Coupe d'Algérie

MCA 2 - ESS 3 : Les hommes l’ont fait

Des joueurs héroïques

Auteur : Khalil L. lundi 26 juin 2017 18:12

C’est dans des conditions très particulières, difficiles surtout, que l’Entente de Sétif a arraché brillamment samedi soir son billet pour la finale de la Coupe d’Algérie aux dépens de son hôte, le MCA, qui partait avec les faveurs des pronostics, par rapport à l’avantage du terrain et du public. Pourtant trois jours auparavant, les camarades de Djabou étaient en grève, ils avaient refusé de s’entraîner à deux reprises, mardi et mercredi soir, pour réclamer leur argent. C’était une semaine très agitée que venait de passer l’équipe, au lendemain de la réception organisée par la wilaya de Sétif en l’honneur de l’équipe qui venait d’être sacrée championne d’Algérie et ce n’était sans doute pas la meilleure façon de préparer une demi-finale de Coupe d’Algérie. Du coup, certains avaient du mal à miser le moindre sou sur cette équipe sétifienne, en dépit de son statut, d’autant qu’elle allait évoluer en milieu très hostile, après toute la polémique qui a précédé cette confrontation et les échanges de politesses entre les présidents des deux clubs. Tout cela avait été ressenti sur le terrain, avec une équipe du MCA plus présente dans les duels et plus entreprenante, et celle de l’ESS un peu timide et qui accusait le coup physiquement. Face à une situation aussi compliquée, trois hommes vont faire parler leur expérience pour empêcher l’équipe de flancher : Khedaïria, Ziti et Madoui. Le premier s’est chargé de tenir la baraque derrière en se dressant comme une véritable muraille devant les attaquants mouloudéens qui rataient occasion sur occasion. Khedaïria était dans son jour, en contribuant à la qualification de son équipe, et donc, l’élimination du MCA. Le second, Ziti, avait redonné confiance à toute son équipe en marquant le premier but. Il venait de dire à ses coéquipiers, malgré l’égalisation du Mouloudia qui est intervenue juste après, que tout était possible. Si quelques joueurs doutaient encore, ils ont cessé de l’être après cette ouverture du score. Le troisième, qui est considéré comme le principal artisan du succès de l’Entente, tenait les manettes à partir de la main courante. Madoui a fait le choix de ne pas faire le jeu, de rester derrière et d’attendre. Car il a bien vu que son équipe manquait de jus et éprouvait des difficultés sur le plan physique, après une semaine très perturbée. Sur ce plan, il ne pouvait pas rivaliser avec le Mouloudia et il a donc opté pour le wait and see, d’autant que Djabou et Djahit, qui devaient s’occuper de l’animation aux avant-postes, avaient du mal à le faire. C’était risqué, mais cette stratégie s’est avérée payante. Certes, elle a été facilitée par un manque de responsabilité de quelques joueurs du MCA, Karaoui et Hachoud notamment, qui avaient pénalisé leur équipe par leur comportement, mais il faut dire que l’organisation des Sétifiens sur le terrain avaient fini par énerver les troupes de Mouassa en les poussant à la faute.
Hammar a rappelé à Ghrib les propos de Matem
En plus des duels des joueurs sur le terrain, de celui des deux coachs sur la main courante, il y avait celui des deux présidents qui avaient, plus ou moins, animé les débats durant plusieurs semaines avant ce rendez-vous. Là    aussi, le président de l’Entente a fait très attention dans ses différentes interventions, se contentant de défendre l’intérêt de son équipe et de ne pas aller sur le terrain de son adversaire. Il avait réclamé plus de places pour les supporters de son équipe et c’était son droit, en réservant sa réponse à Ghrib à la fin du match en dansant sous les chants des supporters au coup de sifflet final. Il ne s’est pas empêché aussi de lancer un dernier pic à président du MCA en lui répétant ce que Matem lui avait dit il y a quelques semaines en direct à la télévision : «Les Sétifiens ne pleurent pas, ils font pleurer les autres plutôt. ‘‘la preuve, nous sommes venus les faire pleurer chez eux’’. Il ne faut pas oublier néanmoins que Hammar a très mal géré l’aspect financier de son club, et il doit donc s’estimer heureux.
Des joueurs héroïques 
Car comme nous l’avons déjà indiqué, il n’était pas évident d’aller jouer un match aussi intense, après ce qui s’est passé durant la semaine qui a précédé la rencontre. Et c’est ce qui nous ramène à saluer le professionnalisme des joueurs et leur comportement par rapport à cette crise. Ils ont décidé, en effet, d’oublier ce problème, de le mettre de côté, et de rechausser les crampons pour un autre défi. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont été héroïques. Ils se sont battus corps et âme et jusqu’au bout. Rien ne pouvait rappeler qu’il y a deux jours, ils étaient en grève pour réclamer leur dû. Ils ont choisi d’honorer leurs engagements. En dépit des grandes difficultés éprouvées sur le terrain, ils sont parvenus à décrocher leur billet pour la finale et cela leur a valu le respect de leurs supporters qui ont interpellé les dirigeants pour régler au plus vite le conflit qui les oppose à la direction. «Payez-les et donnez leur plus que vous leur devez, car ils méritent plus que ça», ont exigé les supporters des dirigeants à la fin de la rencontre.
 

Publié dans : hammar Ghrib Karaoui et Hachoud

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir