Equipe d'Algérie

Fernandez : «Madjer a du caractère pour redonner une meilleure image du football algérien»

«Pour réussir, Madjer doit être bien entouré et s’appuyer sur un bon staff»

Auteur : Moumen Aït Kaci Ali mercredi 18 octobre 2017 22:29

 Premier coach et ancien international français à remporter une Coupe d’Europe avec le Paris-Saint Germain, Luis Fernandez nous livre son avis sur la désignation de Rabah Madjer à la tête de la sélection nationale. L’ex-sélectionneur de la Guinée pense que la FAF a fait le bon choix en optant pour l’ancienne star de Porto. Arguant du fait que son vécu et son expérience sont incontestables, Fernandez affirme que Madjer est bien capable de redynamiser une équipe algérienne en proie au doute et en pleine crise de confiance.  

Coach Fernandez, pouvez-vous nous parler de la situation de la sélection algérienne éliminée de la Coupe du monde 2018 ?
C’est vraiment dommage pour l’Algérie parce que je considère qu’il s’agit d’un des meilleurs si ce n’est le meilleur potentiel humain en Afrique. Mais bon, vous étiez dans un groupe relevé et parfois on a beaucoup de chance et de réussite, chose qui a fait défaut à l’Algérie dans ces éliminatoires, donc il faut essayer de s’appuyer sur cela pour tenter de refaire surface assez rapidement. J’ai suivi un peu la sélection algérienne et je crois qu’il y a quand même un travail colossal à faire. 
Justement, Rabah Madjer, l’ancien sélectionneur national, est de retour à la tête de la barre technique des Verts, on aimerait sincèrement avoir votre avis sur cette nomination ?
 Très bien, c’est une bonne chose, je suis vraiment content, j’adore le joueur et j’ai envie de dire que c’est une bonne nouvelle, c’est bien !
Coach Fernandez, on reproche beaucoup aux anciens joueurs de n’avoir peut-être pas eu de grands succès en tant qu’entraîneurs et le fait de n’avoir pas eu de grands diplômes…
(Il nous coupe) Non, mais franchement, ça ne veut rien dire ! Moi même j’étais ancien joueur et Rabah a joué au football de haut niveau, il connaît très bien le football international. Me concernant, je suis le seul coach français à avoir gagné une Coupe d’Europe, alors que je n’étais pas  le plus titré à mon époque, j’ai réussi aussi en Espagne avec Bilbao, donc l’expérience nous apprend qu’on peut bien réussir en étant d’anciens joueurs. 
Qu’est-ce qu’il faut vraiment mettre comme ingrédients pour justement redonner à cette sélection une meilleure stabilité de résultats ?
D’abord, il faut avoir un peu de réussite, et un peu de chance parfois, parce que ces deux aspects font partie du football. Il faut aussi être bien entouré et bien accompagné et Madjer a assez d’expérience et beaucoup d’intelligence pour faire les choses bien et redonner  au football algérien une meilleure image, parce qu’en ce moment, l’image n’est vraiment pas bonne et je crois que c’est pour cela qu’il a été désigné.  Après, c’est clair, il le mérite, c’est quand même une grande figure du football algérien qui va apporter son expérience et son savoir-faire à la sélection algérienne. C’est quelqu’un qui a de la personnalité et du caractère pour réussir. 
On dit que sans une bonne formation de coach, on ne peut pas réussir dans une sélection ?
 Non, non la formation, ça ne veut rien dire, là vous faites vraiment fausse route. Vous savez, la formation c’est bien, mais elle ne garantit pas le succès, croyez-moi. 
La garantie du succès, c’est quoi alors ?
La garantie du succès, c’est d’avoir un bon staff, monter un bon groupe, une bonne génération de joueurs et tout ce qui s’en suit. A mon avis, la formation est la chose la plus importante. La chose la plus primordiale, c’est de vite s’adapter à son groupe, et trouver des solutions pour le faire progresser rapidement, après on peut dire ce qu’on veut. Le football, personne ne l’a inventé. Chaque coach joue avec ses méthodes, avec ses stratégies et son football. 
Pour conclure, croyez-vous vraiment qu’il va sortir cette sélection du marasme ?
Ce qui est important pour l’Algérie aujourd’hui, c’est qu’un homme comme Rabah Madjer est bien indiqué pour remettre les choses à leur véritable place. C’est quelqu’un qui a joué au football de haut niveau, qui connaît les hommes et je suis convaincu qu’il va changer beaucoup de donnes dans cette sélection. Comme Belmadi, Rabah a porté le maillot national, ils ont l’envie de se battre pour leur nation et c’est le plus important dans une période comme celle traversée par l’Algérie. 
 

 

Publié dans : madjer Belmadi fernandez

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir