Ligue 1 & 2

MCA : Casoni : « Ce n’est pas Al Dhofar qui me fait peur, c’est plutôt la pelouse du 5-Juillet ! »

« J’ai fait part aux dirigeants de mon vœu de jouer le championnat à Bologhine, ce qui n’est pas possible en Coupe arabe »

Auteur : Kamel M. mercredi 18 septembre 2019 13:36

Ce jeudi, le Mouloudia se remettra au travail pour préparer son prochain rendez-vous, qui n’est autre que le match aller de la Coupe arabe face à la formation d’Al Dhofar, représentant du Sultanat d’Oman dans cette épreuve territoriale. Bien qu’il ne que connaisse pas beaucoup de choses sur cette équipe, cela ne semble en aucun cas alarmer le coach du MCA, qu’inquiète l’état de la pelouse du stade du 5-Juillet. Casoni a déjà évoqué le sujet après le match gagné à Oran face au MCO, mais le fait que la pelouse se soit davantage détériorée après la rencontre de Coupe de la CAF livré par le PAC, pose réellement un problème pour son équipe : « Comme vous le dites, nous allons entamer une autre compétition qui est la Coupe arabe, on essaye d’avoir des renseignements sur notre adversaire, mais ce n’est pas Al Dhofar qui me fait peur, c’est plutôt l’état de la pelouse du 5-Juillet ».

« J’ai fait part aux dirigeants de mon vœu de jouer le championnat à Bologhine, ce qui n’est pas possible en Coupe arabe »
Toujours dans le même sens, Casoni souhaite clairement jouer à l’avenir au stade de Bologhine en raison de l’état défectueux de la pelouse du 5-Juillet : « Effectivement, j’ai discuté avec les dirigeants et je leur ai fait part de mon vœu de jouer les rencontres de championnat à Bologhine, et cela tant que nous n’avons pas une bonne pelouse au 5-Juillet. Je pense que la possibilité de jouer la Coupe arabe à Bologhine n’est pas possible du fait que le stade n’est pas homologué. Nous sommes donc dans l’obligation de jouer cette épreuve au 5-Juillet ».

« Je vais superviser Al Dhofar dans sa rencontre du championnat »
Abordé sur l’idée qu’il a sur la formation d’Al Dhofar, le technicien français nous a confié : « Je vais superviser en cette fin d’après-midi l’équipe d’Al Dhofar dans sa première rencontre de championnat et qui sera retransmise sur le petit écran (entretien réalisé mardi matin) et j’aurais donc une idée sur les points forts et les faiblesses qu’on pourra exploiter. Le plus important maintenant c’est de bien se préparer pour ce match, car seul le travail durant la semaine compte, mais je dirais toujours que la pelouse du 5-Juillet est un handicap ».

« Le Mouloudia avec ou sans Djabou n’est pas la même équipe »
En revenant sur le dernier match du MCO, tout le monde est unanime à dire que Djabou a apporté un plus au Mouloudia et s’illustre une nouvelle fois par ses passes décisives après son coup de maitre à Béchar. Il y a une année de cela, Casoni et lors de son premier passage au Mouloudia et à l’occasion du match aller de LDC face à l’ESS, n’a pas manqué de dire que l’ESS avec ou sans Djabou n’est pas la même équipe. Est-il toujours du même avis pour l’apport du joueur au MCA ? « Oui j’avais déclaré cela et je dirais aussi que le Mouloudia avec ou sans Djabou n’est pas la même équipe. Le joueur n’est plus à présenter, que ce soit par son expérience ou bien par son talent, et il peut débloquer la situation à n’importe quel moment de la rencontre. Toutefois, le mérite des résultats revient à tout le monde, car ce sont les efforts conjugués de toutes les parties qui nous ont permis de réaliser un bon départ. » 


« Nous sommes en début de parcours et il y a aussi le CRB, la JSK et l’USMA qui veulent jouer le titre » 
Totalisant dix points après quatre rencontres, les Chnaoua rêvent d’ores et déjà du titre, ce qui est légitime, mais Casoni se montre réaliste car le Mouloudia n’est pas la seule équipe qui affiche ses ambitions : « Je ne veux pas parler du titre, et le plus important pour moi c’est qu’on progresse, mais le fait d’avoir réalisé une bonne entame de parcours est déjà une bonne chose. Seulement, il faut savoir qu’il y a d’autres équipes qui affichent aussi leurs ambitions pour jouer le titre, à l’image du CRB, la JSK et l’USMA ».  

« Je n’ai que l’équipe-type de chaque semaine et ce n’est pas celle de la saison » 
Samedi passé et avec la titularisation de Harrag et Rebiai, le coach du Mouloudia a donné une chance à tous les joueurs. Tout le monde se pose la question de savoir si Casoni a trouvé enfin son équipe-type pour passer à la stabilisation de l’effectif. Toutefois, Casoni ne voit pas les choses de la même façon, car il tient toujours à aligner les joueurs les plus en forme : « Vous avez sans aucun doute constaté qu’à l’exception de trois ou quatre joueurs, qui ont eu plus de temps de jeu que les autres, on essaye d’aligner ceux qui peuvent répondre aux données de la rencontre et cela sur tous les plans. N’imaginez pas qu’on se contente d’aligner onze joueurs à un changement près durant toute la saison, car il y a des choses qui arrivent et qui changent dans une équipe. Je n’ai donc que l’équipe-type de la semaine, mais pas celle de la saison ».

« Je préfère être dans l’embarras, pour établir la liste des dix-huit que ne pas avoir de solutions sur le banc »
Avec la forme affichée par certains joueurs qui ont pu rattraper leur retard, l’établissement de la liste des dix-huit sera même un véritable casse-tête pour Casoni, lorsqu’on sait que des joueurs qui font banquette actuellement au Mouloudia peuvent être des titulaires à part entière : « Il est vrai qu’on trouve des difficultés pour établir la liste des dix-huit, au point d’être dans l’embarras car il y a des joueurs qui montrent de belles choses durant la semaine et qui prétendent faire partie de cette liste, mais il faut bien choisir les éléments les plus prêts tout en préservant l’équilibre nécessaire sur le banc. Mais vaut mieux se retrouver dans l’embarras du choix que ne pas trouver de solutions sur le banc ». 

   « On n’a pas douté après que le MCO a réduit le score, et on a opté pour des changements qui nous ont permis de gérer la partie » 
Pour revenir au match livré face au MCO, et lorsqu’on a évoqué la seconde période où les locaux sont parvenus à réduire la marque tout en exerçant une certaine pression sur les coéquipiers de Hachoud, Casoni dira : « Bien qu’on ait marqué deux buts en première mi-temps et qu’on a réalisé de belles choses, je pense qu’il nous reste encore du travail à faire, même s’il y a eu des satisfactions. En seconde période, et bien que l’adversaire ait marqué un but, je peux vous dire que nous n’avons jamais douté. On a su gérer le reste de la partie et ajouter un autre but ». 

« J’ai fait rentrer Bourdim, pour ne pas subir le jeu même si on a bien défendu comme ç’a été le cas face à la JSS »
Toujours dans le contexte du match gagné face au MCO, et à l’approche de la fin de la rencontre, tout le monde s’attendait à ce que Casoni incorpore un défenseur ou un milieu défensif pour verrouiller le jeu. Seulement, le coach a vu juste en faisant rentrer Bourdim, qui, juste après son incorporation, a trouvé le chemin des filets, scellant le sort de la partie par une troisième réalisation. « Bien qu’on n’eût qu’un seul but d’avance et que la partie tirait vers sa fin, je ne voulais pas faire rentrer un joueur pour préserver le score, car si j’avais opté pour cette solution on aurait tout simplement subi la partie. On voulait donc qu’on joue devant et obliger l’adversaire de reculer au lieu de porter la balle dans notre camp et c’est la raison pour laquelle on a incorporé Bourdim, qui s’est montré décisif dès sa rentrée.  Il fallait donc rester devant même si on avait bien défendu dans les moments faibles de la rencontre comme on l’a fait face à la JSS. Sur ce point, d’ailleurs, l’équipe a progressé, ce qui est aussi un bon point pour nous. »

« Les joueurs doivent rester concentrés uniquement sur leur travail, et il faut conjuguer tous les efforts pour réussir » 
En parlant du reste du parcours, Casoni est optimiste mais aussi réaliste : « Vous savez, le plus important pour moi actuellement c’est que l’équipe progresse. Seulement et pour atteindre nos objectifs il faut que les joueurs soient concentrés uniquement sur leur travail et que tous les efforts soient conjugués. Ainsi, joueurs, staff technique et dirigeants doivent œuvrer dans le même sens ». 
 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4582 16/10/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir