Interview

Zoff : «L’Algérie a brillé grâce à Halilhodzic qui a construit une grande équipe»

«Ghoulam est le meilleur joueur de Naples, Mesbah apprendra beaucoup avec Mihajlovic» «L’Algérie a raté le coche contre l’Allemagne»

Auteur : Brahim Hanifi jeudi 04 décembre 2014 00:00

Champion du monde avec l’Italie en 1982, à l’âge de 40 ans, Dino Zoff fait partie des plus grands gardiens de but de l’histoire du football mondial. L’ancien international de la Squadra Azzura nous a reçus dans la capitale italienne Rome où il nous a parlé de divers sujets, notamment du niveau affiché par l’Equipe nationale algérienne lors du dernier Mondial brésilien et ses chances à la prochaine Coupe d’Afrique. Nous l’avons interrogé, entre autres, sur les joueurs algériens évoluant dans le championnat de son pays. 


Merci de nous avoir accueilli monsieur Zoff…
Soyez les bienvenus !
Pourquoi le niveau du football italien a-t-il beaucoup régressé ces derniers temps ?
Le niveau du foot italien a baissé, effectivement, même au niveau des grands clubs. Quand vous jouez en Europe, vous avez affaire à des géants comme le Real Madrid, le Bayern Munich, le PSG ou le FC Barcelone qui continuent d’attirer les plus grands joueurs du monde. Ils ont les moyens de leur politique, en Italie, on ne plus suivre le rythme. Cela dit, je pense  que la Juventus et la Roma ont leur mot à dire en Ligue des champions.
Vous pensez donc que ces deux clubs sont capables de se qualifier ?
Oui, je crois que la Juventus a beaucoup de chance de se qualifier au prochain tour. Ce sera plus compliqué pour la Roma qui se trouve dans un groupe plus difficile. Son match face à Manchester City à Rome sera décisif dans ce groupe.
Parlons de la sélection italienne, pensez-vous que la nomination de Conte constitue un bon choix ?
Pour moi, c’est le choix idéal. Conte a gagné trois titres d’affilée avec la Juventus et a beaucoup apporté à ce club dans une période délicate. Il a toutes les qualités, à mon avis,pour diriger la sélection italienne, même s’il faut avouer que sa mission sera plus ardue par rapport à la Juventus. Il n’a pas les mêmes joueurs qu’il possédait avec la Vieille dame.
Lors du dernier Mondial au Brésil, l’Italie est sorti au premier tour, quelle en estla raison principale, à votre avis ?
C’est ce qui arrive à chaque fois à l’Italie, quand elle est donnée favorite dans une compétition. On a vécu la même chose en Coupe du monde 1974 qui s’est déroulé en Allemagne. J’ai pris part à plusieurs Coupes du monde et je sais parfaitement ce que c’est les premiers tours. Les choses ne sont pas faciles, l’idée de se faire éliminer justement prématurément hante les joueurs, ce qui génère une pression terrible sur eux.
Qu’est-ce qui manquait à l’Italie pour battre l’Uruguay ?
Comme je vous l’ai dit, c’est la peur de se faire éliminer qui a beaucoup pesé sur le mental des joueurs qui n’ont pas pu montrer leur vrai visage. Un nul aurait suffi pour passer, mais on a gâché cette chance à cause de plusieurs facteurs tactique, technique et physique.
L’équipe d’Algérie a réussi à se qualifier au deuxième tour où elle a échoué devant l’Allemagne, que pensez-vous de cette équipe ?
L’équipe d’Algérie a réalisé une belle Coupe du monde. Les Algériens ont même raté le coche devant l’Allemagne. L’élimination n’était pas méritée. Avec plus de concentration et un peu de chances, les Algériens auraient pu se qualifier. Je ne suis pas le football algérien, mais le niveau affiché par votre sélection en Coupe du monde prouve que le football algérien a fait des progrès notables. Je pense que la majorité des équipes africaines ont les capacités pour progresser sur tous les plans et possèdent des joueurs capables de briller en Europe. 
Qu’est-ce qui a attiré le plus votre attention chez les Verts ?
Ce qui m’a plus le plus, c’est la manière avec laquelle a joué l’entraîneur bosnien. Il y avait une certaine discipline sur tous les plans, c’est la touche de l’entraîneur, c’est ce qui a attiré mon attention. Les équipes africaines ont les moyens de briller et d’aller loin en Coupe du monde, mais l’organisation et l’expérience leur font défaut. Mais l’équipe d’Algérie a montré un bon visage lors du dernier Mondial.
L’Algérie s’est fait éliminer par l’Allemagne sur le score de 2 à 1, tandis que le Brésil a été battu par cette même équipe par 7 à 1, qu’en pensez-vous ?
On ne peut comparer le match de l’Allemagne contre l’Algérie et celui contre le Brésil. Ce sont deux matchs différents. Les camarades de Müller ont abordé le match de l’Algérie avec une certaine confiance et avec l’idée de passer sans trop de difficultés, alors que l’Algérie a eu le mérite de leur prouver le contraire. Le Brésil, par contre, était méconnaissable et l’Allemagne a profité de la pression qui pesait sur son adversaire en sa qualité de pays organisateur. L’Algérie a joué un football de haut niveau, c’est la raison pour laquelle je dirais que le football africain peut progresser davantage. Ce match mettra plus en confiance à l’Algérie et toutes les autres équipes africaines qui se rendront compte qu’elles sont capables de tenir tête aux grandes équipes européennes. 
L’entraîneur qui  a dirigé l’équipe d’Algérie en Coupe du monde a été remplacé par le père de Yoann Gourcuff, l’ancien joueur du Milan AC. Un changement qui n’a eu aucun impact négatif sur les Verts qui se sont qualifiés haut la main à la prochaine CAN, qu’en pensez-vous ?
Tout à fait, puisque l’ancien entraîneur a bâti une équipe sur de bonnes bases et inculqué l’idée de gagner chez les joueurs. Le nouvel entraîneur a trouvé une équipe prête sur le bon chemin et sur un nuage. Il n’avait pas d’autre chose à faire que de continuer sur la même voie d’Halilhodzic. Je crois que le mérite lui revient. Mais les choses vont devenir plus compliquées pour Gourcuff auquel on exigera plus de succès, au vu de l’équipe qu’il possède. La pression sera terrible sur les épaules de l’entraîneur français.
Plus de succès signifie la consécration à la prochaine Coupe d’Afrique, n’est-ce pas ?
Je souhaite que l’Algérie gagne la prochaine Coupe d’Afrique, au vu de ce qu’elle a montré lors du dernier Mondial. Je pense qu’il est naturel pour les Algériens de prétendre au titre africain, mais la mission ne sera pas facile. La concurrence sera féroce, il y a beaucoup de bonnes équipes en Afrique.
La CAN devait se dérouler au Maroc qui y a renoncé à cause du virus Ebola, qu’en dites-vous ?
Je n’ai pas d’information sur l’évolution de cette maladie en Afrique, mais je pense que la décision prise par le Maroc de renoncer à une compétition aussi importante que la Coupe d’Afrique de football nous renseigne sur la gravité de cette pandémie. Je ne connais pas la situation des autres pays qui sont candidats pour abriter la compétition, mais je pense que la situation s’est améliorée par rapport à cette maladie.
Parlons des joueurs algériens qui évoluent dans le championnat italien. Belfodil et Ghezzal souffrent à Parme, pour quelle raison, à votre avis ?
Il n’y a pas d’explication à la situation de ces deux joueurs. J’ai vu jouer Belfodil dans le passé, il a d’énormes qualités. Il faut dire aussi que la situation de Parmene lui permet pas de progresser. Je suis désolé pour l’entraîneur Donadoni qui a beaucoup donné à cette équipe et qui a réussi à la qualifier àl’Europa League la saison passée mais qui a été suspendu pour des raisons financières. Je pense que Belfodil et Ghezzal doivent aider leur équipe pour se maintenir en Série A.
Taïder a, pour sa part, quitté l’Inter pour Southampton, avant de revenir en Italie où il joue pour Sassuolo ; un commentaire ?
J’ai vu aussi Taïder jouer à plusieurs occasions, et il ne m’a pas déçu. C’est un bon joueur qui est en train de réaliser de belles choses avec Sassuolo. Son aventure avec l’Inter n’a pas étéune réussite pour diverses raisons. Taïder a bien débuté le championnat mais les mauvais résultats ont poussé l’entraîneur à revoir ses plans. Il avait besoin de plus de régularité pour faire étalage de ses capacités et atteindre son meilleur niveau, puisqu’il a les qualités pour le faire.
Mesbah a rejoint la Sampdoria de Gêne, pensez-vous qu’il pourra s’épanouir avec un entraîneur comme Mihajlovic ?
Certainement, Mihajlovic est un bon entraîneur qui a beaucoup de qualités et surtout une forte personnalité. L’équipe a le vent en poupe dans le championnat italien  mais il faut attendre un peu pour voir si la Sampdoria est capable de maintenir ce niveau. Tout cela est à l’avantage du joueur Mesbah qui est un bon élément qui a joué au Milan AC. Avec un entraîneur rigoureux comme Mihajlovic, il apprendra encore et progressera davantage.
Passons à Naples, le club de Ghoulam, qui a connu des débuts difficiles en championnat…
Quand une équipe se trouve dans une mauvaise passe, cela se répercute sur tous les joueurs. Naples n’a pas eu de chance en affrontant la meilleure équipe au tour préliminaire, à savoir l’Athlético Bilbao. Cette élimination a influencé sur les poulains de Benitez. Napoli souffre d’un problème d’équilibre dans ses compartiments. Il possède une attaque de feu mais la défense s’est montrée fébrile lors des derniers matches du championnat. Pour Ghoulam, je crois quec’est le meilleur élément de cette équipe la saison passée et même la saison en cours puisqu’il a maintenu le même niveau sur tous les plans. Il jouit également de la confiance de son entraîneur. Ghoulam possède la vitesse nécessaire, il défend bien et participe activement au jeu offensif de son équipe. Naples a trouvé le latéral gauche qu’il cherchait.
La Ligue des champions africaine a été remportée par une équipe algérienne, l’Entente de Sétif, cela prouve les progrès enregistrés par le football algérien…
Oui, comme je vous l’ai déjà dit, le football algérien a beaucoup progressé sur tous les plans. La qualification de l’Equipe nationale au deuxième tour de la Coupe du monde et le niveau montré contre l’Allemagne, la consécration de l’Entente de Sétif en Ligue des champions africaine, tout cela est très important pour le football algérien qui vient de réaliser une saison exceptionnelle. La participation à la Coupe du monde des clubs et la participation d’un géant comme le Real Madrid fera de la publicité pour le football algérien. Je salue cette équipe et je la félicite pour son trophée important qu’elle vient de remporter.
A votre avis, quel est le meilleur joueur algérien de tous les temps ?
Il y a Rabah Madjer, l’auteur de la fameuse talonnade. Les autres ont-ils brillé comme lui ?
Oui, mais pas sur le plan international…
Surtout que Madjer a marqué un but d’une talonnade dans un match extraordinaire contre le Bayern Munich en finale de Coupe d’Europe. Madjer est l’un des grands joueurs qui ont marqué l’histoire du football mondial. C’est une marque déposée pour le football algérien.
Quel est le meilleur joueur italien de tous les temps ?
C’est très difficile de répondre à cette question. Il y a des joueurs exceptionnels que je n’ai pas vu jouer, comme l’ancien joueur de la Juventus, Matzola, Meazza entre autres. Après, il y a Rivera et aussi (il réfléchit) Dino Zoff bien évidemment (il rit). Franchement, il y a plusieurs grands joueurs, il est donc difficile de désigner le meilleur joueur italien de tous les temps. 
Quel est le meilleur à votre avis parmi Baggio, Del Piero et Totti ?
C’est un trio exceptionnel, ils ont beaucoup donné à la sélection mais ils n’ont pas pu gagner des titres avec l’équipe nationale. Baggio a été vice-champion en 1994, Totti champion du monde en 2006, mais il n’était pas titulaire à cette époque. C’est un bon joueur, mais sur le plan européen, il n’a pas gagné des titres. Del Piero a, de son côté, remporté des titres avec la Juventus.
Entre Pelé et Maradona…
J’ai joué contre Pelé, un joueur complet, il avait beaucoup de qualités et a gagné beaucoup de titres avec la sélection de son pays, alors qu’il n’a joué que dans le championnat brésilien. Je me souviens du Mondial 1970 lorsqu’il a joué à tous les postes, au milieu, en défense et en attaque. Maradona était un artiste au sens propre du mot. C’est un joueur extraordinaire, il avait la faculté de faire ce qu’il voulait avec un ballon. Il a gagné des titres avec la sélection de son pays également. Ensemble, ils sont les deux meilleurs joueurs.
Ronaldo ou Messi ?
C’est un beau duel entre ces deux joueurs quiont réalisé des choses formidables. Messi a beaucoup donné et était meilleur dans les années passées, mais Ronaldo est devant actuellement. Son dernier Ballon d’or est la meilleure preuve.
Que signifient pour vous ces mots : l’Italie tout d’abord ?
L’Italie est mon pays, l’amour de la patrie, l’obligation de bien représenter les couleurs de son pays sur le plan international. J’espère que la situation s’améliorera dans ce pays.
Le football ?
Le football est le sport le plus populaire en Italie, c’est mon sport préféré pour moi aussi. Le football m’a donné beaucoup de bonnes choses, même s’il y a aussi des inconvénients.
La famille ?
La famille, c’est très important dans la vie d’un individu. Il y a des choses difficiles à notre époque, mais je pense que la famille constitue une force en elle-même.
Pour conclure notre entretien, on vous invite à dire un mot au public algérien…
Je salue le public algérien ainsi que tout le peuple. Je lui souhaite de vivre dans de bonnes conditions et en paix. C’est le plus important dans un pays. 
Merci beaucoup Monsieur Zoff…
Merci à vous.
 

 

 

Publié dans : algerie messi madjer mesbah ronaldo ghoulam Dino Zoff zoff

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le Napoli va reporter la Série A cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3884 24/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir