Interview

Halliche : «C’est avec Vahid qu’on préparera le Mondial...»

«Je confirme, des clubs du Portugal et même d’ailleurs me veulent, j’espère être fixé avant le Mondial»

Auteur : Moumen Aït Kaci Ali samedi 12 avril 2014 20:22

«Je ne me suis jamais senti aussi fort, c’est la 1re fois en deux ans que j’aligne plus de dix matchs»

Halliche Cœur de Lion est de retour ! Dans cet entretien exclusif accordé au Buteur, le défenseur central de l’EN, qui cumule un temps de jeu assez conséquent avec 1715 minutes jusque-là, nous parle de sa saison pleine qu’il est en train de terminer avec l’Académica Coimbra. N’ayant pas aligné autant de matchs de suite en championnat depuis 2 ans, Rafik nous donne les raisons de cette bonne série de rencontres comme titulaire enchaînée avec l’Académica cette année. Courtisé par plusieurs clubs, l’ex-joueur de Fulham évoque pour la première fois son avenir. Entretien.  

Ce vendredi, (entretien réalisé hier) vous avez enchaîné avec 11e titularisation, mais vous avez concédé le nul contre Setubal (1-1). Votre commentaire ?
C’était un match compliqué. On voulait vraiment remporter ces 3 points pour se rapprocher d’une place européenne, mais rien n’est joué, ce nul ne nous condamne pas.
C’est une saison pleine que vous êtes en train de réaliser avec l’Académica Coimbra où vous êtes l’un des meilleurs défenseurs de la Liga Zone Sagres ; parlez-nous un peu de cela ?
Hamdoulillah, cela fait plus de 2 ans que je n’étais pas arrivé à enchaîner 10 matchs d’affilée, je ne peux donc qu’être satisfait de cette saison que je suis en train de remplir avec l’Académica. Il y a eu cette semaine de stage avec les Verts durant laquelle j’ai raté 2 matchs ; mais après, tout est rentré dans l’ordre.
Vous êtes devenu une pièce maîtresse de votre équipe ; qu’est-ce qui a changé cette année, Rafik ?
D’abord, je dois remercier Dieu qui m’a préservé des blessures. Après, j’essaye de jouer propre et d’éviter les cartons gratuits et injustes qui m’avaient quelque peu handicapé. Je dis injustes parce que, croyez-moi, cela a créé une grosse polémique sur l’arbitrage. Et bien entendu, le mérite revient aussi au travail accompli sous la coupe du coach Sergio Conceição qui n’est plus à présenter. Sincèrement, sa méthode m’a beaucoup aidé à retrouver mon meilleur niveau.
Dans une interview accordée au Buteur, Zinedine Zidane a déclaré que le championnat portugais était très élevé ; ressentez-vous cela ?
Ecoutez, si Zidane dit que le championnat portugais est l’un des championnats majeurs en Europe, c’est qu’il sait de quoi il parle ! Lorsque vous voyez le Benfica et le FC Porto régulièrement réussir de belles choses en Ligue des champions, cela vous donne un peu une idée sur le niveau de la Liga Zone Sagres. Il y a aussi la course pour le titre qui se joue entre 4 voire 5 clubs puisqu’en plus de Porto et du Benfica, on peut voir Braga, le Sporting et même Estoril bousculer les leaders pour viser l’Europe.  Je pense que le football au Portugal est en nette progression. Comme vous l’avez certainement remarqué, il y a du rythme et beaucoup de jeu avec une plus grande intensité dans les matchs.
Du coup, le mérite d’un Islam Slimani, Nabil Ghilas ou vous-même est grand lorsqu’on sait que vous êtes arrivés à vous imposer dans un championnat majeur ?
Avant toute chose, c’est plutôt tout bénef pour la sélection nationale. Être joueur clé de son équipe et participer à un maximum de matchs vous donne plus de confiance et vous permet d’avoir un meilleur volume physique. Et puis, quand on parle de Ghilas, Slimani ou moi-même dans les médias portugais, c’est une fierté pour notre pays.
Justement, avez-vous le temps d’évoquer cela entre Algériens ?
C’est clair ! On s’encourage à chaque fois que l’occasion se présente. On se dit que c’est toujours un plus pour l’Algérie et un honneur pour nous-mêmes lorsqu’on évoque à chaque fois dans la presse portugaise que tel ou tel international algérien a fait gagner son équipe.
Pour vous trois, l’objectif pour cette fin de saison, c’est l’Europe ?
Evidemment ! Je pense que pour Islam et Nabil, cela semble se faire. Quant à moi avec l’Académica, l’objectif était d’assurer le maintien et, Hamdoulillah, c’est fait. Donc on va se jeter à fond dans la bataille pour l’Europe. C’est un challenge formidable, on va s’accrocher à fond.
On dit que Halliche sort de grands matchs face aux ténors du championnat comme Porto, le Benfica ou El Sporting ; votre avis ?
C’est peut-être parce que ce sont les seuls matchs que vous regardez, non ? (rires). Non, Hamdoulillah, cette saison, je suis en super forme. Je fais mes matchs et tout le monde est content de mes performances. Après, c’est sûr qu’on aime bien se mesurer aux grands clubs qui recèlent de très grands attaquants. J’aime aussi les affiches importantes et je suis quelqu’un qui aime relever les défis, c’est ce qui explique mes belles prestations.
La prochaine étape, c’est le Mondial ; Halilhodzic a été très clair, seuls les plus performants avec leurs clubs iront au Brésil ; vous vous situez bien dans cette optique, non ?
Dieu merci, j’arrive à aligner des matchs. Je suis sur une courbe ascendante et j’espère réaliser mon rêve de disputer un deuxième Mondial de suite pour faire honneur au pays et rendre heureux les Algériens. Le message du coach a été clair comme vous le dites, et j’ai  beaucoup bossé pour rester au top. Maintenant, Hamdoulillah, c’est le coach qui décide. Si Dieu le veut, je serai inch’Allah au Mondial. C’est toujours un honneur de représenter les couleurs du pays au plus haut niveau.
Vos performances ne sont pas passées inaperçues, puisqu’on parle de Braga et d’autres clubs portugais qui veulent vous engager ; que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?
Je confirme, j’ai reçu plusieurs offres ici au Portugal et même ailleurs. Seulement, je préfère vous orienter vers mon agent. C’est lui qui s’occupe de tout. J’ai une saison importante à terminer et je lui ai tout laissé.
Aimeriez-vous au moins être fixé avant le Mondial ou allez-vous attendre sa fin pour signer un bon contrat ?
Le mieux, c’est de l’être avant la Coupe du monde, parce que je ne suis pas de ceux qui souhaitent jouer le Mondial pour décrocher un bon contrat. Les offres ne manquent pas et Hamdoulillah,  plusieurs clubs sont derrière moi. Après, si je dois patienter pour l’après-Mondial, on suivra le mektoub. Seulement, j’espère que cela se fera avant la Coupe du monde pour que tout soit clair dans ma tête.
Rafik, l’Algérie pourra-elle compter sur votre expérience et votre talent, alors que des concurrents à votre poste souffrent en ce moment ?
Inch’Allah, bien sûr ! Je travaille tous les jours pour défendre comme il se doit les couleurs mieux mon pays. Maintenant, Hamdoulillah, la sélection nationale dispose de bonnes doublures dans pratiquement chaque poste. Notre force, et cela peut paraître étrange pour certains, est qu’on n’a pas de titulaires à part entière dans notre équipe. Croyez-moi, cela nous donne l’envie de nous battre à fond pour être prêts et représenter convenablement l’Algérie. Maintenant, concernant ceux qui sont en situation difficile, soit en manque de temps de jeu ou de retour de blessure, j’espère qu’ils retrouveront vite la plénitude de leurs moyens pour le bien de notre Equipe nationale.
Vahid restera avec vous pour ce Mondial, c’est certain ; mais il est fort probable qu’il laisse sa place après la Coupe du monde ; cela ne risque t-il pas de semer la confusion au sein du groupe ?
Premièrement, cela ne regarde que lui. Quant à nous, nous sommes des professionnels, nous avons un Mondial à préparer avec Halilhodzic. C’est notre entraîneur, nous devons canaliser toutes nos forces sur la Coupe du monde et surtout ne pas penser à autre chose.
Il y aura avant votre départ au Brésil deux matchs amicaux face à l’Arménie et à la Roumanie ; c’est peut-être là que ça va se jouer pour tout le monde ; qu’en dites-vous ?
Toutes les rencontres de préparation d’avant-Mondial sont importantes pour l’ensemble des joueurs. On doit bien se préparer et travailler à 100% lors de notre stage, avant la Coupe du monde et surtout bien profiter de ces deux matchs amicaux, car ils vont nous faire du bien.
Merci Rafik, on vous laisse le soin de conclure cet entretien ?
Avec plaisir ! J’espère qu’on fera une bonne représentation en Coupe du monde. Je souhaite à tous mes camarades une bonne fin de saison et, inch’Allah, on va tout donner pour rendre le peuple algérien fier de nous.
 

 

Publié dans : Halilhodzic halliche ghilas Slimani.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir