Ligue 1 & 2

CSC : Lavagne renonce à la libération de Aouedj

Yettou «On peut terminer la phase aller sur le podium»

Auteur : Samir K., Hamza S mardi 03 décembre 2019 14:04

Sid Ahmed Aouedj ne sera finalement pas libéré au mercato d’hiver. Les deux belles prestations du joueur face à l’USMBA et l’ESS ont poussé le coach Denis Lavagne à revoir sa décision. D’après nos sources, Aouedj, l’ex-joueur du MCO, est bien parti pour continuer l’aventure au CSC et surtout confirmer son grand talent et apporter son expérience à l’équipe qui est dans le besoin de joueurs de ses qualités.
Il a porté son nom sur la liste des libérés avant le match de l’USMBA
Denis Lavagne qui a déjà porté sur la liste des libérés trois joueurs en l’occurrence Dahamchi, Traoré et Herida, a remis même une autre liste dans figurait le nom de Sid Ahmed Aouedj, avant le match face à l’USM Bel Abbès. Mais contre toute attente et le jour du match, Denis Lavagne a décidé d’aligner l’enfant d’El Bahia d’entrée. Une titularisation que personne n’attendait, même le joueur lui-même. Finalement, Sid Ahmed Aouedj a bien saisi sa chance, en tirant son épingle de jeu face au club de la Mekerra. Il a donc fait changer d’avis à Lavagne de le libérer ce mercato.
Et il était surpris par son rendement
Si le coach s’est racheté de sa décision de libérer Aouedj, c’est beaucoup plus en raison du rendement présenté par le joueur face à l’USM Bel Abbès et l’ES Sétif. Il a été tout simplement époustouflant en répondant aux larges attentes du staff technique et des Sanafir. Le coach des Vert et Noir était surpris par le rendement présenté par le joueur lors des deux derniers matchs. Ce qui a poussé le coach à revoir sa copie concernant ce joueur, qui a surpris plus d’un alors qu’il était sur le point d’être mis sur la liste des libérés.
Il fait désormais partie des plans de l’entraineur, mais…
D’un joueur presque indésirable, Sid Ahmed Aouedj est devenu une pièce dans les plans de Denis Lavagne. Le technicien français mise désormais sur lui, pour les matchs à venir, au milieu du terrain, surtout en cas de défection de joueurs comme Lamri, Yettou ou Haddad comme il peut jouer sur les côtés en attaque. Certes la concurrence bat son plein, mais Sid Ahmed Aouedj reste confiant et ne perd pas espoir de s’imposer dans le onze constantinois pour les prochaines sorties.
 «Si j’ai plus de chance, le coach changera sa vision sur moi»
Lors d’une discussion avec Sid Ahmed Aouedj sur sa situation au CSC, notre interlocuteur nous déclare ce qui suit : « J’ai vécu des moments difficiles, en raison de ma marginalisation par le staff technique. Mais à aucun moment j’ai perdu espoir et j’ai continué à cravacher dur, en attendant de saisir ma chance. Je ne l’ai pas ratée face à l’USMBA et j’aurais souhaité jouer plus, mais j’ai fait mon entrée en cours de match face à l’ESS. J’ai plus de chances, je serai encore meilleur et je ferai changer de vision au coach Lavagne sur moi. »
 

Yettou «On peut terminer la phase aller sur le podium»

Le milieu de terrain du CSC Nassim Yettou nous parle du match gagné face à l’ESS, de la suite du parcours et de la solidité du groupe.
Vous avez réussi une belle victoire face à l’ESS, un commentaire ?
C’était un match à ne pas rater face à l’ESS et surtout sur notre terrain et devant nos supporters. Après la défaite de Bel Abbès, on n’avait pas le choix et on a réussi à gagner avec l’art et la manière. On a prouvé qu’on a un groupe soudé et solidaire, composé de joueurs de bonne famille. Ce succès nous a fait beaucoup de bien sur le plan moral et va aussi nous motiver de rester sur cette lancée pour les matchs à venir, pour cette phase aller du championnat.
Sur le plan personnel, vous avez réalisé l’une de vos meilleures rencontres, quel est le secret ?
Depuis que je suis arrivé au CSC, je me donne à fond aux entraînements et pendant les matchs, et même quand il s’agit de matchs amicaux. Je me donne à fond avec le CSC et je suis vraiment très heureux de jouer dans ce grand club. Je me sens comme un poisson dans l’eau et je veux être toujours à la hauteur des aspirations du staff technique et des Sanafir. Il n’y a aucun secret sur mes prestations, seulement je travaille sans relâche et avec beaucoup de sérieux et d’abnégation. Je veux ajouter une chose.
Allez-y…
Après la dernière défaite concédée face à l’USM Bel Abbès, on était dans l’obligation de rendre le sourire aux Sanafir qui étaient déçus. On espère aussi que les problèmes administratifs seront réglés, car on a vécu une semaine difficile. Nous les joueurs, on vit dans une bonne ambiance et dans un climat familial. Je n’ai jamais joué dans un club où il y a un groupe aussi soudé comme celui du CSC.
Comment voyez-vous l’avenir du club ?
L’avenir s’annonce sous de bons auspices et on a trois matchs qui restent, avant la fin de la phase aller. On fera tout notre possible pour garder cette bonne dynamique pour terminer cette manche aller en force et pourquoi pas sur le podium. Nos supporters méritent tout le bonheur du monde et leurs encouragements face à l’ESS du début jusqu’au coup de sifflet final est la meilleure preuve de leur attachement au club. On fera le nécessaire pour ne pas les décevoir cette saison et de leur procurer beaucoup de joie et de bonheur. Je crois que ce groupe a les moyens de rivaliser avec les meilleurs de la Ligue 1.
 

Les supporters rappellent à Lavagne ses déboires
Alors que Denis Lavagne ne cesse de se jeter des fleurs sur sa personne qu’il a réalisé de bons résultats avec le CSC, les supporters n’ont pas raté l’occasion pour lui rafraîchir la mémoire sur ses déboires soit en championnat, comme cette leçon que lui a orchestrée Djallit alors qu’il était manager de la JS Saoura avant de diriger l’équipe face au CSC. Sur les réseaux sociaux, les supporters dans leur majorité ont rappelé à Denis Lavagne qu’il a aussi raté plusieurs objectifs du club, comme cette élimination en ½ finale de la Coupe d’Algérie la saison passée face au CRB et surtout cette humiliation en Coupe arabe dès le premier tour face à Al Muharraq du Bahreïn. Des exemples qui prouvent aussi que Denis Lavagne a raté beaucoup de matchs qu’il ne fallait pas louper.

Publié dans : csc Yettou Sid Ahmed Aouedj Lavagne

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4663 20/01/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir