Equipe d'Algérie

Madjer «Satisfait de la production de mes joueurs»

« Sur ce que j’ai vu, l’avenir de cette sélection s’annonce radieux »

Auteur : R. A. samedi 11 novembre 2017 01:38

Le sélectionneur national, Rabah Madjer, a affiché sa satisfaction suite à la prestation fournie par ses joueurs lors de ce match face au Nigeria. Il a assuré que ces derniers ont donné le meilleur d’eux-mêmes et qu’ils auraient sans doute mérité de l’emporter, n’étaient les occasions ratées : « Aujourd’hui, je suis satisfait de la production de mes joueurs. Le rendement de l’équipe n’a pas été exceptionnel, certes, mais demeure acceptable au vu des problèmes qu’a rencontrés la sélection durant les précédents mois. Je remercie de tout mon cœur les joueurs pour ce qu’ils ont donné et je pense que ce match nul reste satisfaisant. »

« Sur ce que j’ai vu, l’avenir de cette sélection s’annonce radieux »  
Et d’enchainer : « Franchement, on ne pouvait pas demander plus à cette équipe. Nous avons affronté une équipe très coriace du Nigeria, qui ne s’est pas laissé faire malgré sa qualification au Mondial acquise avant même ce match. On a essayé de développer notre jeu malgré les difficultés. Cela dit, j’estime que sur ce que j’ai vu ce soir, l’avenir de cette sélection s’annonce radieux. Il y a beaucoup de choses positives à retenir, même si, je le répète, tout n’a pas été parfait. »

« Si on avait concrétisé nos occasions, on aurait pu l’emporter »
Le coach national estime que l’EN aurait pu l’emporter si elle avait été plus efficace : « Je pense que ce match nul nous satisfait même si on aurait pu l’emporter si on avait concrétisé les occasions qu’on s’est procurées, notamment en seconde période. Malgré cela, je remercie encore une fois les joueurs pour la volonté qu’ils ont montrée sur la pelouse durant ce match. »

« Les joueurs ont retrouvé la joie de jouer ensemble et cet esprit de guerrier, je suis fier d’eux »
Et d’ajouter : « Ce qui est positif ce soir, c’est le fait de voir les joueurs retrouver cette joie de jouer en sélection. Ils ont retrouvé cet esprit de guerrier et cette volonté de tout donner sur le terrain. Un état d’esprit que je n’avais pas vu depuis longtemps. On a vu des joueurs qui se sont battus sur le terrain et qui ont bataillé face à des joueurs nigérians très forts physiquement. Cela me rend très optimiste et va nous aider à construire une famille. Je suis vraiment fier de mes joueurs. »

« J’ai fait sortir Nessakh pour des considérations tactiques »
Le changement de Nessakh à la demi-heure de jeu a surpris certains observateurs. Beaucoup pensaient que cela était dû à une blessure du joueur sétifien. Finalement, ce n’était pas le cas. Explications de Madjer : « J’ai fait sortir Nessakh pour des considérations tactiques et non pas pour blessure. J’ai opté pour une autre stratégie et je n’ai pas voulu prendre de risques. J’ai fait sortir aussi Mahrez qui avait tout donné et qui était épuisé. Il a appliqué mes consignes mais les efforts qu’il a fournis en première période l’ont fatigué. Aussi, j’ai fait incorporer Bounedjah qui a apporté le plus que j’attendais de lui et a aidé Slimani devant. »

« Je ne suis là que depuis dix jours et je sais qu’un gros travail m’attend »
Même s’il assure être satisfait de la production de ses poulains, Rabah Madjer admet toutefois qu’il reste beaucoup à faire pour faire retrouver à cette sélection sa force d’antan : « Ecoutez, n’oubliez pas que je suis à la tête de la sélection que depuis 10 jours seulement. Je sais qu’un gros travail m’attend et je suis prêt à faire de mon mieux pour aider la sélection à revenir au sommet de son niveau. Néanmoins, comme je viens de le dire, sur ce que j’ai vu, je reste optimiste. Les joueurs ont joué avec une grosse volonté et se sont battus jusqu’à la dernière minute. »

« L’EN est en crise, peut-être que je ne suis pas venu au bon moment »
Et d’ajouter : « On va y aller étape par étape. La sélection est en crise depuis plusieurs semaines et je viens apporter une nouvelle stratégie. Il faut pour cela qu’on m’accorde du temps. Peut-être que je ne suis pas venu au bon moment. Mais cela dit, après le match de la République centrafricaine, on va commencer à appliquer notre projet. On va voir d’autres joueurs et essayer d’apporter les changements nécessaires. Je ne peux rien promettre pour l’instant. »  

« Chaouchi n’est pas responsable du but encaissé et reste le meilleur en Algérie »
Sur la prestation de Chaouchi, il dira :« Si Chaouchi est revenu en sélection, c’est qu’il y a sa place. Il a donné le meilleur de lui-même durant ce match. Je ne parle pas du but encaissé, car il n’en est pas responsable. Les meilleurs gardiens au monde peuvent encaisser des buts. Il reste parmi les meilleurs gardiens d’Algérie. »  

« Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour préparer ce match et les absences nous ont pénalisés »
« Comme je l’ai déjà déclaré auparavant, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour bien préparer ce rendez-vous face au Nigeria. J’ai insisté sur le travail tactique avec mes joueurs, mais aussi sur la communication avec eux. Je devais leur remonter le moral et les aider psychologiquement. Ajouté à cela, les nombreuses absences ont influé négativement sur notre prestation. On aurait eu certainement un autre rendement si tout le monde était là même si les joueurs qui sont là ont fait le travail. »

« On va voir d’autres joueurs face à la Centrafrique et notre rendement sera meilleur »
Concernant le prochain match face à la République centrafricaine, prévu mardi, le coach dira :
« Je pense que j’ai déjà donné l’occasion à certains joueurs de s’exprimer aujourd’hui. J’ai fait jouer des éléments comme Abdellaoui, Bounedjah, Ferhat. J’ai donc pris beaucoup de risques devant une équipe redoutable comme le Nigeria. J’ai confiance en ces joueurs. Maintenant, face à la Centrafrique, on va certainement voir d’autres joueurs. Je suis sûr que notre rendement sera meilleur. »

« Jouer au stade du 5-Juillet ne me pose pas problème »
Une nouvelle fois, la question a été posée à Madjer sur le retour de l’EN au stade du 5-Juillet à l’occasion du prochain match face à la RCA : « Je n’ai aucun problème avec le stade du 5-Juillet, bien au contraire. Je ne préfère aucun stade en particulier. On jouera dans n’importe quel stade. Face au RCA, on sera au 5-Juillet. Je le trouve très beau, surtout quand il est bien garni avec les milliers de supporters. »

« Revenir sur un banc, c’est un plaisir »
Onze ans après, Madjer retrouvait le banc pour un match en tant que coach. Un retour avec beaucoup de nostalgie : « Ça fait plaisir d’être sur le banc et de revenir à Constantine, une ville que j’apprécie beaucoup. J’ai beaucoup de bons souvenirs ici, surtout avec ce public merveilleux. On voulait lui offrir la victoire, mais malheureusement, ce fut très difficile. »
 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir