Interview

JSK : Ebossé : «Je respecte l’USMA, mais je suis bien à la JSK»

«Je considère Hannachi comme mon père, car il ne m’a jamais laissé tomber» «Je suis tombé amoureux du maillot de la JSK que plusieurs joueurs rêvent de porter»

Auteur : mercredi 11 juin 2014 00:30

Recruté il y a à peine une saison, l’attaquant Albert Ebossé a su en l’espace de quelques mois seulement gagner le respect des supporters de la JSK, lesquels l’apprécient beaucoup. Aujourd’hui, le Camerounais s’illustre de jour au jour avec à la clé, 19 réalisations, toutes compétitions confondues. Et comme il est sans le moindre doute le meilleur étranger de notre championnat, plusieurs internautes voulaient connaître la vie privée et sportive de ce talentueux attaquant. Donc, il a été choisi pour être notre invité du mois. Sans hésitation aucun, Ebossé et avec un très grand plaisir accepte de répondre aux questions des fans qui voulaient tout savoir sur lui, aujourd’hui meilleur buteur de la Ligue 1 Mobilis. Appréciez !

Kacimi Mustapha : Je voudrais savoir ce qui vous a plu en Kabylie ?
 Ce qui m'a plu ici en Kabylie, c'est la sympathie des supporters. Ils sont vraiment géniaux. Je n’ai pas eu besoin de beaucoup de temps pour m’adapter.
Noureddine Imarzoukène : quelle différence trouvez-vous entre la JSK et le football en Afrique ?
La JSK, c’est un club de toute une région qui a toujours su apporter son soutien aux joueurs. C’est la différence entre la JSK et le football en Afrique.
Hamitouche : Connaissant bien votre force de pénétration dans les 18 yards,  pourquoi vous remettez la balle au milieu ou derrière pour vos partenaires, au lieu de foncer et de tenter votre chance de frapper vers les buts ?  
(Rires), cela dépend de la position dans laquelle je me trouve. Comme vous le savez, le football est un jeu d’ensemble. On est une équipe. On doit se compléter.
Nouri Hakim : Allez-vous honorer votre contrat à la JSK jusqu'en 2015 ?
Comme vous le savez, j’ai signé un contrat de deux saisons à la JSK. Donc, je vais rester ici jusqu’en 2015. Sincèrement, je me plais à Tizi Ouzou. Je ne manque de rien.
Jugurtha : Est-ce que vous avez commencé à apprendre le kabyle ?
C'est vrai que je ne distingue pas trop l'arabe du kabyle, puisqu'aux entraînements, mes coéquipiers parlent les deux langues. Seulement, j’ai appris quelques mots, comme azul. Donc, azul à Jugurtha.  
 Ahcène : Quels conseils, quelles remarques ou propositions prodiguerez-vous à un frère africain pour réussir son intégration en Algérie ?
La simplicité, le travail, la patience et l'envie de réussir tous les matchs. Sans oublier le respect des supporters. Pour réussir en Algérie, il faut savoir d’abord se comporter avec les gens et gagner leur respect.
Saïbi Mohammed : Pensez-vous que le football algérien est meilleur que celui du Cameroun ?
Ce sont deux styles différents. Le championnat camerounais est basé beaucoup plus sur la force physique et la technicité, tandis que le championnat algérien est beaucoup plus technique, la mobilité et la vivacité.
Keddam Salim : Pourquoi vous appelez Hannachi mon père ?
Si j’appelle Hannachi mon père, c’est parce que j’ai mes raisons. Le président de la JSK a toujours été à mes côtés. Il m’a toujours soutenu quand je marque ou quand je rate. Je ne manque de rien avec lui. C’est un vrai père, quoi !
Rabia Mohand : Que pensez-vous de la JSK et des gens de Tizi ?  
La JSK est une très grande équipe. Ce n’est pas à moi de le dire, mais l’histoire du club en témoignera. Concernant les supporters et les gens de Tizi, ce sont des connaisseurs en matière de football et ils aiment énormément leur équipe. D’ailleurs, c’est la seule chose qui les réunit.
Bechlaoui Ali : Vous comptez rester combien de saisons à la  JSK ? Et  combien de buts souhaiteriez-vous inscrire cette année ?
Je suis à la JSK jusqu’en 2015, donc je ne peux parler davantage sur mon avenir. Quant aux buts, je suis actuellement à 19 réalisations et je vais encore essayer de mettre d’autres la saison prochaine.
Nacim : Comment trouvez-vous le niveau du championnat algérien ?
Le championnat algérien renferme de très bonnes équipes, à l’image de l'USMA, du MCA, de l’USMH et de l’ASO. Et il y a plus de derbys que de matchs simples. Donc, à mon avis, il est meilleur que plusieurs autres championnats.
Douar Arezki : Etes-vous amoureux du maillot de la JSK ?
Je ne trouve pas les mots pour exprimer ma joie de porter ce maillot jaune et vert que de nombreux joueurs souhaitent endosser. Cette équipe est vraiment grande et historique. C’est un honneur pour moi de défendre ses couleurs.
Ammour Ferhat : Souhaiteriez-vous vous reconvertir à l'islam ?
Je ne vous mentirai pas. J’ai songé à me reconvertir à l’islam, mais j’ai préféré prendre une décision du fond du cœur, car je ne veux pas être hypocrite envers Dieu. Donc, je vais d’abord réfléchir convenablement et prendre une décision prochainement.
Megherbi Mohamed Anis : Je suis un supporter de l'USMA, d’origine kabyle et j'aime bien la JSK. J’aimerais vraiment savoir si les Rouge et Noir vous sollicitent un jour pour un contrat, accepterez-vous l’offre ?
Je respecte énormément cette équipe, mais je ne pense même pas une seconde à cela. Je ne changerai jamais la JSK. Je suis bien ici et je ne manque de rien.
Lounes : Quand vous êtes libre, où préférez-vous passer votre temps ?
Quand je suis libre, je passe tout mon temps à la maison. Je n’aime pas trop sortir. Sinon je suis tout le temps au stade ou au restaurant du club.
Smail Bordj El Bahri : Accepteriez-vous la nationalité algérienne si notre EN s'intéresserait à vos services ?
Difficile de répondre à cette question, car tout d’abord, je dois me décider concernant la religion.
Sehad Hamza : Avez-vous déjà affronté une équipe algérienne en compétition africaine, avant de rejoindre la JSK ?
Sincèrement, je ne me souviens pas, mais je crois que j’ai déjà affronté l’ESS. Je jouais à l’Union de Douala.  
Aït Djaoud Adlane : Pensez-vous avoir le niveau de jouer en Europe ? Si c’est oui, quel championnat préférez-vous ?
Je suis un joueur de football et je suis très ambitieux. Donc, il est logique de vous dire que j’ai le niveau de jouer en Europe. Toutefois, je préfère le championnat italien et anglais.

 

 

Publié dans : Ebossé

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3911 20/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir