Equipe d'Algérie

Bounedjah: «Leekens m’a marginalisé, Alcaraz n’a pas pensé à moi, j’espère avoir une chance avec Madjer »

« J’ai envie de prouver que j’ai le niveau de jouer en sélection »

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali mardi 17 octobre 2017 13:21

Après une brève absence due à une blessure, l’attaquant algérien d’Al Sadd a signé son retour  à la compétition par un but de Toute beauté et une passe décisive qui ont permis  à son équipe de s’imposer avant-hier sur le score de trois buts à un contre Qatar SC. Baghdad Bounedjah que nous avons pu avoir hier au bout du fil nous livre ses impressions sur la nomination du nouveau staff technique des Verts, chapeauté par Rabah Madjer. Bounedjah espère avoir  une chance pour confirmer son statu d’international

Après une  absence de trois semaines, vous revoilà  avec une prestation brillante contre le Qatar SC, hier ?

Hamdoulillah, après une absence qui m’a couté 3 matchs avec mon club, pour raison de blessure, j’ai repris la compétition ce dimanche (entretien réalisé hier). Mon retour aura été une réussite puisque j’ai réussi à marquer et aider mes camarades pour remporter ce match contre Qatar SC. J’ai marqué un joli et j’ai délivré une passe décisive sur la troisième réalisation de notre équipe. Je remercie mes camarades et toutes les personnes qui m’ont soutenu. Je reviens bien et j’ai envie de prouver que j’ai un bon niveau à même de me permettre de jouer dans n’importe quel club.

Votre entraineur, et vos dirigeants ont salué votre reprise réussie, on compte beaucoup sur vous, quel sera l’objectif d’Al Sadd pour cette saison ?

Le premier objectif est clair, reconquérir le titre de champion que nous avons perdu l’année passée lors de l’ultime journée du championnat et bien entendu aller le plus loin possible en Ligue des Champions Asiatique. On est qualifiés directement en phase des poules et nous visons d’aller au dernier carré, Inch’allah

L’année passée vous avez marqué beaucoup de buts, quel est votre objectif sur le plan personnel ?

Je veux battre mon record de l’année passée.  Malgré  cette blessure m’a un peu freiné, je crois que j’ai bien commencé  la saison avec un triplé marqué en Super Coupe du Qatar, et maintenant dès mon retour j’ai pu retrouver le chemin des buts, c’est de bon augure pour la suite, Inch’allah. Hier, j’ai marqué un beau but et j’espère qu’avec le travail je vais atteindre mes objectifs sur le plan personnel et faire plaisir à nos supporteurs et prouver au peuple algérien que j’ai le niveau de jouer en équipe nationale.

Vous avez marqué jusqu’ici 4 buts et vous avez même pris part à la dernière CAN, espérez vous une convocation avec l’arrivée de Rabah Madjer à la tête de la sélection ?

Inch’allah, j’ai de grands espoirs de retrouver ma place en équipe nationale. Vous savez ce que j’ai vécu au Gabon m’a vraiment touché, en suite, Alcaraz n’a même pas pensé à moi, donc j’espère avoir une chance avec Rabah Madjer pour qui je souhaite beaucoup de réussite. J’espère qu’il aura la réussite pour réaliser les meilleurs résultats possibles à la tête de la sélection nationale.

Vous avez reçu comment la nomination de Madjer  à la tête de barre technique ?

C’est une question que j’aurai aimé éviter parce qu’on dira qu’il est en train de lancer un clin d’œil au nouveau sélectionneur mais la vérité on doit la dire : je crois qu’on parle là d’un grand joueur avec beaucoup de vécu. Maintenant, je lui souhaite de matérialiser cela sur le terrain en transmettre son savoir et faire et surtout son expérience aux joueurs de l’Equipe nationale. Je suis convaincu qu’on va beaucoup apprendre avec lui et progresser. J’espère qu’il me donnera une chance et à moi de lui prouver ce que je vaux sur le terrain et le convaincre que j’ai bien ma place en sélection.

On disait que Bounedjah était le digne successeur de Slimani, mais Leekens ne vous a pas vraiment aidé, avez-vous une revanche à prendre ?

Bien sur, je veux prouver ma valeur sue le terrain et montrer que je peux bien ramener une meilleure concurrence dans mon poste. Leekens m’a marginalisé, il ne m’a pas accordé beaucoup de minutes pour prouver, je n’ai pas eu l’occasion d’aider la sélection, et c’est ce qui m’a fait très mal. Il y na aussi le  match contre le Nigeria où vraiment je me sentais capable de marquer mais finalement le coach m’avait donné que 4 minutes, ce qui n’était pas suffisant pour moi, malgré quelques tentatives en toute fin de match.

Comment avez-vous vécu cette série de défaite des Verts contre la Zambie et la Cameroun ?

J’étais vraiment déçu et abattu pour notre équipe parce que vous savez, les mauvais résultats n’arrangent jamais les choses au contraire ils accentuent la crise. Maintenant, ce qui est fait est fait, il faut penser à l’avenir et penser à redonner du sang neuf à notre équipe nationale. Inch’allah avec l’installation du nouveau staff et la prise de conscience de tous les joueurs, on va se relancer et assurer notre billet pour la prochaine CAN 2019.

Boualem Charef nommé Directeur des équipes nationales, un mot par rapport à cette désignation ?

Je crois qu’on a trop tardé à le désigner. Charef a fait ses preuves, c’est un grand technicien. Malheureusement, on n’a pas cru en son projet. Personne je dis bien personne n’a pu réaliser ce qu’il a fait en faisant de joueurs de divisions inférieures des professionnels en Algérie, et  à l’étranger. Bien sur sans parler de son passage à El Harrach où il a toujours su monter une équipe avec des joueurs inconnus  et instaurer une discipline de travaille. Je crois aussi que la FAF a su enfin le placer où il peut donner à l’Algérie dans les années proches à venir.

Un dernier mot sur la situation de l’USM El Harrach qui souffre en ce début de saison ?

Je suis écœuré, franchement, ce n’est pas pour lui jeter des fleurs car son travail parle pour lui, Charef a laissé un grand vide dans cette équipe. Avec tout le respect que je dois à ses successeurs, ce n’est pas évident de faire comme lui, car Charef quand il te ramène, il t’apprend à te battre à travailler et te fait progresser rapidement et comme ça les résultats suivent et l’USMH était le plus grand bénéficiaire. Je souhaite qu’El Harrach va s’en sortir, cela s’annonce difficile mais j’y crois fermement parce que c’est mon club de cœur.

 

Publié dans : Baghad Bounedjah

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3916 25/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir