Ligue 1 & 2

ESS : L’assainissement de la situation financière, la priorité

Halfaia « Ce stage est une chance pour nous »

Auteur : Radouane A. mardi 14 janvier 2020 14:05

Alors que l’équipe de l’Entente se trouve depuis hier à Benidorm, lieu de son regroupement pour le stage hivernal, les dirigeants préparent de leur côté la deuxième phase de la saison et se penchent particulièrement sur le plan financier qu’il va falloir bien gérer pour ne pas revenir à la case départ. Les responsables du club ont bien remarqué que depuis qu’on a régularisé la situation financière des joueurs, les résultats ont suivi immédiatement et ils tiennent donc à préserver la bonne marche de leur équipe en s’assurant une alimentation régulière des comptes du club.

La prime de la victoire contre le MCA versée aux joueurs
A ce sujet, les dirigeants ont bien tenu leur promesse de verser aux joueurs la prime de la victoire contre le MCA avant le départ vers Alicante en dépit des difficultés qu’ils ont rencontrées pour réunir la somme nécessaire. C’est à cause d’un long week-end, puisque le dimanche était un jour férié, qu’il a été difficile de leur verser la prime à temps. Mais ils ont tout de même pu leur octroyer ladite prime, et qui s’élève à 20 millions de centimes, avant qu’ils s’envolent en Espagne. Cela a permis d’établir encore une fois une relation de confiance entre la direction et les joueurs qui ont profité de cette conséquente somme pour l’échanger contre des devises en prévision de leur séjour en Espagne.

Une autre régularisation des salaires prévue dès le retour de l’équipe d’Espagne
Les responsables du club ne vont pas s’arrêter là. Ils veulent garantir un climat serein à l’équipe après son retour d’Espagne et durant toute la deuxième phase du championnat en mettant en place un plan efficace pour ne plus accuser de grands retards dans le paiement des salaires des joueurs. Ainsi, et suite à une réunion entre Fahd Halfai et Djaber Zeghlache, les deux hommes ont décidé de mettre à jour les salaires de manière à ce que chaque joueur touche quatre mois de salaire de la saison en cours. En effet, ceux qui ont perçu trois mois de salaires auront un salaire de plus et ceux qui en ont touché deux en auront deux de plus. De cette manière, tous les joueurs auront perçu quatre salaires de la nouvelle saison avant le début de la phase retour, en rappelant que tous les arriérés de la saison passée ont été payés. Il n’y a que Karaoui qui n’a pas encore été régularisé.

La direction espère signer un nouveau contrat avec GICA
Pour ce faire, la direction de l’Entente compte évidemment sur ses principaux bailleurs de fonds, entre autres le groupe GICA qui devrait verser à l’ESS la deuxième tranche du contrat qui a été signé entre les deux parties et qui s’élève à 2,5 milliards de centimes, sachant que le montant du contrat est de sept milliards. Aussi, les dirigeants de l’ESS espèrent pouvoir signer un autre contrat avec GICA, de huit milliards cette fois-ci, comme cela a été convenu auparavant. Selon nos informations, les dirigeants de l’ESS devraient se réunir dans les jours qui viennent avec les responsables de GICA pour discuter des modalités de ce second contrat. Si tout marche comme prévu, on peut être tranquille sur le plan financier durant de longs mois.

Le directeur général : «Toutes les primes ont été payées et nous allons mettre à niveau tous les salaires dès le retour de l’équipe»
Il faut reconnaitre aussi que la direction de l’ESS, après avoir hérité d’une situation des plus catastrophiques, a réussi à sauver les meubles et à assainir une bonne partie des dettes, ce qui permet aujourd’hui au club de respirer même s’il est très difficile de venir à bout de tous les problèmes. Vis-à-vis des joueurs, et en plus d’avoir payé tous les arriérés, on ne leur doit aucune prime de match. « Nous avons tenu notre promesse en versant aux joueurs la prime que nous leur avons promise après la victoire contre le MCA. Et je vous fais savoir que toutes les primes de la phase aller ont été payées. Aussi, et dès le retour de l’équipe du stage d’Espagne, nous allons faire en sorte de mettre à niveau tous les salaires des joueurs de manière à ce qu’ils soient tous sur un pied d’égalité en nombre de salaires payés », a déclaré le directeur général de l’ESS Fahd Halfai.

 

Halfaia « Ce stage est une chance pour nous »

Nous avons profité hier de la présence du DG de l’Entente à l’aéroport Houari-Boumediène pour faire le point avec lui sur la situation générale de son club à l’issue de la première partie de la saison. Il a d’abord tenu à nous rappeler que l’Entente n’avait pas effectué de stage à l’intersaison à cause de la situation financière catastrophique en début de saison et de ce fait, « il va falloir profiter au maximum de ce stage d’Espagne pour être mieux armé en prévision de la phase retour qui sera très difficile, c’est une chance pour nous. Tous les joueurs sont bien conscients de l’importance de ce stage », a-t-il souligné.

«Saïdi ne sera pas prêté»
Parmi les points que nous avons abordés avec Halfaia, le cas de l’attaquant Saïdi qu’on annonçait partant en ce mercato. « Saïdi n’ira nulle part, il est d’ailleurs du voyage avec l’équipe en Espagne. Effectivement, deux clubs le voulaient, ils m’ont contacté à ce sujet et le président de l’un de ces deux clubs m’a affirmé qu’il s’est entendu sur tout avec Saïdi. J’ai par la suite discuté avec le joueur qui m’a fait savoir qu’il n’a pas l’intention de quitter l’Entente où il se sent très à l’aise. Nous avons donc fermé ce dossier », nous a-t-il répondu.

 On tranchera incessamment la question du retour de Haddouche»
S’agissant du probable retour de Zakaria Haddouche, Halfaia dira : « J’ai discuté avec Nabil Kouki au sujet de Haddouche et nous avons prévu une réunion dans les heures qui viennent avec le joueur pour discuter du sujet et voir s’il peut revenir ou non. On verra ça après cette réunion. »

«Nous avons trouvé des clubs preneurs de Ligue 2 pour Rahba, Harikèche, Djahli et Cherama, mais ils ont refusé d’y aller»
Concernant les cas des quatre jeunes qui ont été mis sur la liste des libérés, Halfaia nous a fait savoir qu’il y a des clubs de Ligue 2 qui sont intéressés par leurs services. «Mais ils ont refusé d’y aller. Maintenant que l’équipe est en Espagne, je peux me pencher sur ce dossier. Je vais les rencontrer tous les quatre et je vais essayer de les convaincre d’accepter ces offres, c’est dans leur intérêt en tout cas», nous a-t-il confié.

«Mon contrat se termine le 2 juin, c’est ce que je voulais dire»
Concernant ces dernières déclarations, où il a fait savoir qu’il partirait à la fin de la saison, certains ont pris cela comme étant du chantage. Halfaia a donc tenu à préciser : « Je n’ai pas dit que J’allais démissionner à la fin de la saison, j’ai juste dit que mon contrat se termine le 2 juin. On ne sait pas ce qui va se passer après, car il y aura de nouvelles élections pour le nouveau mandat olympique. Il va y avoir une nouvelle assemblée générale élective et on ne sait pas ce qui va se passer. C’est ce que je voulais dire, je ne fais pas de chantage. »

 

 

 

Publié dans : ess Saïdi Benidorm Halfaïa

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Eliminatoires Mondial 2022 (2ème tour) : Votre pronostic pour le match des Verts face à Djibouti ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4670 28/01/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir