Interview

Bennacer : «Alcaraz ou un autre, notre dévouement pour le pays ne changera pas»

«J’ai marqué un beau but, je suis content parce qu’il est important aussi»

Auteur : Moumen Aït Kaci Ali jeudi 20 avril 2017 20:23

Arrivé en prêt au FC Tours,  le milieu de terrain algérien d’Arsenal, Ismaël Bennacer,  fait déjà parler son talent en France. À peine 19 ans, Ismaël qui  a joué 11 matchs dont 9 avec titularisation, a réussi à vite s’imposer en Ligue 2 française comme un élément incontournable de son équipe, contribuant grandement au sauvetage des  Tourangeaux de la relégation.  L’Arlésien de naissance, revient dans cet entretien exclusif accordé au Buteur sur ce chef-d’œuvre inscrit face au FC Sochaux, vendredi. Bennacer nous parle aussi des changements opérés au niveau de la Fédération algérienne de football et de son avenir proche. Entretien. 

 

11 matchs et 9 titularisations en Ligue 2 et déjà un but magnifique, racontez-nous un peu cette belle réalisation ?
Vous savez, c’est une joie immense, j’ai pris le ballon je n’ai pas trop gambergé, je voulais juste appliquer ce que je faisais souvent  à l’entraînement.  Je ne cache pas que je suis très content de ce but important qui est aussi le premier de ma jeune carrière professionnelle.
Le premier but dans une carrière professionnelle est toujours marquant, à qui vous avez pensé lorsque vous avez réussi ce joli coup franc ?
C’est quelque chose d’exceptionnel. Après, j’ai pensé à mon entourage et surtout à moi parce que je n’avais pas goûté à cette joie avant. Je ne m’exprime pas trop d’habitude mais là j’ai senti comme si quelque chose s’est débloquée en moi. Donc voilà, le travail finit par payer, à moi de continuer la saison sur cette lancée.
L’équipe se dirige vers le maintien, votre entraîneur parle de votre apport depuis votre arrivée en hiver en provenance d’Arsenal, un mot sur le parcours du FC Tours ?
On est sur la bonne la voie Inch’allah.   On va réussir tous ensemble notre objectif. Il reste encore des points à prendre et rien n’est encore fait.  Franchement, il y a un bon groupe, une bonne ambiance et un bon entraîneur. On est conscients de notre potentiel, il suffit de matérialiser notre envie et notre savoir faire sur le terrain. 
Pour ces premiers pas avec Tours en Ligue 2, pouvez-vous nous parler de la différence entre un championant professionnel et l’équipe réserve d’Arsenal ?
C’est au niveau de l’intensité et puis ce n’est pas le même football. Avec les jeunes d’Arsenal on est toujours en formation et quand on a la chance de jouer en professionnel, on a le sentiment de franchir un palier. Techniquement, physiquement et même tactiquement, ce n’est pas le même football. Le plus important est que je me sois bien adapté au niveau supérieur et j’arrive à enchainer les matchs tranquillement. 
Êtes-vous satisfait de ce que vous avez réalisé en 4 mois avec Tours ?
Oui, Hamdoulillah, je suis arrivé en prêt et je n’ai pas mis beaucoup de temps à m’imposer. Les choses se passent bien, l’équipe a remonté au classement et on n’est plus reléguables, c’est la chose la plus essentielle après bien entendu content d’avoir gagné en compétition car c’est pour cela que je suis venu à Tours. Je travaille beaucoup et j’espère encore progresser. 
La presse en France, vous qualifie de recrue de choix, on vous présente comme la star de Tours, vous le prenez comment ?
Je garde la tête sur les épaules, j’essaye de faire abstraction de tout ce qui se dit autour de moi car je sais que je dois encore progresser et m’imposer pour assumer mon statut d’international. Je suis jeune et j’ai tout  à prouver à l’avenir que ce soit en club ou en Équipe nationale, Inch’allah. Je suis quelqu’un de simple qui ne s’enflamme pas et je ne me prends pas du tout la tête. Tout ce que je veux, c’est de gagner en temps de jeu et en expérience. 
En fin de saison vous devriez revenir à Arsenal, mais on sait que des clubs de Ligue 1  et de Liga sont aussi sur vos traces, L’Espagne vous attire ?
Franchement,  oui ! Mais, c’est mon agent qui s’en occupe et jusqu’ici Hamdoulillah, tout se passe bien. Après, on verra bien en fin de saison ce qui va se passer. J’ai plusieurs contacts, mais je ne serais pas seul à décider, on va discuter avec mon club à Arsenal, mon agent et mon entourage sur cette question, Inch’allah. C’est vrai aussi qu’il y a des clubs de Ligue 1 et de Liga qui sont intéressés 
La CAN reste pour tout le monde une grosse déception, avez-vous encore des remords du fait de n’avoir pas joué ?
Non, aucun regret, bien au contraire, je suis allé au Gabon pour apprendre et croyez-moi, même lorsqu’on ne joue pas on apprend des choses dans une phase finale comme la Coupe d’Afrique où les conditions sont toujours difficiles et pénibles parfois. Je n’ai pas joué mais j’ai pris beaucoup  d‘expériences qui me seront utiles en prévision des prochaines CAN si bien sûr je suis sélectionné. 
Il y a eu un changement à la tête de la Fédération algérienne de football qui a aussi nommé un nouvel entraîneur, il s’agit de l’ex coach de Granada, Alcaraz, une réaction ?
Sincèrement, je ne connais pas l’entraîneur Alcaraz si ce n’est par réputation après que j’ai pu connaitre sa nomination. En tant que joueur je ne changerai pas, je n’ai absolument aucune préférence, quelque soit l’entraîneur, on doit se soumettre à sa méthode de travail  et sa philosophie de jeu. Je travaillerai comme  d‘habitude  et je serai le même sur le terrain avec le même état d’esprit. Je jouerai toujours à fond pour le pays et pour le peuple.
On dit que c’est un entraîneur de poigne, des appréhensions par rapport à cela ou bien ça peut être une bonne nouvelle si par exemple les cartes sont redistribuées ?
Oui, la rigueur ne fait pas de mal à une équipe au contraire, surtout qu’on sort d’une campagne africaine difficile. Après, pour ma part, si on me donne ma chance, je vais  Inch’Allah la saisir.  Je suis encore jeune, je viens d’arriver, c’est à moi de confirmer, c’est comme ça, je suis obligé de patienter.  Une chose est sure, je répondrai présent si on me fait confiance. 
On vous souhaite beaucoup de réussite et on vous laisse le soin de conclure ?
Merci. Je profite de cette occasion pour m’adresser à nos supporteurs, on est fiers de porter le maillot, et on ne changera jamais quels que soient les transitions, notre souci est de défendre dignement le pays, on continuera à le faire Inch’Allah avec le même dévouement.

Publié dans : algerie Arsenal faf Zetchi Ismael Bennacer FC Tours

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Neymar a-t-il fait le bon choix de quitter le Barça pour le PSG ?

Quel sera le futur club de Mahrez après ce mercato estival ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3825 24/08/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir