Afrique

MCA - AS otoho, aujourd’hui à 19h : Mebarakou : «Ce serait un cataclysme que de se faire éliminer par cette équipe congolaise»

«Si on a mis trois buts au CSC, on peut bien le faire à l’AS Otoho»

Auteur : Tarek-Che mercredi 21 février 2018 08:37

Très solide face au CSC, Zidane Mebarakou voudrait se dresser telle une muraille infranchissable face aux attaquants congolais. Pour l’ex-Mobiste, le Doyen est capable de refaire à l’AS Otoho le coup du CSC qui avait pris l’eau de toutes parts, dans un stade du 5- Juillet en ébullition.  

 

Forts de ce succès face au CSC, vous serez dans les meilleures dispositions pour recevoir l’AS Otoho en Ligue des champions…
Il n’y a pas mieux que les victoires pour booster le moral des troupes. La belle performance décrochée face au CSC est la meilleure thérapie, avant de replonger dans l’ambiance de la C1. On a été époustouflants face au leader du championnat, alors que personne ne nous attendait à produire un tel niveau de jeu.
Justement, comment expliquez-vous le fait d’avoir caressé la perfection ?
C’est le fuit d’un travail de longue haleine. Depuis le début de la saison, le coach essaye de nous inculquer cette philosophie de jeu. Mais il faut du temps pour s’adapter et répondre aux attentes du staff technique. On a tous eu du plaisir à jouer à un tel niveau. Nous avons été supérieurs à notre adversaire sur tous les plans.
C’est une répétition grandeur nature, avant d’affronter les Congolais avec l’obligation de marquer trois buts sans en prendre pour se qualifier au prochain tour…
Ce qui est important, c’est qu’on a démontré qu’on pouvait marquer trois buts lors d’un seul et même match au leader du championnat. C’est ce qu’il faudra rééditer ce mercredi face à l’AS Otoho qui est, qu’on le veuille ou pas, d’un niveau inférieur au Chabab de Constantine. Alors, on sait ce qu’il reste à faire pour valider notre billet.
Il faudra surtout éviter de prendre une banderille qui mettrait fin au suspense, n’est-ce pas ?
C’est une condition sine qua non. On n’a pas le choix, il faut qu’on soit vigilants de la première à la dernière minute, pour éviter de se faire surprendre. Et devant, on doit se montrer tout aussi efficaces, comme ce fut le cas contre Constantine. Si on a mis trois buts au CSC alors leader du championnat, on peut le faire avec les Congolais.
Qu’avez-vous à dire aux supporters du Mouloudia qui ont été exceptionnels face au CSC ?
On ne trouve jamais les mots pour remercier notre merveilleux public qui mérite tous les trophées du monde. On sait qu’ils seront au rendez-vous pour nous pousser. C’est ensemble qu’on pourra rendre cette soirée du mercredi exceptionnelle. On veut vivre des moments intenses avec nos fans, comme cela a été le cas après la victoire face au CSC. On est resté de longues minutes sur la pelouse à savourer avec eux ce beau succès. A nous de faire en sorte qu’on vive d’autres moments de partages.    
Et le derby face à l’USMA programmé après la C1, vous y pensez ?
Non, pas une seule seconde. On est focalisés sur le match de Ligue des champions car il est vital pour le club, nous les joueurs, le staff technique et les supporters de passer le cap du premier tour. On ne peut pas se permettre de sortir lors du tour préliminaire, alors qu’on a pour objectif d’atteindre la phase de poules. La saison dernière en Coupe de la CAF, nous avons atteint les quarts de finale. Alors ce serait une catastrophe de se faire éliminer par la formation congolaise qui avait forcé la décision au match aller grâce à un arbitrage maison.

 

 

Publié dans : csc Zidane Mebarakou AS Otoho.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4213 24/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir