Ligue 1 & 2

ESS: Bouguelmouna, Radouani, Souibaah et Tebbi boudent

Bouguelmouna blessé à la cuisse, Radouani souffre du dos, Souibaah des adducteurs et rage de dent pour Tebbi

Auteur : Khalil L., A. F. jeudi 05 décembre 2019 14:00

Les jours se passent, se ressemblent et se compliquent de plus en plus dans la maison de Aïn Fouara qui, apparemment, est condamnée à vivre l’une des pires saisons de son histoire. On a dit beaucoup de choses sur les raisons de la déroute de samedi dernier face au CSC, on a remis en cause en premier lieu la qualité de l’effectif sétifien, la fragilité de la défense et les erreurs qui se répètent de match en match, les erreurs d’arbitrage, on est même parti dans des délires de toutes sortes, comme accuser Serrar d’être derrière cette nouvelle déconvenue, mais personne ne s’est intéressé à la situation financière des joueurs qui pouvait avoir un lien avec la défaite. Car comme on l’avait déjà indiqué, les joueurs avaient réclamé leur argent la veille du départ vers Constantine et avaient exigé la présence des dirigeants pour en parler. Ce n’est jamais bon signe de parler argent la veille d’un match, d’autant que les explications des dirigeants, Zeghlache et Arab notamment, n’avaient pas rassuré les joueurs. Eh bien, ces derniers, ou du moins certains d’entre eux, semblent avoir passé à l’action pour mettre la pression sur la direction du club afin d’obtenir leur argent. Ayant trop patienté, plus qu’il en faut, ils ont décidé de réclamer leur dû à leur manière. Hier, pas moins de quatre joueurs, prétextant différentes blessures, ont fait l’impasse sur la séance qui s’est déroulée dans la matinée. Il s’agit de Bouguelmouna, Souibaah, Tebbi et Radouani.

Bouguelmouna blessé à la cuisse, Radouani souffre du dos, Souibaah des adducteurs et rage de dent pour Tebbi
Bouguelmouna souffrirait de douleurs à ischio-jambier. Il a fait une échographie qui aurait montré qu’il s’agit d’une ancienne blessure, mais qui n’est pas grave. Il s’en est remis, mais il n’a pas voulu prendre des risques de peur de rechuter.  En ce qui concerne Radouani, ce dernier ressent des douleurs au dos. Il s’est soigné mardi sans s’entrainer, et hier encore, il était toujours absent. De son côté, le milieu de terrain Oussama Tebbi était présent hier au stade, mais il ne s’est pas entrainé en raison d’une rage de dent. Il est reparti sans s’entrainer. C’est aussi le cas de Mohame Amine Souibaah qui souffre d’une blessure aux adducteurs.

Zeghlache a appelé les agents des quatre joueurs
Les quatre joueurs peuvent être réellement blessés, mais ce ne serait pas la véritable raison de leur absence. La preuve, le président du directoire Djaber Zeghlache a pris son téléphone pour appeler les agents de ces quatre joueurs afin d’en savoir plus. Il ne l’aurait pas fait s’il ne s’agissait que de simples blessures. Et la réponse a été on ne peut mieux claire. On lui a fait savoir que nonobstant leurs bobos de santé, les joueurs en question réclament bel et bien leurs salaires et que leur situation financière est très critique, ils n’arrivent pas à subvenir aux besoins de leurs familles, ni à leurs besoins personnels. Ils (les agents) ont ajouté que les joueurs ont trop patienté et aujourd’hui, ils n’en peuvent plus. « Ils veulent avoir leur argent avant samedi prochain », a-t-il fait savoir à Zeghlache.

Un cumul de 11 mois de salaires impayés pour Bouguelmouna, 9 mois pour Radouani et 5 mois pour Souibaah et Tebbi
S’agissant des arriérés des quatre joueurs qui réclament leur argent, il faut savoir que le cumul de leurs salaires impayés a atteint des records. Pour Bouguelmouna, nous avons pu savoir qu’il n’est pas payé depuis 11 mois, soit depuis la saison passée. Il n’a perçu que les 100 millions qu’on avait versés aux joueurs avant le début du championnat, histoire de les rassurer. Quant à Radouani, ce dernier réclame 9 mois de salaire en tenant compte de la sanction financière dont il a écopé. Pour Tebbi et Souibaah, les deux joueurs n’ont perçu aucun sou depuis leur arrivée au mois de juillet. La direction doit à chacun d’eux 5 mois de salaire.

Plusieurs joueurs veulent saisir la CRL et partir au mercato
Face à cette situation, certains joueurs, en plus des quatre éléments qu’on vient de citer, comptent saisir la CRL pour qu’ils soient rétablis dans leurs droits, mais aussi pour obtenir leur lettre de libération. Selon des indiscrétions, un bon nombre de joueurs veulent partir au prochain mercato, ils ne peuvent plus supporter cette situation. Cela se passe à l’approche du match face à l’ASAM que l’équipe ne prépare pas en toute sérénité après tout ce qui s’est passé au lendemain de la défaite contre le CSC et ce problème d’argent qui a refait surface. On devait s’y attendre, la patience des joueurs a des limites.
 

Kouki «Nous devons composer avec les moyens du bord»
Compte tenu de la situation actuelle et des éventuelles défections lors du match de samedi prochain contre l’ASAM, Nabil Kouki prend ses devants et préparer le groupe en fonction de ce qu’il a en main. « Nous sommes obligés de gérer cette période le mieux possible. Ce n’est pas facile, mais on doit faire avec, on n’a pas trop le choix. Pour le match de ce samedi, je dois faire confiance aux joueurs que j’ai en main. Ils sont motivés et veulent avoir leur chance. Le plus urgent, c’est de limiter la casse. Après, on aura le temps de se pencher sur plusieurs questions au mercato », a indiqué hier l’entraineur de l’Entente qui se trouve face à une situation des plus compliquées et qui risque de déplorer en plus plusieurs absence ce samedi.
 

Publié dans : ess Radouani Bouguelmouna Souibaah et Tebbi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Eliminatoires Mondial 2022 (2ème tour) : Votre pronostic pour le match des Verts face à Djibouti ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4667 25/01/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir