Ligue 1 & 2

JSK : Le président du Horoya fait dans la provocation ! «La JSK a peur de nous !»

«On réalisera un score important au match retour»

Auteur : A. H. mercredi 18 septembre 2019 13:36

La défaite (2-0) au match aller samedi dernier face à la JSK est restée en travers de la gorge des Guinéens du Horoya Conakry, à leur tête le président du club, Soufiane Souare. A travers le site officiel du club, ce dernier estime que son équipe avait les moyens de revenir avec un bien meilleur résultat si ce n’était ce qu’il appelle lui des raisons extra-sportives. Le premier responsable du club phare en Guinée reste confiant, une confiance démesurée puisqu’il parle d’un «score» important au match retour, à croire que la JSK partira à Conakry en victime expiatoire.    

«On réalisera un score important au match retour»
Dans un premier temps, Soufiane Souare a livré ses sentiments après le revers concédé au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. «Tout naturellement de la déception dans le sens où le résultat est négatif. Mais une qualification se joue en deux manches. Au vu du contenu de samedi, je pense que l’équipe a de grandes chances de pouvoir réaliser un score assez important au stade du 28-Septembre.»

«Les deux buts de la JSK n’ont pas été très construits, le score final ne reflète pas la physionomie du match»
Invité à refaire le match aller, l’intéressé ne semble pas être trop contrarié par la prestation de ses joueurs. «Pour celui qui a bien suivi le match, les deux buts de la JSK n’ont pas été très construits, mais sont plutôt la conséquence d’un relâchement de la défense. Pour moi, le score final ne reflète pas la physionomie d’un match équilibré. Aussitôt après le premier but avec l’entrée en jeu de Morlaye Sylla, on a encore vu une équipe du Horoya très bien organisée. Donc repartir sur cette base à Conakry sera une bonne chose pour nous. Je reste assez optimiste et ambitieux pour ce match retour.»

«On a joué dans un environnement pas facile»
Quant aux raisons de la défaite du Horoya Conakry, le président en énumérera deux, l’une relative au lieu du match et l’autre aux arbitres. «Vous savez comme je l’ai dit, il y a la déception pour tout le monde, moi personnellement je vois beaucoup de choses encourageantes. On a joué dans un environnement qui n’a pas été facile, et il y a beaucoup de paramètres qui sont la cause de cette contre-performance.»

«Le 1er-Novembre ne devait pas accueillir cette rencontre, car il n’est pas homologué»
«Concernant le lieu du match, cette délocalisation nous a été communiquée à 24 heures de notre départ sur Alger. Dans un premier temps, le match devait se jouer au Stade du 5-Juillet mais le bureau exécutif de la JSK a fait des démarches pour cette délocalisation à Tizi Ouzou, dans un stade qui n’était pas homologué… Nous avons reçu une correspondance qui autorisait exceptionnellement, au dernier moment, la JSK à jouer cet unique match au 1er-Novembre.»

«On a du mal à digérer que les arbitres soient de la même zone que l’Algérie» 
«Sincèrement, nous avons du mal à comprendre que ce match se soit joué à Tizi Ouzou et de constater aussi que les arbitres faisaient partie de la même zone que l’Algérie, chose que nous avons du mal à  digérer. Mais bon, malgré ça on a su montrer notre talent.»

«A Conakry, on réalisera une remontada»
«Après ce match, il était important de mobiliser les troupes, et faire comprendre aux joueurs qu’ils ont fait un match satisfaisant. Ils se sont réellement bien battus. Dans un environnement assez compliqué, ils ont fait de leur mieux. Il faudrait garder à l’esprit que ce score est trop lourd (2-0), mais je crois qu’ils ont cette force de faire une remontada à Conakry. Désormais, il s’agit de prendre des précautions idoines avant le match retour. Aussi jouer nos premiers matchs du championnat, car l’adversaire lui a déjà disputé quelques matchs de championnat. Il est toujours préférable d’enchaîner la Ligue des champions après des matchs de championnat, les rencontres amicales n’ont pas le même effet.»

«Les Algériens ont peur de nous»
Enfin, le président du Horoya n’a pas manqué de réitérer son optimisme, pour lui les Kabyles craignent beaucoup ses joueurs en perspective du match retour. «Il est  clair que les Algériens ont aussi peur de nous. Je l’ai appris à travers des échanges que j’ai eus avec certains Kabyles. Ils savent qu’avec ce score, ils ne sont pas en sécurité. On a eu des belles occasions, donc vu tout cela, ils sont inquiets aujourd’hui. Nous, on va vite rentrer et mettre au point des stratégies de travail en vue de réussir la remontada, puisqu’une place en phase de poules se joue en deux temps.»
 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4580 14/10/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir