Ligue 1 & 2

JSK : Boukhanchouche officiellement maintenu

«J’ai une dette envers les supporters»

Auteur : Saïd Djoudi jeudi 30 mai 2019 15:23

C’est les vacances, après une saison pleine durant laquelle la JSK est parvenue à finir à la deuxième place et à assurer une participation à la prochaine édition de la Ligue des Champions, la direction et avant de libérer les joueurs pour un mois de congé, a décidé d’organiser un diner de reconnaissance envers toute personne ayant participé au retour en force de l’équipe. Et comme les coéquipiers de Salhi pourront profiter du soleil puisque la reprise a été fixée pour le 29 juin, les dirigeants, de leur côté, n’ont pas eu le même privilège du moment qu’ils doivent s’activer pour boucler rapidement le recrutement. D’ailleurs, d’ici quelques jours, la JSK devrait annoncer les noms des nouvelles recrues. Cependant, il faudrait aussi établir la liste des éléments qui ne seront pas maintenus. Après Uche et Kabari, au moins trois autres joueurs connaitront le même sort sans parler de Chetti et Fiston, lesquels pourraient évoluer en Europe, la saison prochaine. Mais hier, en début de matinée, nous avons eu une information à laquelle on ne s’attendait pas. En effet, il s’agit de l’avenir du milieu de terrain, Salim Boukhanchouche. Prêté pour six mois au MOB, le natif de Merouana n’a finalement joué que quatre mois avant de résilier son contrat, lui qui ne se sentait pas à l’aise avec le club béjaoui. Devant cette situation, tout le monde attendait à ce qu’il soit convoqué par Mellal pour0 résilier son contrat. Cependant, ce qui s’est passé est totalement différent, puisque selon une source officielle, Boukhanchouche ne quittera pas la JSK, cet été. Il sera officiellement maintenu dans l’effectif. La décision a été prise après mûre réflexion. Les dirigeants estiment que le milieu de terrain a le niveau pour défendre les couleurs du club et apporter un plus la saison prochaine.
Une valeur sûre, pas question de le brader
Il est vrai que Boukhanchouche n’a pas vraiment apporté le plus escompté durant la phase aller puisqu’il n’était pas vraiment concentré, notamment après l’offre du club émirati d’El Fujaïrah. Et c’est à cause de ce contact qu’il avait décidé de partir, lui qui s’est senti bloqué. Mais la direction du club a toujours été contre le fait de le brader. Le coach Dumas n’a à aucun moment décidé de le libérer, lui qui a toujours dit : « J’aime les joueurs avec un caractère trempé ». Et dès que la saison s’est terminée, sans perdre de temps, la direction décide de lui donner une deuxième chance.
Il s’est réuni avec Mellal et Dumas, la direction d’accord pour le garder
A la veille de la rencontre NAHD-JSK, les responsables de la JSK avaient tenus une réunion avec Salim Boukhanchouche lequel a été invité à discuter avec les responsables dans un hôtel à Alger. En effet, le milieu de terrain a eu une longue discussion avec le président Mellal ainsi qu’un dirigeant proche du club. Ces derniers lui ont proposé l’idée de revenir et de défendre à fond le maillot du club. Une décision qui a fait énormément plaisir au joueur lequel n’avait qu’à donner son accord et d’arrêter de penser négativement. Il a été même invité à assister au match NAHD – JSK au 20-Août. Le lendemain matin, Boukhanchouche a été contacté par les dirigeants afin de rallier Tizi Ouzou. Le joueur qui s’est déplacé à la ville des Genêts, a eu une longue discussion avec Franck Dumas lequel lui a expliqué qu’il souhaiterait le récupérer et compter sur lui la saison prochaine.
Il devrait prolonger son contrat d’une année
Si la direction de la JSK souhaite récupérer Boukhanchouche, c’est pour lui donner une chance de relancer sa carrière et de prouver qu’il est capable de faire la différence. Mais avant de le réintégrer, le président Mellal lui a exigé de prolonger son bail d’une année. Alors qu’il est déjà sous contrat jusqu’en 2020, il devrait le prolonger jusqu’en 2021.

---------------------

Boukhanchouche : «J’ai une dette envers les supporters»
Saha ftourek, quelles sont vos nouvelles ?
Je vais bien, merci. Je suis en vacances, donc je passe mon temps entouré de mes proches en ce mois de Ramadhan.

Vous avez résilié votre contrat avec le MOB, peut-on savoir pourquoi ?
C’est simple, je n’ai pas pu m’adapter. J’ai eu des soucis et je ne pouvais plus continuer à jouer. Du coup, j’ai préféré partir et attendre la fin de saison pour discuter avec la JSK à propos de mon avenir.

Justement, nous avons appris que vous avez été contacté par la direction, confirmez-vous l’information ?
Oui, c’est vrai. Il y a quelques jours, le président Mellal m’a appelé. Il m’a demandé de venir le voir dans un hôtel à Alger. San hésitation, j’ai accepté. Je me suis déplacé et je l’ai rencontré. Nous avons discuté durant plusieurs minutes où nous avons évoqué mon avenir.

Soyez plus explicite…
Lorsque j’ai rencontré Mellal, il m’a directement demandé de revenir à la JSK. Selon lui, je n’ai jamais eu de problème avec qui que ce soit et que j’ai laissé ma place propre. Il m’a donné l’impression qu’il voulait vraiment de moi à la JSK. Sincèrement, je n’attendais pas à un tel accueil. Lorsqu’il m’a appelé, je me suis dit que c’était peut-être pour me donner ma lettre de libération. Au final, c’était vraiment pour me demander si je voulais vraiment revenir.

Quelle a été votre réponse ?
Je suis quelqu’un qui croit en Dieu. Je lui ai dit clairement que je suis sous contrat et que le dernier mot revient à la direction. Autrement dit, s’ils souhaitent que je reste, je resterai sinon j’irais chercher un autre club.

Et finalement, vous avez décidé quoi ?
Croyez-moi, je sais que je ne trouverais jamais mieux que la JSK. Je n’aurais jamais dû quitter le club. Il est vrai qu’il y a eu des problèmes et j’assume une grande part de responsabilité. On a eu des différends, notamment après l’offre d’El Fujaïrah. Je crois que je n’étais pas vraiment mûr. Je ne devais pas réagir de la sorte. Je tiens aussi à dire que la direction n’a pas été vraiment tendre avec moi. Aujourd’hui, je regrette ce qui s’est passé et je suis prêt à ouvrir une nouvelle page.

Et par la suite, qu’avez-vous fait ?
Après mon entrevue avec Mellal, il m’a demandé de venir assister au match NAHD-JSK et j’ai accepté. J’ai suivi une grande partie de la rencontre avant de quitter le stade. Le lendemain, on m’a appelé pour me demander de me rendre à Tizi Ouzou. Je n’ai pas hésité, j’ai encore une fois rencontré les dirigeants avant de m’entretenir durant plus d’une heure avec le coach Franck Dumas.

Qu’est-ce qu’il vous a dit ?
Il a été clair avec moi, il m’a fait savoir qu’il aurait aimé compter sur moi et que je n’avais pas à me comporter de la sorte. Je lui ai aussi fait savoir que j’assume la plus grande part de responsabilité. Par la suite, il n’a pas arrêté de me donner des conseils et me dire que je suis quelqu’un qui joue bien au ballon. Il m’a même dit que la JSK aurait remporté le titre si j’avais été présent. Croyez-moi, ça m’a fait un très grand plaisir.

Si on comprend bien, vous êtes officiellement de retour…
Dans ma tête, oui, je suis officiellement de retour. Le discours de la direction m’a énormément rassuré. Je ne sais pas si vous allez me croire, mais je suis très motivé. Je veux bien réussir mon passage à la JSK. Je suis quelqu’un de timide qui ne s’exprime pas bien, mais je vais tout donner sur le terrain et prouver que je ne suis pas fini. On m’a même proposé de prolonger mon contrat d’une année, je crois que je vais accepter.

Comment vous sentez-vous sur le plan physique ?
Je me sens bien, même si j’ai résilié mon contrat avec le MOB, je ne suis pas resté sans compétition. Je m’entraîne régulièrement. Je veux vraiment réussir, j’ai énormément mûri, croyez-moi.

Pensez-vous pouvoir vraiment apporter un plus à l’équipe ?
Oui, cette fois-ci, je suis confiant, je sais que je peux vraiment faire la différence. Il suffit juste de me faire confiance et de compter sur moi. Je suis un joueur qui peut faire la différence mais pas avant qu’on me fasse confiance.

Que pensez-vous du parcours réalisé cette saison ?
Un parcours honorable, personne ne s’attendait à une telle performance. En début de saison, certains pensaient qu’on allait jouer la relégation, mais au final, les joueurs ont relevé un très grand défi. Aujourd’hui, l’équipe retrouve la compétition africaine, c’est un grand plaisir.

Qu’avez-vous à dire aux supporters ?
J’ai une dette envers eux, je n’ai pas fait ce que je devais faire. Je vais revenir pour m’imposer et apporter un plus à l’équipe. Je promets à tout le monde que je vais revenir en force et prouver que je suis un élément qui peut faire basculer n’importe quel match.
 

 

 

 

Publié dans : Mellal Boukhanchouche Chetti Uche et Kabari

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4825 11/08/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir