est encore à la recherche de son équilibre en ce début de saison.
Comment expliquez-vous ce départ difficile de l’équipe ?
 J’avoue qu’on tablait sur un départ en trombe vu le recrutement et la préparation effectués durant cet été, mais les difficultés   font partie de la loi du football. Il ne faut pas être surpris car des équipes peuvent être victimes de problèmes d’équilibre, notamment après un tel remaniement. Personnellement, je pense que c’est une question de temps et de compétition. Cette équipe finira forcément par carburer.
Mais les supporters sont déçus…
Ecoutez, c’est  légitime que les supporters soient déçus. Quand on parle de podium et qu’on effectue un tel recrutement avec un stage de haut niveau en Turquie, il est  normal que le simple supporter demande des résultats dans l’immédiat. Mais une fois que l’équipe  retrouvera son équilibre, le Mouloudia finira par convaincre ses fans.
Vous semblez confiant…
J’ai une certaine expérience derrière moi, j’ai connu des hauts et des bas que ce soit avec l’USMA ou le MCA, donc, je sais gérer ce genre de situation. Vaut mieux commencer en difficulté le championnat que de le terminer en crise. Personnellement, je suis convaincu que cette équipe a les moyens de revenir en force.
Mais un air de crise est en train de souffler sur l’équipe. Que se passe-t-il au juste ?
L’équipe a commencé le championnat avec une pression sur les épaules des joueurs due essentiellement au fait d’évoquer d’emblée les objectifs. Pour les supporters, une équipe qui veut jouer les premiers rôles doit afficher d’entrée ses ambitions. Or, ce n’est pas le cas. Pour le moment, vaut mieux qu’on procure une certaine sérénité à cette équipe, car notre seul souci est de redresser la barre le plus tôt possible. Il nous faut un déclic qu’on doit provoquer dès la semaine prochaine.
Sur le plan personnel, vous avez joué déjà deux matchs. Comment vous  sentez-vous ?
Je me suis senti bien dès ma première apparition à Béchar. J’ai pris part dans l’axe central au côté de Sebbah avant de revenir à mon poste de prédilection,  contre le MOB et l’USMBA. Malheureusement, les résultats n’ont pas suivi. Je suis le type de joueur qui évalue sa prestation en fonction des résultats de l’équipe.
Comment se présente ce prochain match contre l’AS Aïn Mlila ?
Ce sera un match difficile car on est condamné à la victoire. On n’a plus droit à l’erreur. Jouer un nouveau promu n’est pas aussi simple qu’on pense. C’est des équipes qui se donnent à fond car elles sont  motivées à l’idée de retrouver l’élite algérienne. Pour espérer gagner ce match, on doit d’abord tourner la page des quatre premières rencontres de championnat et procurer une certaine sérénité à l’équipe.

 

Feham boude

Apparemment, Feham Bouaâzza est en train de bouder l’équipe. Absent à la reprise des entraînements, l’ancien joueur du CR Belouizdad ne s’est pas présenté hier. Autrement dit, le joueur, qui a quitté le terrain après vingt minutes de jeu avant de s’accrocher avec le responsable de sécurité, pense avoir subi la totale à Bel-Abbès. Pas au point sur le plan mental, le joueur a décidé de rester chez lui en attendant le cours des événements
Il se sent visé…
Le joueur qui a accompagné le président, Ahmed Belhadj, lors de l’opération recrutement cet été se dit visé par des personnes proches de l’entourage du club. Il ne trouve pas normal qu’il soit la cible privilégiée d’une frange de supporters mais aussi de l’entraineur qui a décidé de le faire sortir après vingt minutes de jeu alors que c’est la défense qui était complètement out ce jour-là. Bouaâzza pense qu’on a même remonté l’entraîneur contre lui.
Il ne veut pas s’exprimer à la presse…
Contacté hier après-midi afin de connaitre les raisons de son absence au cours de la reprise des entraînements, Feham Bouaâzza a refusé gentiment de nous accorder une interview en ce moment précis. «Je passe par des moments difficiles. Je suis devenu la cible privilégiée de certaines personnes. Donc, je préfère garder le silence», se contente de dire le joueur.

 

 

 

 

Publié dans : mco Bedbouda Feham Ahmed Belhadj

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4215 26/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir