Ligue 1 & 2

USMA - Zouari «Pas d’autre choix que de gagner à Luanda»

«Atlético Petróleos est une bonne équipe, autrement elle n’aurait pas atteint ce tour»

Auteur : Adel Cheraki mardi 03 décembre 2019 14:04

Ayant donné l’avantage aux siens dès la cinquième minute, Abdelkrim Zouari - qui a inscrit lors de ce match joué samedi contre le WAC sur la pelouse du stade Mustapha-Tchaker son premier but en Ligue des champions - a vu sa joie gâchée après que les joueurs de l’équipe adverse ont égalisé en fin de match. Contacté au bout du fil, l’attaquant usmiste est revenu sur la soirée qu’il a passée à Blida avant d’évoquer la prochaine rencontre prévue cette fin de semaine à Luanda. Ecoutons-le.

 

 


Avec un peu de recul, quelle analyse faites-vous sur le match qui vous a opposé au Wydad le week-end passé ?
C’était un derby maghrébin, nous nous sommes attendus à ce qu’il soit difficile à négocier même si nous l’avons joué à domicile et devant nos supporters. L’équipe adversaire venait de quitter une compétition internationale, à savoir l’UAFA Cup, face à son grand rival, le Raja en l’occurrence. Les joueurs marocains avaient pour mission de se racheter en Ligue des champions. En ce qui nous concerne, il nous fallait gagner pour bien débuter ce tour. Nous nous sommes donnés à fond mais finalement ça n’a pas suffi pour que nous allions au bout et nous attendrons notre but.
Qu’est-ce qui vous a manqué pour battre le WAC ?
Je ne dirais pas que nous n’avons pas cru en nous, mais il fallait peut-être se montrer plus efficaces. Nous avons encaissé un but à quelques minutes du coup de sifflet final, nous ne pouvons qu’être déçus. Si nous avions gagné, personne n’aurait crié au scandale. Lors de cette rencontre, je dirais que chaque équipe a eu sa mi-temps. Nous avons dominé la première, les joueurs marocains ont su gérer la seconde. Nous sommes tristes car la victoire nous a longtemps tendu les bras, le destin a eu son mot à dire et il ne faut pas se laisser abattre. 
Lors de ce match, vous avez marqué votre premier but en Ligue des champions. Un mot à propos de cette performance…
Ma joie n’a pas été totale. Nous avons cru avoir fait le plus dur mais finalement il fallait un second but afin de faire le break et se mettre définitivement à l’abri. J’aurais souhaité que ce but nous assure les trois points, seulement ça n’a pas été le cas. J’espère que je serai encore plus performant à l’avenir et que notre équipe se montrera plus solide mais aussi efficace dans tous les compartiments.
Comment voyez-vous à présent la suite du parcours ?
Rien ne change. Même si nous avions gagné, elle aurait été difficile et elle ne sera aussi après ce match nul concédé à domicile. Pour se qualifier, il faut se battre à fond et jusqu’à la dernière minute. Personne ne nous fera de cadeau. Notre destin est entre nos mains, ce sera à nous de faire le nécessaire pour se racheter et récupérer les points perdus. Rien n’est encore joué, il faut croire en nos chances et donner le meilleur de nous-mêmes afin de ne pas avoir de regret à l’avenir.
Votre prochain adversaire sera l’Atlético Petróleos, avez-vous des informations à propos de cette équipe ?
Pour être franc, non. Personnellement, je sais uniquement qu’elle s’est inclinée en Afrique du Sud contre le Mamelodi Sundowns. Les membres du staff technique disposent d’assez de temps pour récolter le plus de renseignements possible, ce qui ne pourra que nous être utile. Ce qui est certain aussi, c’est que le fait qu’elle a atteint ce tour, c’est qu’elle est bonne. Il faut s’en méfier. 
L’USMA peut-elle gagner en Angola ?
Nous n’allons pas faire tout ce voyage d’Alger jusqu’à Luanda juste pour limiter les dégâts. Nous viserons les trois points et nous ferons de notre mieux pour récupérer ceux que nous avons perdus à Blida. Nous pouvons le faire, nous l’avons réalisé fait à Niamey et à Nairobi, nous essayerons de refaire ce coup. Ce ne sera pas facile, mais nous sommes décidés à réaliser une belle performance.
L’USMA sera privée des services de Muaid Ellafi et peut-être même Taher Benkhelifa, ne craignez-vous pas que de telles absences vous fragilisent ?
C’est vrai que nous aurions voulu faire ce déplacement avec un groupe au complet, mais nous n’avons pas un autre choix qui de nous adapter. On parle de deux éléments clés dans notre onze, c’est normal que de telles absences se fassent ressentir mais en même temps, les membres du staff technique disposent d’autres options, ce sera à eux de faire des choix et ce sera à nous de nous montrer à la hauteur sur le terrain.
 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4695 26/02/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir