Interview

Makhloufi : «J’aurais aimé être décoré par l’Etat comme c’était le cas de Zidane»

«Un jour je dénoncerai tous ceux qui ont voulu me déstabiliser et me nuire»

Auteur : jeudi 25 août 2016 11:50

Après avoir poussé un grand coup de gueule contre les  responsables  du sport algérien, le coureur Taoufik Makhloufi, qui a décroché deux médailles d'argent au 800 mètres et au 1 500 mètres durant ces Jeux olympiques de Rio, a tenu à expliquer les raisons de sa colère, sa relation avec Larbi Bouraâda, mais aussi ses objectifs pour la suite de sa carrière….

Taoufik, on imagine que vous êtes un homme comblé après avoir remporté deux médailles d’argent lors des JO de Rio…
Effectivement, je suis vraiment très heureux et fier de remporter deux médailles d’argent, respectivement sur 800 et 1500 mètres, lors des olympiades de Rio, tout en battant un record national. Certes, ce n’est pas le même sentiment de remporter une médaille d’or, mais je peux vous assurer que j’étais vraiment très content de mes performances. 
Peut-on savoir comment s’est déroulée votre préparation pour ce rendez-vous planétaire ?
Ce n’était nullement une préparation adéquate pour permettre à un athlète de réussir de grandes choses aux JO. J’ai une part de responsabilité dans cette préparation tronquée, mais le ministère et les responsables de la fédération aussi n’ont pas assuré leurs rôles. Je tiens à préciser une chose… 
Oui, bien sûr…
J’ai entendu certains responsables se justifier pour tromper l’opinion publique. Ils sont assez forts dans le domaine de la communication, mais sans rien apporter au sportif. Ensuite, les médias ont une part de responsabilité aussi, vu qu’ils sont rarement présents pour vérifier les propos de ces responsables par la suite.   
Votre réaction à chaud après la finale a créé une véritable polémique, en accusant les responsables de ne pas mettre les sportifs dans les meilleures conditions…  
Pour être franc, chaque personne ou responsable qui a été atteint par mes propos, j’étais en train de le cibler en particulier. Viendra le jour où je  dénoncerai tous ceux qui ont voulu me déstabiliser ou nuire à mes performances. Dieu merci, je connais ma valeur et mes qualités. J’ai seulement 28 ans, et ma carrière est loin d’être terminée. Maintenant, le mental joue un rôle très important pour réussir d’autres exploits à l’avenir.   
On a senti dans vos propos que vous avez joué aussi le rôle de l’avocat pour défendre les autres athlètes algériens, non ?
Je peux vous assurer que tous les sportifs présents au Brésil ont beaucoup souffert pour atteindre cet objectif et prendre part aux JO, car ce n’est nullement une mission facile de se qualifier, surtout pour les sports individuels. Malheureusement, les athlètes font de leur mieux pour honorer les couleurs du pays, sauf que les responsables sont loin d’être à la hauteur.  Je peux même ajouter qu’ils n’ont pas cessé de dire qu’ils m’avaient réservé une chambre pour que je me repose directement, avant d’être contraint d’attendre pendant trois heures. Par exemple, la délégation tunisienne a tout mis en œuvre pour placer Habiba Ghribi dans les meilleures conditions possibles. Ce sont de petits détails, mais cela peut perturber un athlète qui veut défendre son titre et pas faire de la simple figuration.  
Parlez-nous maintenant de la performance de Larbi Bouraâda…
Pour moi, Bouraâda est un vrai champion. Je le connais bien, tout en suivant son parcours semé d’embûches. Il a connu un sérieux problème, mais sans pour autant qu'il lâche prise pendant deux ans, avant de remporter le sacre africain. Je le voyais facilement terminer sur le podium, mais il n’a pas été mis dans les meilleures dispositions. Son entraineur, par exemple, est en conflit avec un haut responsable, ce qui a perturbé  forcément la préparation de Larbi. 
Peut-on connaitre désormais vos objectifs à l’avenir ?
Je veux laisser mon empreinte dans l’histoire du sport, mais aussi changer les mentalités des responsables, car c’est vraiment honteux d’avoir un tel équipement pour une délégation qui représente un grand pays comme l’Algérie aux Jeux olympiques. 
Avez-vous un message à adresser à votre famille ?
Cela fait environ 9 ou 10 mois que je n’ai pas eu l’occasion de rencontrer mes parents et mes proches, vu le planning très chargé des entrainements. Je souhaite les revoir très prochainement, tout en remerciant tout le peuple algérien, qui n’a pas cessé de me soutenir depuis mon sacre en 2012. Je voudrais ajouter une chose…  
Oui bien sûr…
Je tiens à remercier M. Sellal qui m’a félicité à travers un discours, lui qui m’a toujours soutenu, comme c’était le cas lors de notre rencontre en 2013. On a beaucoup discuté ce jour-là, en voulant connaitre plus sur ma préparation à l’époque en Ethiopie. Sincèrement, je pense que l’Etat algérien est prêt à aider les jeunes sportifs, sauf que certains responsables du sport refusent de mettre les moyens à la disposition des athlètes, par incompétence, par vengeance ou pour des raisons personnelles.
Est-ce que vous êtes mécontent de ne pas avoir eu le privilège d’être décoré par l’Etat algérien ?  
Je ne vous cache pas que j’étais surpris de voir quelqu’un comme Zinédine Zidane décoré, alors que j’ai attendu le même traitement depuis 2012. J’ai même sollicité les autorités concernées afin de connaitre plus sur le sujet, mais sans pour autant recevoir la moindre explication.  Je ne parle pas uniquement de mon cas, car il y a d’autres sportifs 100% algériens qui ont donné de la joie au peuple et qui méritent eux aussi une telle récompense. 

Publié dans : Taoufik Makhloufi Jeux Olympiques

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match MCA - JSK?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3881 21/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir