Ligue 1 & 2

CSC : Les joueurs se préparent à renverser l’entraineur

Il s’est exprimé à son retour du Bahreïn Boukhedenna «Je l’ai annoncé déjà, je suis démissionnaire»

Auteur : Samir K., Hamza S. jeudi 19 septembre 2019 12:07

Les joueurs ont en marre de la philosophie de travail de Lavagne et de faire des choix par sentiment. Ce qui a déplu à la majorité du groupe, qui ne compte pas rester les bras croisés. Ils sont décidés à renverser Lavagne et le pousser à quitter la barre technique. Mais ce qui est étonnant, c’est que ce dernier ne veut pas lâcher prise et insiste de poursuivre sa mission à la barre technique du CS, malgré l’élimination en Coupe arabe face à Al Muharraq avant-hier.
Le scénario de Garzitto et Gomes se répétera avec Lavagne s’il reste
Là où les choses vont, on s’achemine vers le scénario vécu avec Garzitto et Gomes, deux ex-coachs qui ont fait un passage au CSC. Les deux entraîneurs sont entrés en conflit avec les joueurs et même avec la direction. Ils ne voulaient pas partir, ce qui a provoqué des problèmes énormes au sein de la maison du CSC. C’est le même scénario qui se répète avec le driver Denis Lavagne. Ce dernier persiste et signe qu’il poursuivra sa mission avec le CSC, au moment où le courant ne passe plus avec le manager général Adlane Boukhedenna, ainsi qu’avec la majorité des joueurs et même les supporters.
Ils en ont marre de sa philosophie de travail
Depuis l’entame de la saison, Lavagne a perdu sa maitrise du groupe et y a créé beaucoup de tensions au point où des joueurs ne savent à quel saint se vouer et sont complètement déconcentrés. Les mauvais résultats enregistrés en sont la parfaite illustration de la mauvaise gestion du groupe par le coach Lavagne. Même ses choix sont contestés et ses tactiques de jeu ont été défaillantes depuis l’entame de la saison, soit en championnat ou en Coupe arabe. Ces résultats négatifs n’ont fait que détériorer la situation de l’équipe, qui ne sait plus gagner et qui accumule les faux pas les uns après les autres. Cette élimination prématurée en compétition arabe en est la goutte qui fera déborder le vase, entre les joueurs et le coach. Les coéquipiers de Djabout ne savent plus jouer sous sa houlette et sa philosophie de travail ne les arrange pas du tout.
Ils lui préparent un coup d’Etat
Les joueurs qui en ont marre de la politique de travail prônée par Denis Lavagne comptent se retourner contre ce dernier et lui préparent un coup d’Etat pour le déloger de son poste d’entraîneur du CSC. Ils sont dégoûtés du comportement du technicien français et de sa façon de gérer le groupe et même sur ses choix de joueurs à chacune des rencontres.
La direction la seule gagnante, mais…
Dans le cas où les joueurs se retournerait contre le coach Denis Lavagne, la direction sera la seule gagnante dans cette affaire. Mais reste à savoir s’il va accepter de quitter le naivire sans dommages et intérêts, lui qui veut toucher son argent au dernier centime, ou il va trouver un accord avec la direction en se séparant à l’amiable. On le saura dans peu de temps.
 

Il s’est exprimé à son retour du Bahreïn
Boukhedenna «Je l’ai annoncé déjà, je suis démissionnaire»

Adlane Boukhedenna ne compte pas revenir sur sa décision de démissionner de son poste de manager général. C’est ce qu’il nous a déclaré au retour de l’équipe hier du Bahreïn après son élimination en Coupe arabe face à Al Muḩarraq du Bahreïn : « Je vous ai déjà déclaré avant le départ au Bahreïn, juste après le match contre le CABBA, que je me déplacerai au Bahreïn, mais ma décision était prise. J’ai annoncé ma démission et je ne vais pas revenir sur ma décision. »
«Il y a quelques trucs administratifs à régler et je quitte mon poste»
Notre interlocuteur rajoute dans le même ordre d’idée : « Il reste quelques trucs administratifs à régler et je quitte mon poste. Je vais signer un contrat de sponsoring dans les prochains jours et je pars. Mais je resterai toujours un supporter du CSC. »
«Voici ma réponse à ceux qui disaient que je suis parti au Bahreïn pour me sucer sur le dos de l’équipe»
Boukhedenna n’a pas omis de répondre à ses détracteurs et qui essayent de salir son image : « Ma réponse à ceux qui disaient que je suis parti au Bahreïn avec l’équipe pour me sucer sur le dos de l’équipe. Je n’ai fait que mon devoir de responsable et la liste a été envoyée à l’Union arabe de football. Je ne pouvais laisser l’équipe dans ces moments pareils et je ne suis pas quelqu’un d’assoiffé comme ces personnes. »
«Est-ce normal qu’un entraîneur me défie en me disant : Si vous êtes un homme, limoge-moi ?»
Adlane Boukhedenna ne veut pas entrer en guerre avec le coach Lavagne car il estime que ce dernier a dépassé les lignes rouges, en le défiant et en lui lançant après l’élimination de l’équipe ce qui suit : « Si vous êtes un homme, limoge-moi !»
«Tout le monde a vu cette mascarade face à
Al Muḩarraq et un coach qui n’arrivait même pas à faire des changements»
Il poursuit sa déclaration en incombant la responsabilité de cette élimination au coach Denis Lavagne : « Tout le monde a vu cette mascarade au Bahreïn et cette élimination de l’équipe. Il est responsable de cette élimination et il n’arrivait même pas à effectuer des changements. Avant que je ne sois responsable je suis supporter du CSC et je suis vraiment écœuré par cette élimination. Les responsables de l’ENTP étaient présents et ont tous vu le match et ce qui s’est passé. »
«Ce n’est pas moi qui ai recruté cet entraîneur et il fait exprès de ne pas aligner les joueurs que j’ai engagés cet été»
En conclusion, le manager général est allé loin dans ses déclarations, en déclarant : « Ce n’est pas moi qui ai recruté cet entraîneur. Le comble c’est que ce dernier continue de faire confiance aux mêmes joueurs malgré les faux pas, et de faire exprès de ne pas aligner les joueurs que j’ai engagée cet été. »

Le manager général s’est accroché avec le coach à la fin du match
Adlane Boukhedenna qui a pourtant annoncé son départ du CSC n’a pas digéré l’élimination de l’équipe en Coupe arabe et s’est accroché verbalement avec le coach Denis Lavagne en fin de rencontre, et ce, devant les représentants de l’ENTP et l’ambassadeur d’Algérie au Bahreïn. Il a incombé la responsabilité de cette élimination au coach qui a failli à sa mission, aux yeux du manager général. Les deux hommes ont failli en arriver aux mains, tellement la tension était très tendue entre les deux hommes et ce depuis le match face au CABBA.
… et il a blâmé les joueurs
Comme il n’a pas omis de blâmer les joueurs, lesquels, pour lui, ont failli à leur devoir, en prenant le match à la légère. Ce qui s’est répercuté sur leur rendement et le résultat final de la partie. Il leur a lancé : « Avant d’être un joueur de football, il faut être un homme tout d’abord. »
 

 

 

Publié dans : csc Lavagne Boukhedenna

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4582 16/10/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir