Ligue des Champions

JSK 1 - EST 0 : La JSK avec les honneurs

Mouine Chaabani : «Cette élimination ne doit pas casser la JSK»

Auteur : L. A. dimanche 02 février 2020 12:16

Stade : 1er-Novembre-1954 (Tizi Ouzou)
Affluence : moyenne
Arbitres : Amin-Mohamed Omar,  Ahmed Tawfik Teleb Ali, Yousef El-Bastay (Egypte)
Avertissements : El Orfi (35’), Hamroune (58’) Boulahia (74’) (JSK) ; Ben Choug (17’), Ben Hammouda (44’) (EST)
Buts : Hamroune (57’) (JSK)

JSK : Benbot, Aït Abdeslam (Mebarki 88’), Souyad, Saâdou, Zeghdane, El Orfi, Addadi, Bensayah, Boulahia (Tafni 76’), Hamroune (Raiah 90’+1), Juma
Entraîneur : Chay

EST : Rami Jridi, Houcine Rabii, Chamseddine Dhaouadi, Iheb Mbarki, Mohamed-Amine Benhmida, Kwame Bonsu (Ben Romdhane 46’), Fadi Ben Choug (Ben Sghaïer 74’) , Mohamed Ali Ben Hammouda, Raed Fedaâ, Youssef Abdelli (Ouattara 59’), Amine Meskini
Entraîneur : Mouine Chaâbani

Hier, la JS Kabylie s’est imposée sur le score d’un but à zéro face à l’Espérance de Tunis, à l’occasion de la cinquième journée des phases de poules de la Ligue des champions de la CAF. Ainsi, et dans une rencontre sans enjeu pour les Canaris, les coéquipiers de Hamroune ont réussi à sortir avec les honneurs, eux qui étaient déjà éliminés de la compétition bien avant ce match. Ce succès peut faire du bien au moral des troupes et ce, en prévision des prochaines échéances qui les attendent en championnat. Les Kabyles ont entamé le match tambour battant en se lançant dès le début à l’assaut du portier adverse, Rami Jridi. Deux minutes seulement du début de la partie, la nouvelle recrue du mercato hivernal, Zakaria Boulahia a annoncé la couleur. Ayant reçu un ballon sur le côté droit, l’ancien joueur de l’Atlético Madrid a failli surprendre le portier tunisien d’un centre-tir, mais sa balle a été déviée difficilement par Rami Jridi en corner.  Mais après cette tentative manquée par Boulahia, le rythme du match a baissé d’un cran. Il a, d’ailleurs, fallu attendre, le 27’ de jeu pour assister à la seconde occasion du match, toujours au profit de la JSK. C’est le joueur milieu de terrain, El Orfi qui a tenté une lourde frappe, obligeant le gardien de l’Espérance de Tunis, Rami Jridi, à s’employer en deux temps pour sauver sa cage. Quelques minutes plus tard, c’est le même El Orfi qui a récidivé pour inquiéter le gardien tunisien. Bien servi par Bensayah, le joueur milieu de terrain kabyle a d’abord contrôlé la balle, avant de placer une frappe, obligeant le gardien de l’ES Tunis à sortir le grand jeu pour détourner le cuir en corner. Voulant ouvrir le score, les Kabyles ont joué l’attaque à outrance. Ils ont failli trouver la faille dans les ultimes minutes de cette première mi-temps par Juma. Bien servi par Boulahia, Juma a failli surprendre le portier adverse, mais sa balle est passée légèrement à côté de la cage du gardien de but de l’ES Tunis. La première mi-temps s’est finalement achevée sur ce score de parité de zéro partout. De retour des vestiaires, les locaux ont continué à dominer les débats en cherchant la faille. A la 52’, Bensayah s’infiltre sur son côté gauche, avant de servir Hamroune, mais la frappe de ce dernier est passée légèrement à côté de la cage du portier adverse. La domination des Jaune et Vert a été enfin récompensée avec le but de Hamroune à la 57’ de jeu. Suite à un débordement d’Addadi, ce dernier trouve Hamroune qui parvient à tromper la vigilance du gardien de l’ES Tunis d’un tir ras de terre. Les gars du Djurdjura ont failli ajouter le second but à la 77’ par Juma, mais son tir a été capté par Rami Jridi. Deux minutes plus tard, Ben Hammouda est parvenu à surprendre le gardien, Benbot, mais ce but a été refusé par l’arbitre en raison d’une position de hors-jeu. A trois minutes de la fin de la partie, Addadi a booté un joli coup-franc, mais le gardien tunisien était à la parade. Au final, la JSK l’emporte sur le score d’un but à zéro.
---------------

Mouine Chaabani : «Cette élimination ne doit pas casser la JSK»
« Il est clair qu’on n’aime jamais perdre un match. On est donc déçus d’avoir perdu aujourd’hui. Toutefois, j’estime que mes joueurs ont fait ce qu’ils ont pu face à la JSK. Le score aurait pu être tout autre. Mais bon, nous avons profité de ce match pour faire tourner l’effectif et donner leur chance à certains joueurs. Certains joueurs alignés ont disputé aujourd’hui leur premier match en Ligue des champions. Je félicite la JSK pour sa victoire. Ils ont fait un match correct. Des regrets ? Je pense que mes joueurs ont voulu faire plus qu’il n’en faut. Par exemple, sur l’action du but de la JSK, on était en phase de construction. Nous avons perdu la balle, cela a permis à la JSK de procéder par un contre rapide et trouver le chemin des filets. Je pense que les jeunes n’ont pas assez d’expérience dans ce genre de match. Il faut continuer à travailler et corriger les lacunes en prévision des prochaines échéances. Comme je viens de vous le dire, nous étions déjà assurés de terminer premiers du groupe avant ce match. Nous avons donc décidé de faire tourner l’effectif et donner leur chance à certains de nos jeunes.»

«Les Kabyles ont joué sans pression»
«Pour disputer la Ligue des champions, vous devez terminer soit à la première ou à la deuxième place du classement de votre championnat. C’est ce qu’a fait la JSK, et cela n’est pas rien. Après, j’ai suivi pas mal de matchs de la JSK. Je pense que l’équipe manque d’expérience. Aujourd’hui, ils ont joué sans pression vu qu’ils étaient déjà éliminés et ils ont réussi à montrer un bon visage. Aujourd’hui, ils doivent travailler encore davantage. Cette élimination ne doit pas les casser. Il faut savoir que cela fait longtemps que la JSK n’a pas participé à la Ligue des champions. Ils doivent donc continuer à travailler et je suis convaincu qu’ils pourront revenir en force dans cette compétition.»
 

 

 

Publié dans : Boulahia Addadi Hamroune Bensayah Mouine Chaabani

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4727 04/04/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir