Ligue 1 & 2

CSC: Redjradj et Medjoudj vont animer une conférence de presse

Lavagne «Où est Redjradj ? Il parait qu’il n’a pas le courage de m’affronter, lui qui a déclaré qu’il allait me limoger après le match de l’ESS»

Auteur : H.S./S.K. lundi 02 décembre 2019 10:26

Le directeur général Rachid Redjradj et le directeur sportif Nacer Medjoudj ne comptent passer sous silence, les accusations de Denis Lavagne à leur encontre. Ils comptent passer à l’action pour lui répondre, lors d’un point de presse qu’ils vont organiser dans les prochaines 48 heures. Les deux responsables veulent dévoiler tout et sauront quoi dire en répondant à Lavagne, pour éclaircir l’opinion publique du CSC, dans cette période précise, où le conflit entre les deux hommes et le coach français a pris une autre tournure, car il s’agit de l’image de marque du CSC qui est remise en question.
Ils attendent la décision de l’ENTP pour résilier le contrat du coach
Rachid Redjradj et Nacer Medjoudj n’attendent que la décision des patrons du club, ceux de l’ENTP, pour passer à l’action et procéder à la résiliation du contrat de Denis Lavagne, qui est devenu un vrai problème pour eux, surtout avec cette guerre des déclarations par médias interposés.
Ils répondront aux accusations de Lavagne
Les deux hommes vont animer un point de presse dans les prochaines 48h pour répondre aux accusations de Denis Lavagne, qui s’est attaqué à eux une nouvelle fois à l’issue du Clasico remporté face à l’ESS. Rachid Redjradj et Nacer Medjoudj ne comptent pas se taire et répondront à Lavagne pour éclairer l’opinion publique du CSC.
Et veulent exploiter ses déclarations pour le limoger
Rachid Redjradj attend juste un document de la direction de l’ENTP, pour le charger de la mission, et ce dans le but de régler cette affaire en mettant fin aux fonctions de Lavagne. Redjradj et Medjoudj vont miser sur les déclarations de Lavagne pour le limoger, car il n’a pas uniquement touché aux personnes, mais aussi au club. D’ailleurs même les patrons de l’ENTP sont très en colère et ne sont pas du tout contents des accusations de Lavagne et de ses déclarations. Les responsables de l’ENTP ont demandé à Redjradj et Medjoudj de ne pas entrer en conflit à nouveau avec Lavagne et préfèrent temporiser encore. Mais une chose est certaine il y a bel et bien une intention des dirigeants de mettre fin à l’aventure de Denis Lavagne avec le CSC.
Redjradj : «Ce n’est pas le moment de lui répondre… il n’a pas seulement touché à nous mais à d’autres parties»
Le directeur général Rachid Redjradj qu’on a contacté, pour répondre aux accusations de Lavagne, s’est contenté de nous dire ce qui suit : «On est un club professionnel et ce n’est pas le moment de lui répondre. J’ai entendu et j’ai lu ses déclarations et comme on dit celui qui parle beaucoup se trompe. Il y a une direction et on respecte ses directives et au moment voulu, on dévoilera beaucoup de choses.» Avant de conclure : «Cette personne n’a pas touché uniquement moi  et Medjoudj, mais aussi d’autres parties. Ce qu’il a déclaré est très grave et on lui répondra au moment voulu.»
Medjoudj : «Je ne peux pas lui répondre et impossible de me rabaisser à son niveau»
Dans une première riposte aux accusations de Denis Lavagne, le directeur sportif du CSC Nacer Medjoudj, s’est contenté de nous dire ce qui suit : «Je ne peux répondre à ce monsieur et il m’est impossible de me rabaisser à son niveau. Il y a une façon de lui répondre et ce dans un cadre organisé et d’une façon professionnelle et respectable.» Et de conclure : «Pour ceux qui disent que j’ai joué en 6e division en France, je leur réponds : allez-y consulter Google et vous allez trouver qui est Medjoudj et sa carrière de footballeur. Je suis honoré d’avoir joué en France et à l’âge de 40 ans. Pour ce qui est de notre réponse, on va organiser une conférence de presse dans les prochains jours pour répondre à toutes ces accusations gratuites, tout en dévoilant beaucoup de choses, dans un cadre professionnel.»
 

Lavagne «Où est Redjradj ? Il parait qu’il n’a pas le courage de m’affronter, lui qui a déclaré qu’il allait me limoger après le match de l’ESS»

Le coach du CSC Denis Lavagne a tiré à boulets rouges sur Redjradj et Medjoudj, tout en se montrant intouchable dans son poste d’entraîneur : «Où est Redjradj, où est Medjoudj ? Je suis seul et pourtant Redjardj a déclaré qu’il allait me limoger après le match de l’ESS. Qu’il ose venir m’affronter s’il a le courage. J’y suis et j’y reste et il parait que Redjradj ne fait que provoquer des problèmes avec Medjoudj depuis leur arrivée, et ce, dans le but de ramener leur technicien et leurs joueurs, pour faire du business. Mais je leur dis je suis là et je ne bougerai pas de mon poste, surtout que l’équipe est sur la bonne voie et réalise de bons résultats.»
«Redjradj a nommé Medjoudj pas pour ses compétences mais pour leur amitié»
Denis Lavagne s’est attaqué encore à Rachid Redjradj concernant la nomination de Nacer Medjoudj comme directeur sportif en déclarant ce qui suit : «Est-ce que c’est normal qu’une personne qui a travaillé dans un club de 6e ou 7e division soit désigné comme directeur sportif du CSC, c’est incroyable mais vrai. Cette personne a été désignée (Medjoudj nommé par Redjradj) pas pour ses compétences mais beaucoup plus pour leur amitié. Alors que c’est comme ça que ça fonctionne dans le football algérien, c’est vraiment pas du tout professionnel et inconcevable.»
«Ils disent que je suis un entraîneur d’un niveau faible, alors que j’ai battu le CRB, la JSK et l’ESS»
En conclusion, le coach Denis Lavagne ne s’est pas arrêté là dans ses déclarations en estimant qu’«ils disent que je suis un entraîneur d’un niveau faible, alors que j’ai réussi à battre de grandes équipes comme la JSK, le CRB et l’ESS. Depuis le départ de Boukhedenna, l’équipe a réussi à se frayer une place en tête avec 16 points récoltés lors des 8 derniers matchs.»
 

Haddad  «J’ai joué mon meilleur match cette saison»
Le milieu de terrain du CSC Fouad Haddad, estime que c’est son meilleur match cette saison et cette victoire face à l’ESS leur a évité de tomber dans une crise sans issue : «On était dans l’obligation de gagner ce Clasico face à l’ESS. On était des hommes et des guerriers sur le terrain et on mérite amplement ce succès et ce sans diminuer de la valeur de l’ESS qui n’a pas démérité. Mais on était meilleurs sur tous les plans et cette victoire nous galvanisera pour la suite du parcours.» Et de conclure : «Quant à moi, je crois que j’ai réussi mon meilleur match depuis le début de saison. Je tâcherai de garder ce rythme et de faire mieux à l’avenir pour aider mon équipe à gagner d’autres matchs et à avancer au classement.»
 

Le garde matériel, heureux papa
Le garde matériel du CSC Omar Diabi est un heureux papa, après la naissance d’un joli poupon prénommé Badis. Les coéquipiers de Benayada ont partagé cette joie avec ce garde matériel. En cette heureuse circonstance, le collectif du Buteur qui couvre les activités du CSC, félicite les familles Diabi et Bouderbala et souhaitent un prompte rétablissement à la maman.
 

Il s’installe comme meilleur buteur du championnat avec 6 buts…

Le grand retour de Abid

L’avant-centre du CSC, Mohamed-Amine Abid, est en train de revivre et de refaire surface de fort belle manière. Il s’est distingué face à l’ESS en réussissant un doublé et une passe décisive sur le but marqué par Belkacemi. Abid s’installe comme meilleur buteur du championnat avec six réalisations aux côtés de l’attaquant de l’AS Aïn M’lila Tiaïba, auteur du même nombre de buts. Il réussit un bon début de saison avec le CSC, contrairement à la saison précédente, où il a eu du mal à s’illustrer, comme ce fut le cas, lors de la saison du sacre. C’est le grand retour de Abid et ce joueur aux grandes qualités offensives, vise plus loin et veut marquer d’autres buts à l’avenir afin d’aider le CSC à gagner d’autres marches au classement et de se frayer une place sur le podium tout en espérant même remporter le titre. Abid est bien parti pour marquer d’autres buts et de concurrencer l’attaquant Tiaïba pour le titre de meilleur buteur.
«J’espère que ce doublé en appellera d’autres»
L’attaquant du CSC Mohamed-Amine Abid, se dit heureux de la victoire et de son doublé face aux Sétifiens : «Je suis doublement heureux de cette victoire, mais aussi pour mes deux buts inscrits. Je suis aussi content pour Belkacemi qui a marqué un joli but.» Et d’ajouter : «J’espère que ce doublé en appellera d’autres à l’avenir. Je suis en confiance et je veux marquer d’autres buts pour aider le CSC à réaliser ses objectifs cette saison et au même temps donner de la joie aux Sanafir.» Le buteur du championnat conclut en nous déclarant ce qui suit : «J’espère aussi que les problèmes administratifs soient réglés dans les plus brefs délais, pour que le CSC aille de l’avant et continue sur sa lancée. On remercie les supporters pour leur soutien et on est contents de leur avoir procuré de la joie et du bonheur. Ils méritent tout le bonheur du monde et inch’Allah on leur offrira d’autres victoires à l’avenir.»
 

 

 

Publié dans : csc Lavagne Redjradj et Medjoudj

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4663 20/01/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir