Equipe d'Algérie

Gambie 1 - Algérie 1 : Chronologie du calvaire vécu par les Verts à Banjul !

Belmadi : «Les joueurs n’ont pas peur de l’adversaire, mais de l’insécurité»

Auteur : Moumen A. dimanche 09 septembre 2018 08:08

La rencontre entre la Gambie et l’Algérie disputée hier à l’Independence Stadium Bakau de Banjul ne s’est pas déroulée comme prévu, alors là, pas du tout. En effet, une grosse pagaille a précédé le début de cette partie dans les tribunes, ce qui a contraint le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, à demander le non déroulement du match carrément en raison du manque flagrant de sécurité dans le stade. Après de longues discussions et de négociations, la partie a pu démarrer, mais avec un retard estimé à une heure et demie. Des scènes ahurissantes  se sont produites et qui dénotent encore de l’amateurisme qui continue de sévir dans certains pays d’Afrique noire. Chronologie d’un calvaire vécu par les Verts tout à fait incroyable.

17h05 : Bousculade dans les tribunes et
envahissement du terrain, Zetchi refuse de jouer le match  
Tout a véritablement commencé une demi-heure avant que le coup d’envoi du match  débute  (17h 05 heure algérienne). En effet, le stade de l’Independence Bakau, qui peut contenir 25 000 supporters, a vu une présence record de spectateurs qui a dépassé les 40.000. Cela a créé plusieurs bousculades dans les tribunes, ce qui a contraint plusieurs fans à envahir la pelouse pour sauver leur vie. Le président Kheireddine Zetchi, qui a suivi ces évènements, a saisi immédiatement le commissaire au match, le Sierra-Léonais, Prince Kaisaki, pour lui demander d’annuler le déroulement de cette partie.

17h15 : Première réunion d’urgence entre les officiels
Si la plupart des supporters ont ensuite quitté la pelouse, tous ne sont pas   sortis du stade, et ont préféré rester sur la main courante pour suivre de près la rencontre. Une situation qui a poussé Zetchi à menacer sérieusement de ne pas jouer le match si la sécurité sur les abords du terrain n’est pas assurée. De là, une première réunion d’urgence a eu lieu entre le président de la Fédération gambienne de football, le commissaire au match, les arbitres et Zetchi pour trouver une solution. Le patron de la FAF a été clair avec le commissaire au match en lui soufflant  : « Hors de question de jouer dans ces conditions. Cela va de la sécurité de mes joueurs. Je ne veux pas assumer la responsabilité de ce qui peut se passer. »

17h30 : Les Verts n’ont pas voulu quitter le vestiaire, le coup d’envoi repoussé
Devant  cette pagaille  dans le stade et devant la rage du président de la Fédération algérienne de football, les joueurs de la sélection nationale n’ont pas souhaité quitter leur vestiaire, exigeant un minimum de sécurité pour disputer ce match de qualification. L’arbitre tunisien du match ayant constaté les faits a décidé de ne pas donner le coup d’envoi du match tant que les supporters ne sont pas évacués vers l’extérieur de l’enceinte.

17h 33 : L’arbitre refuse de faire débuter le match
Après avoir longtemps discuté avec le commissaire au match et les responsables de la Fédération gambienne de football ainsi que le président de la FAF, l’arbitre de la rencontre s’est rendu à l’évidence et a refusé officiellement de faire démarrer le match dans de telles conditions.

17h46 : Zetchi campe sur  sa position
Voilà maintenant un quart d’heure que le match aurait dû débuter et le statu quo demeure toujours. Beaucoup de discussions entre les officiels, mais aucune décision prise encore. Là, Kheireddine Zetchi est de nouveau monté au créneau exigeant du commissaire au match l’annulation du déroulement de la rencontre pour des raisons de sécurité.

Belmadi : «Les joueurs n’ont pas peur de l’adversaire, mais de l’insécurité»
Devant toute cette anarchie, l’entraineur national, Djamel Belmadi, était stupéfait. Il ne s’attendait pas vivre  pareil scénario pour sa première en tant que coach des Verts. Approché par nos soins, il nous dira : « A vrai dire, cette situation nous laisse perplexes. Les joueurs n’ont pas peur d’affronter cet adversaire, mais ont besoin d’être rassurés. On ne peut pas jouer dans pareilles conditions. »

17h48 : Halliche, Brahimi et Mbolhi reviennent sur la pelouse et échangent avec le coach
Aux alentours de 17h 48, heure algérienne, trois joueurs de l’EN, Rafik Halliche, Yacine Brahimi et Raïs Mbolhi, ont décidé de quitter les vestiaires pour s’enquérir de la situation. Ils sont allés rejoindre Djamel Belmadi   afin de savoir ce qui se passe au juste et si le match allait se jouer ou non. Il est important de souligner qu’aucune scène de violence n’a été enregistrée durant tous ces évènements. Il n’y a eu aucune hostilité envers les Algériens.

17h50 : Mahrez surgit, Belmadi le renvoie illico aux vestiaires
Deux minutes plus tard, c’était au tour d’un autre joueur de l’EN de sortir du tunnel menant aux vestiaires,  Riyad Mahrez. Dès que le coach national l’a vu, il lui a demandé de retourner illico aux vestiaires afin d’éviter que les supporters gambiens sautent sur lui, lui qui était la star la plus demandée par les fans présents au stade.

18h04 : Le commissaire au match prend attache avec Le Caire et maintient le déroulement de la rencontre
Vers 18h 04, le commissaire au match, complètement dépassé par les événements, a décidé d’appeler ses supérieurs au siège de la CAF au Caire pour leur expliquer la situation et leur demander s’il devait annuler le match. La CAF n’a, semble-t-il, pas trop tergiversé puisqu’elle a exigé  de ce commissaire  que le match se joue bel et bien.

18h13 : Réunion dans le vestiaire de l’EN entre Zetchi, Belmadi, les joueurs et le commissaire au match
Suite à cette décision, le commissaire au match s’est dirigé en compagnie de Kheireddine Zetchi aux vestiaires de l’EN afin de leur tenir un discours rassurant quant aux conditions dans lesquelles va se jouer ce match. Belmadi était présent lui aussi à cette réunion.

18h30 : Le match se jouera officiellement, mais…
Après un peu plus de dix minutes de discussions,  la réunion a pris fin et la décision de maintenir le déroulement du match a été prise de manière  officielle. Toutefois, et pour rassurer Zetchi, le commissaire au match a été clair dans ses propos, assurant qu’en cas d’envahissement du terrain de la part d’un seul supporter gambien, la partie  serait immédiatement arrêtée.

18h37 : Les Verts
reviennent sur le terrain pour l’échauffement sous les ovations du public
Suite à cela, les joueurs ont dû donc revenir sur le terrain aux alentours de 18h37 pour entamer une nouvelle séance d’échauffement pour disputer enfin cette rencontre. A noter qu’au moment où les coéquipiers de Yacine Brahimi pénétraient sur le terrain, les supporters présents ont commencé à applaudir.

18h49 : Le sélectionneur national galvanise ses poulains
Après la fin de l’échauffement, Djamel Belmadi s’est approché de ses joueurs une derniere fois avant le coup d’envoi pour les galvaniser et les motiver à tout donner pour remporter ce match très spécial. Les Mbolhi and Co semblaient très déterminés malgré tout ce qui s’est passé jusque-là.

19h01 : Enfin la partie débute !
Après l’exécution des deux hymnes nationaux, l’arbitre du match a enfin donné le coup d’envoi de cette rencontre. L’horloge indiquait 19h01, heure algérienne, 18h01 heure locale. Les joueurs pouvaient désormais entamer leur mission sur la pelouse.
 

 

Publié dans : halliche Belmadi Mahrez brahimi. Zetchi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match des Verts ce dimanche face à la Togo ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4265 15/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir